Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUL-FUNK PSYCHé  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Shuggie OTIS - Inspiration Information (1974)
Par MANIAC BLUES le 8 Décembre 2013          Consultée 1121 fois

Inspiration Information est le troisième et dernier album produit chez Epic. Après cet ultime effort, la maison de disque décida de ne pas renouveler le contrat d’un musicien pourtant hors norme. Shuggie Otis se retrouva sur le carreau, après avoir refusé une proposition des Rolling Stones. S’il finit par complètement disparaître de la circulation, jamais sa réputation ne faiblit au fil des années. David Byrnes des Talking Heads décide de rééditer Inspiration Information en 2001 sur son label Luaka Bop. Cette réédition s’insère dans le long processus de redécouverte de Shuggie Otis. En 2013, Inspiration Information ressort de nouveau avec de nombreux inédits en bonus. Nous traiterons dans cette chronique de l’album original tel qu’il est sorti au mois d’octobre 1974.

Au début des années soixante-dix, Shuggie Otis est adulé en partie à cause de son très jeune âge. Un ado de quinze ans capable de tricoter des soli de blues à la virtuosité déconcertante attire forcément l’attention, surtout lorsque ce même ado bénéficie du soutien indéfectible de son père Johnnie Otis, alors producteur de ses deux premiers albums.

Après la sortie de Freedom Flight, la donne change. Shuggie Otis grandit et commence à se libérer de l’emprise paternelle. Sur Inspiration Information, il compose l’intégralité des morceaux, en plus de s’occuper du mixage, de la production et des arrangements. Preuve de ce contrôle total de son œuvre, il joue d’un nombre invraisemblable d’instruments et utilise même des boites à rythme (Analog drum machines en anglais) qui témoignent de l’évolution stylistique de Shuggie Otis.

Effectivement, ce dernier abandonne complètement le blues de ses débuts. Inspiration Information est un mélange de funk, de soul, de jazz et d’expérimentations élégantes. Le résultat est époustouflant. Shuggie Otis a tout de même mis trois ans pour enregistrer cet album. Cette longue gestation a été l’une des raisons de son éviction d’Epic. Pour ne rien arranger, la réception du disque s’est avérée décevante après les belles promesses de Freedom Flight. Seul le single « Inspiration Information » s’est laborieusement placé dans les charts.

Chaque chanson est soignée au millimètre. Grâce à sa rythmique funky quasi-synthétique, à sa ligne vocale impeccable et à son solo de guitare parfaitement amené, le morceau-titre introduit l’album avec délectation. Plus mélancolique, « Island Letter » bénéficie d’arrangements somptueux, entre orchestrations sentimentales et miroitements psychédéliques. Shuggie Otis ne suit jamais une voie toute tracée mais emprunte des chemins alambiqués et imprévisibles. L’émotion se décante progressivement après bien des détours et des passages intermédiaires. Par exemple, « Sparkle City » est un morceau bizarrement construit, qui à partir d’un riff initial plutôt commun se meut en chanson compliquée, composée de plusieurs strates, rythmiques, vocales et orchestrales, qui se superposent ou s’entremêlent. A l’inverse, on se laisse émouvoir immédiatement par l’exceptionnelle chanson « Aht Uh Mi Hed », moderne, belle et immortelle, peut-être la meilleure de Shuggie Otis.

Sur le trop court « Happy House » se dessinent des rythmes funky qui influenceront très certainement le courant acid jazz au début des années quatre-vingt dix. Cet intermède d’une minute aurait pu faire l’objet d’une chanson plus longue. Insaisissable une fois de plus, Shuggie Otis décide de ne pas s’y attarder et enchaîne avec une étonnante suite de pièces instrumentales. Ces titres difficilement étiquetables lui donnent l’occasion d’expérimenter des atmosphères et des textures. D’abord classique sur le mélancolique « Rainy Day », il se laisse aller à des sonorités plus modernes et recherchées sur « XL-30 ». Avec son rythme à peine effleuré et sa mélodie qui émerge à petites touches, « Pling ! » dégage une atmosphère singulière et magique, savamment construite par ce sorcier de Shuggie Otis. A côté, le funk rugueux de « Not Alvaible » paraît presque rebutant.

Au même titre que Freedom Flight, Inspiration Information est un album brillant qui malheureusement resta sans suite. Après avoir été viré d’Epic, tout comme son père, Shuggie Otis pensait mettre quelques semaines seulement avant de signer un nouveau contrat. En fait, son attente aura duré de longues décennies. Quarante ans après Inspiration Information, Shuggie Otis s’apprête miraculeusement à sortir un nouvel album… la magie sera-t-elle une fois de plus au rendez-vous ? A suivre…

A lire aussi en SOUL par MANIAC BLUES :


Otis REDDING
The Great Otis Redding Sings Soul Ballads (1965)
émotion soul




Isaac HAYES
Hot Buttered Soul (1969)
Révolution soul


Marquez et partagez





 
   MANIAC BLUES

 
  N/A



- Shuggie Otis (chant, guitare, basse, batterie, orgue, piano, vib)
- Jack Kelso (saxophones, flûte)
- Jeff Martinez (cord)
- Carol Robbins (harpe)
- Doug Wintz, Jim Prindle (trombones)
- Curt Sleeten, Ron Robbins (trompette)
- B. Porter, B. Asher (cordes)
- D. Jones, J. Parker (cordes)
- L. Rosen, M. Zeavin (cordes)
- N. Roth, S. Boone, T. Ziegler (cordes)


1. Inspiration Information
2. Island Letter
3. Sparkle City
4. Aht Uh Mi Hed
5. Happy House
6. Rainy Day
7. Xl-30
8. Pling !
9. Not Alvaible



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod