Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (9)
Questions / Réponses (1 / 7)
Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Sting, Curved Air, Andy Summers & Robert Fripp

The POLICE - Synchronicity (1983)
Par BUDDY le 10 Décembre 2005          Consultée 16395 fois

Nous sommes en 1983, et au moment où tout le monde annonçait leur séparation, Police sort son 5ème album. Les tensions se sont exacerbées depuis plus d’un an, au sein du trio, et à plusieurs reprises nos trois hommes ont failli atteindre le point de non retour.
Pour en revenir à l’album, « Synchronicity » est sans aucun doute l’album de la maturité extrême pour Police. Ici le son est clair, net et précis. Toutes les compositions ont gagné en richesse et en profondeur. Tour à tour, métaphores, poésie, références culturelles jalonnent les textes. Mais ça a été certainement l’album le plus difficile à réaliser pour le trio britannique.

Le titre de départ (Synchronicity) est une pop-song assez enlevée où les chœurs font des merveilles dans le refrain. La basse de Sting est assez linéaire, mais c’est la mélodie qui dirige tout. Tous les titres composés par Sting tournent autour de ses préoccupations philosophiques. Andy Summers aura tout de même une petite part du gâteau avec son titre démoniaque (Mother). Stewart Copeland, lui aussi, ne sera pas relégué au rang de simple faire valoir, puisqu’il compose un titre assez pop et accrocheur. (Miss Gradenko).
« Synchronicity II » est un bon titre rock où la batterie rageuse de Copeland fait son effet. Un titre qui sonne bien. La perle de cet album est bien évidemment « Every Breath You Take », qui sera classé N°1 un peu partout dans le monde. Un titre sublime, une douceur apaisante dans les couplets, et un refrain dévastateur. Police est grand dans cette composition et également dans les quatre autres titres qui suivront, ainsi que dans tout l’album.

Sans aucun doute le disque le plus abouti des « Policemen » mais celui qui annoncera aussi la séparation du groupe quelque temps après le « Synchronicity Tour ». Le panthéon du rock aura gardé pendant 6 ans dans le creux de ses bras un groupe qui a su innover et surprendre, mais qui aura vite fait le tour de la question. C'est d'ailleurs pour cela que les légendes existent...

A lire aussi en ROCK par BUDDY :


TOTO
The Seventh One (1988)
Les notes galbées et plantureuses de « Pamela »..




TOTO
Hydra (1979)
Hydra est une pièce élémentaire dans le puzzle...


Marquez et partagez





 
   BUDDY

 
  N/A



- Sting (basse, chant)
- Andy Summers (guitare)
- Stewart Copeland (batterie)


1. Synchronicity
2. Walking In Your Footsteps
3. O My God
4. Mother
5. Miss Gradenko
6. Synchronicity Ii
7. Every Breath You Take
8. King Of Pain
9. Wrapped Around Your Finger
10. Tea In The Sahara
11. Murder By Numbers



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod