Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Eluvium, Inventions
 

 Site Officiel (703)
 Myspace (662)

EXPLOSIONS IN THE SKY - Those Who Tell The Truth Shall Die... (2001)
Par VIVI le 10 Juin 2006          Consultée 3874 fois

C’est seulement un an après How Strange, Innocence que les post-rockeurs d’EXPLOSIONS IN THE SKY remettent le couvert. La plupart du temps, une petite appréhension subsiste lorsqu’un groupe décide de pondre rapidement un nouveau disque. Les questions fusent alors dans les têtes : « C’est pas un peu rapide ? », « est-ce qu’ils seront autant inspirés ? », « mais ils veulent se faire de la thune, c’est pas possible ?!! ». Seulement, dans le cas d’EXPLOSIONS IN THE SKY, toutes ces questions s’envolent une fois le disque enclenché. Les idées amorcées sur How Strange, Innocence avaient certainement besoin d’être approfondies, et le groupe n’a pas perdu de temps pour les développer. Une excellente idée donc, car Those Who Tell The Thruth Shall Die, Those Who Tell The Thruth Shall Live Forever (sans respirer! ^_^) reste, selon moi, le meilleur album du groupe.

Pour l’anecdote, lorsqu’il est sorti, personne n’a prêté attention à la pochette et l’écriteau au dos « This plane will crash tomorrow ». L’album est sorti fin août 2001, les attentats du World Trade Center furent commis le 11 Septembre 2001. Les médias ne manquèrent alors pas de jaser sur le groupe et cette pochette, et même si ce n’est qu’une pure coïncidence, cela n’en est pas moins troublant.

Mais revenons à nos moutons. Nous sommes en présence ici d’un disque à la fois profond et mystique. Il reste à ce jour le plus sombre de la discographie du groupe. Les émotions sont exacerbées, si certains titres s’avèrent lumineux, la majorité reste sur le fil du rasoir. Les émotions se dévoilent progressivement, s’installent langoureusement dans vos têtes pour mieux vous bouleverser une fois l’essence captée.
Un parfum aux multiples senteurs, à la fois délicat, puissant, subtil. Absolument aucun titre ne perturbe l’unité ou ne ressemble à son voisin. Du frénétique « Greet Death » ballotté entre l’accalmie et la tourmente, se succèdent les grandes envolées de « Have You Passed Through This Night », la sensualité de « The Moon Is Down » ou les structures épiques de « With tired eyes, tired minds, tired souls, we slept ».

Les musiciens ont acquis un capital confiance non négligeable entre les deux opus. Leur jeu est plus juste, plus précis, plus mature. De toutes ces composantes résulte un disque dont les secrets laissent une trace indélébile au fond du cœur et de l’esprit. Tout s’écoule naturellement, rien ne venant perturber ce voyage introspectif. Une œuvre contemplative, dont l’intensité dramatique ne décroît jamais. EXPLOSIONS IN THE SKY nous élève dans un monde hypnotique, bercé par des atmosphères ténébreuses, nimbé de sonorités perlées et carillonnantes.

Ce deuxième opus reste le plus émouvant et transcendantal du groupe. Un vide incommensurable risque de vous envahir lorsque la marche se renfermera lors du dernier morceau. On ne peut que se réjouir d’avoir le bouton repeat à portée de click. Car ce disque ne frôle pas la perfection, il l’atteint.

A lire aussi en POST-ROCK par VIVI :


EXPLOSIONS IN THE SKY
The Rescue (2005)
Post-rock




EXPLOSIONS IN THE SKY
The Earth Is Not A Cold Dead Place (2003)
Post rock envoûtant et incroyablement beau


Marquez et partagez





 
   VIVI

 
  N/A



- Mark Smith (guitare)
- Chris Hrasky (batterie)
- Munaf Rayani (guitare)
- Michael James (basse)


1. Great Death
2. Yasmin The Light
3. The Moon Is Down
4. Have You Passed Through This Night
5. A Poor Man's Memory
6. With Tired Eyes, Tired Minds, Tired Souls, We Slep



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod