Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Luke, Louise Attaque, Blankass, Eiffel
 

 Dans Mon Monde : Site Non-officiel (456)

DéPORTIVO - Domino (2013)
Par GEGERS le 3 Décembre 2013          Consultée 783 fois

Retour à la case départ pour DEPORTIVO. Lâché par Barclay à la suite des performances médiocres du pourtant chaudement recommandable Ivres et Débutants, le trio se lance en indépendant à la reconquête de son public rock. 9 ans après la sortie de Parmi Eux, qui avait placé le groupe sur le devant de la scène, voici qui pourrait paraître calculé et opportuniste. Le retour aux manettes d'Arnaud Bascunana, responsable de la mise en son du premier album du groupe, rajoute à cette impression de retour en arrière de prime abord pas vraiment emballant.

Sauf que si DEPORTIVO renoue avec ses racines rock (« Toutes ces choses »), le groupe n'en oublie pas pour autant de mutualiser l'expérience acquise avec son novateur précédent album. Empreint de nombreuses sonorités pop, Domino est un album sur lequel les claviers ont réussi à trouver leur place, et participe au tissage d'ambiances un peu plus posées (« En ville ») là ou l'ensemble transpire l'urgence et l'énergie brute.

En 10 titres et 30 minutes à peine, le groupe bordelais donne en pâture à l'auditeur une bonne dose de rock alambiqué, qui rappelle toujours autant leur collègues de Luke dont on regrette toujours autant une absence qui semble de plus en plus définitive. L'énergie brute, qui transparaît essentiellement sur les excellents « Imbéciles » et « Impossible », et dans une moindre mesure sur le titre introductif, « Domino », se voit mise en valeur par un sens inné de la mélodie, qui fait rapidement oublier les approximations vocales ou instrumentales, qui rajoutent finalement au charme du groupe.

« Toutes les choses », sa mélodie qui rappelle les sonorités pop-rock de la scène britannique, et évoque l'époque désormais révolue de tous ces groupes en « The », se fait une bonne surprise, tout comme « Personne n'arrive à l'heure » et ses lignes vocales lancinantes, ou encore « Dans ta chambre », qui rappelle les sonorités de Ivres et Débutants.

Ce qui manque, sur Domino, c'est un sentiment de voyage. L'album séduit, mais ne happe jamais vraiment l'auditeur, la faute à des compositions très courtes, qui s'achèvent au moment où, les mélodies et les riffs posés, elles auraient pu gagner en profondeur. Sur « Chez toi », qui surprend grâce à la présence d'un accordéon, on aurait aimé que le groupe ose, et ne choisisse pas la facilité en coupant court le morceau à moins de 3 minutes. Aveu de faiblesse ? Témoignage d'un groupe qui peine à insuffler de la vie dans sa musique ? Voici qui est dommage car, rescapé d'un rock francophone bien en peine depuis la deuxième moitié des années 2000, DEPORTIVO reste capable de signer des compositions séduisantes et bien senties.

Il manque un peu d'audace. Quitte à se lancer dans une carrière hors du circuit vicié des majors, DEPORTIVO aurait pu (aurait dû?) remettre plus profondément en question sa musique. En proposant un mix, certes réussi mais à l'intérêt limité, entre son premier album et Ivres et Débutants, le groupe n'offre pas vraiment de matière et de profondeur à un album qui prévaut surtout par la pertinence de ses riffs et la beauté pure de ses mélodies.

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


CELKILT
Stand (2017)
L'âge de l'immaturité !




SIR REG
Sir Reg (2010)
La valse des étiquettes


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Jérôme Coudane (chant, guitare)
- Richard Magnac (basse, choeurs)
- Julien Bonnet (batterie, choeurs)


1. Domino
2. Personne N'arrive A L'heure
3. En Ville
4. Toutes Les Choses
5. Pourquoi Devrais-je ?
6. Both On The Same Boat
7. Imbéciles
8. Impossible
9. Dans Ta Chambre
10. Chez Toi



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod