Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (474)

The PRESIDENTS OF THE USA - Pure Frosting (1998)
Par METAL le 21 Septembre 2005          Consultée 2605 fois

Ereinté par une tournée de plus de 3 ans et plutôt mal à l’aise avec le « star system », Chris Ballew décide de quitter le groupe pour se consacrer à sa famille et à divers projets musicaux de moindre importance.
L’histoire des PUSA aurait pu s’arrêter là mais à Columbia, maison de disque du groupe, on ne l’entend pas de cette oreille et c’est donc en cette douce année 1998 que sort un album "Posthume" rempli à craquer de divers Face-b, inédits et autres titres live mais qui, à l’inverse de l’inutile album de raretés « Rarities » sorti l’année précédente, s’avère être d’une étonnante qualité.

Toujours à la limite entre le Punk, le rock, la pop et une touche de country musique, un album des PUSA n’est jamais linéaire et se singularise en permanence par sa bonne humeur avec des textes humoristiques dénués de messages philosophiques cachés : les paroles sont débiles et parlent de choses stupides mais c’est fait exprès.
Il paraît difficile de parler de réelle unité pour Pure Frosting qui en étant une sorte de compilation, pourrait souffrir d’un certain manque d’homogénéité et pourtant, malgré un bordel certain où l’on passe d’une reprise des Buggles (Video killed the radio star) à l’apologie de la vie en maison préfabriquée (Mobile home) avant de poursuivre un peu plus loin par un titre live débutant par l’un des plus surprenants solo de batterie (Back Porch), les minutes s’écoulent et les tubes s’enchaînent : "Love delicatessen" – "Mobile Home" – "Teenage Girl" – "Slip Away" et bien d’autres encore dont deux titres issus de la première démo (FroggyStyle) du groupe avec le trés Rock n’ roll "Man" et "Tremolo Blooz" une succulente parodie de country musique.
L’album ne contient que deux titres Live mais nous donne déjà une petite idée de l’ambiance d’un concert des PUSA où le groupe adepte de la Basitar (Basse à deux cordes) et de la Guitbass (Guitare à 3 cordes) prend un réel plaisir à partager ses bêtises avec le public mais surtout nous montre que la scène n’entame en rien la folie et la gaieté de leur musique (et en plus ça doit pogoter grave :D )

A fort caractère Rock n’ Roll, ces nombreux inédits montrent un peu plus l’éloignement des influences Punk déjà amorcé sur l’album « II » mais pour une compilation de fond de tiroir, Pure Frosting tiens finalement bien la route et se permet même le luxe de surpasser à tout les niveaux, les albums « Freaked Out And Small » et « Love Everybody » qui sortiront quelques années plus tard car la vie de Chris, Dave et Jason n’est qu’une farce et ce n’est certainement pas l’annonce de la fin du groupe et un album "posthume" qui les arrêtera.

A lire aussi en ROCK'N ROLL :


Arielle DOMBASLE
French Kiss (2015)
Un peu de crême ou beaucoup, arielle ?




Johnny HALLYDAY
Hello Johnny (1960)
La genèse du mythe

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   METAL

 
  N/A



- Chris Ballew (chant – basse)
- Dave Dederer (guitares)
- Jason Finn (batterie)


1. Love Delicatessen
2. Video Killed The Radio Star
3. Mobile Home
4. Japan
5. Sunshine
6. Back Porch (live)
7. Man (opposable Thumb)
8. Tiki Lounge God
9. Teenage Girl
10. Slip Away
11. Tremolo Blooz
12. Cleavland Rocks
13. Lump (live)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod