Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Depeche Mode
- Style + Membre : Alison Moyet , Erasure

YAZOO - You And Me Both (1983)
Par ERWIN le 24 Juillet 2014          Consultée 1001 fois

Suite au succès rencontré par "Upstair's at eric", le label Mute pousse le duo à reprendre rapidement le chemin des studios. Hic ! Notre bon Vince, persuadé d'être la réincarnation de Jesus sur terre, ne l'entend pas de cette oreille et souhaite voler de ses propres ailes... Ca c'est du feeling... Larguer YAZOO un an après avoir largué DEPECHE MODE, notre homme a du nez ! Toujours est-il qu'Allison se paye tout elle même, la promo et la gestion, les deux artistes ne se croisent même pas dans le studio, et le processus dure plus de quatre mois. Comme pour le premier album, c'est donc moitié composé par l'un et l'autre. A l'époque on ne donne pas cher de leur peau vu l'obstination du blond peroxydé...

Pourtant la sortie du single "Nobody's diary" profite de l'allant pour le groupe et sa jolie synth pop, est propulsé au troisième rang du billboard anglais. c'est pourtant le moment que choisit CLARKE pour claquer la porte, plein de nouvelles idées et avec ERASURE déjà en tête. Il ne nous reste donc qu'à nous concentrer sur la musique, car de groupe il n'existe déjà plus.

"Nobody's diary" poursuit dans les standards du groupe avec l'association des claviers synth pop et la voix bluesy soul de Allison. Chouette morceau composé par... Allison... Cte blague ! Ce serait finalement la nana qui est la plus new wave des deux ? C'est ce que laissent supposer les titres suivants "Sweet thing" qui rappelle d'ailleurs DEPECHE MODE de manière évidente. "Good times" est tirée du même moule, légèrement vieillie mais agréable, avec toujours ses gimmicks si particuliers. Passons à l"Ode to boy", ses synthés cheaps et datés, si ce n'était la voix, on pourrait croire une compo de Martin GORE... Dingue. certes , c'est Vince qui orchestre les arrangements mais tout de même ! Le slow "Anyone" si spécifique de cette époque - inécoutable aujourd'hui -, permet à Allison dans une ambiance noirâtre de faire la démonstration de sa belle voix.

Quand aux compos du sieur CLARKE, elles sont toujours simplistes, souvent chiantes, voyez plutôt les notes et la mélodie de "Happpy people" qu'il chante lui même, ou celle de "Mr Blue" qui doit tout à la voix d'Allison ... Bin voila, c'est ça les années 80, les gars, pas des meilleurs morceaux cela dit... C'est tout aussi flagrant sur "Unmarked", qui doit son relief à la puissante voix de miss MOYET. Enfin, la gigue de "Walk away from love" ne marquera pas votre cortex, on dirait une resucée de "The other side of love", et nous on préfère l'originale...

Voila pour le destin artistique des YAZOO, que j'aimais tant en cette belle année 82... Bien entendu le succès ne sera pas au rendez-vous pour cette seconde livraison, la faute à un Vince CLARKLE totalement démobilisé. Cela dit, les deux icônes vont ensuite faire une jolie carrière. Les synthés cheap de Vince et la chaude voix d'Allison sont désormais des trademarks du début des eighties. Il faut en garder l'enthousiasme et l'innovation même si "You and me both" sonne comme du Bontempi en carton plusieurs décennies plus tard.

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


A-HA
Hunting High And Low (1985)
Icone des eighties




EURYTHMICS
Be Yourself Tonight (1985)
Les classiques eighties


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Nobody's Diary
2. Softly Over
3. Sweet Thing
4. Mr Blue
5. Good Times
6. Walk Away From Love
7. Ode To Boy
8. Unmarked
9. Anyone
10. Happy People
11. And On



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod