Recherche avancée       Liste groupes



      
NéO-FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Current 93

MYRNINEREST - "jhonn", Uttered Babylon  (2012)
Par SUNTORY TIME le 5 Décembre 2013          Consultée 774 fois

Tenter de suivre la ligne directrice d'un artiste comme David Tibet est chose impossible.
Les styles musicaux qu'il joue, voire invente, les peintures et dessins dont il décore nombre des disque de CURRENT 93, ses textes hallucinés, entre poésie et versets incantatoires, sont les innombrables pistes que ce grand mystique arpente sans cesse.

Pourtant, il semble que nous soyons dans un tournant de sa fièvre créatrice. Car il ne s'agit pas d'un album de CURRENT 93 dont nous parlons ici, ni d'une énième collaboration entre Tibet et Steven Stapleton (NURSE WITH WOUNDS). Non, il s'agit d'un nouveau projet au nom difficilement prononçable, MYRNINEREST.

Cet étrange nom vient d'une artiste des années 40 et 50, Madge Gill, dont l'énorme production de dessins et de peintures aux motifs complexes et hallucinés, n'a été découverte qu'à sa mort.
Madge Gill est devenue une référence de l'Art Brut (pour faire simple: l'Art Brut consiste en une création plastique sans but artistique, le plus souvent autodidacte ... les artistes de ce "mouvement" sont en général des illuminés, des marginaux qui ont développé une créativité débordante, qui ne parle qu'à eux...), elle qui se disait inspirée par un esprit qu'elle appelait Myrninerest. C'est donc en hommage à cette artiste que David Tibet (qui renonce à son illustre pseudo pour reprendre le nom de David Michael... un tournant disais-je...) a repris le nom de cet esprit pour son nouveau projet.

Un projet d'hommage donc, mais pas qu'à Madge Gill, car "Johnn", Uttered Babylon est un hommage à Johnn Balance, leader charismatique et extraverti de COIL, l'un des groupes phare de la scène industrielle et expérimentale des années 80 et 90. Balance a régulièrement collaboré à CURRENT 93, et lui et Tibet étaient très liés. Il semble évident que Tibet ne s'est jamais vraiment remis de la mort de Johnn Balance en 2004, et que ce premier vrai album de MYRNINEREST fait office de requiem en sa mémoire.

Pour mettre en musique les nombreux textes que Tibet a écrit en hommage à son ami, il fait appel à James Blackshaw, jeune virtuose de la guitare, ami de Michael Gira (THE ANGELS OF LIGHT, SWANS) et qui avait déjà collaboré pour CURRENT 93. Blackshaw s'en tient à une guitare classique et des compositions aux accents hispaniques. On est loin du néo-folk dans l'aspect sombre et gothique des débuts. La sobriété est de mise, et seules quelques discrètes notes de piano viennent ponctuer les chansons où Tibet rajoute ses incantations hallucinogènes comme il sait si bien le faire. Quelques chansons cependant, renoncent à la guitare pour l'harmonium, instrument au son assez ingrat, mais déjà utilisé par CURRENT 93 sur l'album Sleep Has His House.

Aucune chanson ne se démarque vraiment, car toute construite sur le même schéma, une mélodie à la guitare classique ou un air minimaliste à l'harmonium, auxquels le débit plus rauque qu'à l'accoutumé de Tibet se superpose indépendamment de la musique. Au final, rien ne différencie MYRNINEREST de CURRENT 93, tant ce dernier groupe nous avait habitués à ce genre de style ces dernières années, même si la sobriété de l'ensemble est davantage poussée. Cette sobriété peut s'avérer un désavantage car si la musique est trop homogène, elle ne nous permet pas pour autant d'être réactif au concept d'hommage au leader de COIL, surtout si ce groupe ou la personnalité excentrique de Jhonn Balance ne parle pas à l'auditeur.

"Jhonn", Uttered Babylon, est un album très personnel pour David Tibet. C'est d'autant plus frappant sur le dernier titre "In Your Mouth is Rome / Long Home Sick Tonight", où Tibet semble fondre en larme avant de hurler un ultime "Where are you, Jhonn ?!", pour ensuite conclure comme il introduisait l'album, en passant de "Jhonn, uttered Babylon" à "Babylon, uttered Jhonn". Si l'on reste hermétique à cet hommage, on ne peut qu'être ému par l'émotion que Tibet y met. Après, reste à savoir si le projet MYRNINEREST va ranger CURRENT 93 au placard ou s'il ne s'agit que d'une parenthèse. Affaire à suivre...


P.S:
Cet album a été éditée à quatre reprises, chacune en tirage limité. Les versions vinyles et les versions CD diffèrent par le nom des pistes. Cette différence de titre ne change en rien la composition en elle même, ainsi par exemple "Crow Hotel" (version vinyle) et "To Be Trapeze (Version CD) sont une seule et même chanson.
Le visuel de l'album change lui aussi sur la deuxième version CD. Il s'agit, dans les deux cas, de peintures signées Jhonn Balance lui-même.

A lire aussi en FOLK par SUNTORY TIME :


Leonard COHEN
Songs Of Leonard Cohen (1967)
Premier album et déjà de nombreux classiques..




Neil YOUNG
Harvest Moon (1992)
Le Loner plus apaisé que jamais


Marquez et partagez





 
   SUNTORY TIME

 
  N/A



- David 'michael' Tibet (chant)
- James Blackshaw (guitares, harmonium, piano)


- version Cd
1. The Sun Like A Hound
2. A Dogstar At The Dogbar
3. Chaosin His Choirboy
4. Fangbell, Twilight
5. Badluckclock
6. To Be Trapeze
7. Roadworks For Tinkerbell
8. Ten Green Sothis Bottles
9. The Dog Is Unwell
10. Breast Point: Cairo 1904
11. Catnip Pastures
12. Long Home Sick Tonight
- version Vinyle
13. 'babylon' Or 'snap'
14. The Dead Queen Of Cleves
15. Aiwass The Wooden Hall
16. Magick In The Haunted Air?
17. Flat Aeons Chorus
18. Crow Hotel
19. Red Me
20. Waiting For The Jays
21. Meanwhile The Helicopter
22. World War Ninety-three
23. Flame Stable
24. In Your Mouth Is Rome



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod