Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


BAND OF SKULLS - Himalayan (2014)
Par CYRIL le 18 Août 2014          Consultée 1135 fois

Deux ans après Sweet Sour, disque au demeurant honorable, les BAND OF SKULLS souhaitent franchir un cap, celui des sommets les plus vertigineux. En tout cas, le titre himalayen de ce troisième album nous laisse entendre que le trio de Southampton est disposé à s'élever vers les plus hautes sphères... Les atouts de ce groupe sont évidemment indéniables. Ils ont le souci de fournir un son rock carré, sans faille et parfaitement rythmé. Ils peuvent également alterner les voix, avec Russell MARSDEN et Emma RICHARDSON, ce qui a pour effet de pouvoir surprendre l'auditeur d'une chanson à l'autre.

D'entrée de jeu, les BAND OF SKULLS appliquent la recette qui a fonctionné sur les précédents opus. « Asleep At The Wheel » garderait éveillé le plus fatigué des routiers et rappelle à certains égards le groupe KASABIAN et son « Empire ». Tout cela est rapide, bien envoyé et laisse augurer d'un album de grande qualité. Sur « Cold Sweat », où la voix d'Emma RICHARDSON fait merveille, on sent la griffe du producteur Nick LAUNAY, lui qui a aussi bien produit des artistes pop (Kate BUSH) que des groupes punk (GANG OF FOUR). Ici, le mélange entre les couplets envoûtants, le refrain aérien et les ponts torturés nous envoie en apesanteur. Au chapitre des réjouissances, on peut aisément citer « Nightmares », petite pépite pop dont la nervosité est nuancée comme il se doit par la mélodie. « Brothers And Sisters » lorgne quant à lui plus vers le titre d'ouverture et résonne comme un savant mélange entre FRANZ FERDINAND et SCISSOR SISTERS ! Une réussite.

Néanmoins, Himalayan n'est pas un album à la qualité linéaire. Le relief est escarpé et la recette appliquée ne fonctionne pas à tous les coups. Le titre éponyme se veut par exemple énergique mais reste trop empesé, tout comme « Hoochie Coochie », qui reste noyé dans un fatras électrique monotone. Oui, certains moments de l'album sont quelque peu décevants mais cela reste intermittent. La ballade « You Are All That I Am Not » illustre parfaitement ce propos en étant globalement ennuyeuse. En ce qui concerne « I Feel Like Ten Men... », cela ne décolle jamais vraiment et l'on attend en vain pendant quatre longues minutes. La clôture du disque est tout de même meilleure. Tout d'abord, « Toreador », avec son intro harmonieuse et ses couplets martiaux, n'est pas sans rappeler QUEEN et son « Flick Of The Wrist ». Ensuite, « Heaven's Key » renoue avec une lenteur plus enveloppante, malgré un refrain plutôt violent. Enfin, « Get Yourself Together » est une vraie bouffée de fraîcheur, parmi celles qu'on pouvait légitimement attendre d'un album qui se voulait perché sur le toit du monde...

Pour conclure, Himalayan est donc un album mitigé, sur lequel on s'aperçoit que le savoir-faire des BAND OF SKULLS reste incontestable mais trop répétitif. Il serait exagéré de ne pas reconnaître l'impeccable travail de production de ce disque mais il est clair qu'il reste encore un peu de pente à gravir si ce groupe veut nous éblouir et atteindre le niveau des neiges éternelles.

A lire aussi en ROCK par CYRIL :


The WHITE STRIPES
Elephant (2003)
Une mise au point nécessaire !




David BOWIE
Ziggy Stardust And The Spiders From Mars The Motion Picture (1973)
Mythique, tout simplement !


Marquez et partagez





 
   CYRIL

 
  N/A



- Russel Marsden (chant, guitare)
- Emma Richardson (guitare basse, chant)
- Matt Hayward (batterie)


1. Asleep At The Wheel
2. Himalayan
3. Hoochie Coochie
4. Cold Sweat
5. Nightmares
6. Brothers And Sisters
7. I Guess I Know You Fairly Well
8. You Are All That I Am Not
9. I Feel Like Ten Men, Nine Dead And One Dying
10. Toreador
11. Heaven's Key
12. Get Yourself Together



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod