Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 0)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Booze Brothers
 

 Site Officiel (171)

TOO KAH - Au Fond à Gauche (2013)
Par GEGERS le 28 Août 2013          Consultée 1004 fois

« Too Kah », c'est le bruit que font des sticks au contact régulier de la batterie. Pas une rythmique pop ou jazzy non, mais bien une rythmique punk musclée et énergique, à l'image de celle qui se fait entendre sur Au Fond à Gauche, première livraison du trio sudiste mené par le guitariste / chanteur Bertrand Yates, également leader des Booze Brothers. TOO KAH, c'est un punk roots, rugueux et basique qui semble voué à rester un projet gamin et déjanté, dénué de tout sérieux et inventivité. Une pantalonnade assumée, en somme.

Reste que le trio maîtrise malgré tout son sujet. Guitare électrique en avant, frénétique et aiguisée, le groupe se fait l'auteur d'une musique directe et sans fioritures, qui fait référence à un punk « ancestral ». « Devils in my head », « Western union », « Homer » (un morceau dédié au personnage du même nom) ou « Hole in my head », reprise librement adaptée d'un morceau des Uranium 235, sont autant de coups de boutoir qui, mis en valeur par une production artisanale mais aux petits oignons, font leur petit effet. Déconneur, TOO KAH permet à Bertrand Yates de s'extirper (pour un temps seulement, souhaitons-le) du contexte plus formaté du punk-rock celtique des Booze Brothers pour laisser libre cours à ses envies d'une musique plus brute de décoffrage.

Entrecoupé de références humoristiques (Eddy Le Quartier, Groland...), TOO KAH se fait porteur, essentiellement en langue anglaise, d'un punk grivois et assez pas de plafond. Le constat se fait limpide lorsque l'on écoute les paroles des deux morceaux chantés en langue française, dont le titre peut laisser songeur : « Crack fait ton hymen » et « Quand j'ai rien à faire, j'encule des grands-mères ». Tout un programme, empreint de poésie et de tendresse, qui nuit quand même quelque peu au propos d'un groupe qui, sans puiser son inspiration dans du Baudelaire, aurait tout de même pu se faire un peu plus subtil.

Pendant un peu plus de 40 minutes, le groupe nous propose donc un « too kah » à l'énergie communicative, qui convainc principalement sur la première moitié de l'album, la seconde se faisant un peu redondante et moins inspirée. C'est sympathoche pour faire marrer les copains ou agrémenter l'apéro d'une bande-son un peu rugueuse, mais les prétentions du groupe ne peuvent aller au delà : basique, déjà entendu bien que fort bien exécuté, le punk de TOO KAH semble voué à rester un side-project sans grand avenir.

----------------------------------
Album disponible en VPC (Label Booze, Malagne, 09230 Fabas. 10€ + 1.80 de frais d’envoi)

A lire aussi en PUNK-ROCK par GEGERS :


HAPPY OL' MCWEASEL
No Offence (2012)
Le chaînon manquant entre houblon et merlene ottey




FLOGGING MOLLY
Float (2008)
L'irish punk a un nouveau maître


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


Non disponible



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod