Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (539)

MC SOLAAR - Qui Sème Le Vent Récolte Le Tempo (1991)
Par TEEMO le 22 Janvier 2017          Consultée 3495 fois

Claude M'Barali a seulement 21 ans quand sort « Bouge de là » en 1990, tube reconnu comme l'un des premiers grands succès du rap français. Alors que le natif de Dakar, Sénégal, étudie les langues et la philosophie à Paris il monte le collectif Posse 501 regroupant rappeurs et DJ, mais aussi graffeurs et danseurs. Christophe Viguier, dit Jimmy Jay, qui s'est distingué en devenant champion de France au concours de DJ organisé par le Disco Mix Club, fait aussi partie de la bande créée à Villeneuve-Saint-Georges. Il commence à travailler avec MC Solaar en signant l'instrumental du fameux « Bouge de là », puis devient son producteur et instrumentiste attitré aidé par Hubert Boom Bass.

« Qui sème le vent récolte le tempo » voit le jour en octobre 1991 sous le label Polydor. MC Solaar s'impose avec des textes matures aux rimes habiles et à la diction bondissante. Les traits d'esprit, jeux de mots et références culturelles sont légion. On comprend vite que l'esprit vif du rappeur déborde d'imagination pour jongler avec les mots et que les références nécessitent souvent d'analyser ses propos pour en comprendre toutes les subtilités.
« Bouge de là » a fait connaître MC Solaar de manière assez foudroyante. La ligne de basse piquée au groupe de funk Cymande est devenue culte et les paroles pleines d'humour se sont gravées dans les mémoires. La deuxième partie du morceau est plus expérimentale mais tout aussi excellente : le DJ se la joue King Tubby en reprenant le fameux single en dub pendant que Claude MC improvise quelques lignes vraiment cool.
D'autres titres rejoignent le célèbre « Bouge de là » au rang de single. Citons le titre éponyme qui débaroule après un titre intro du plus bel effet. Le morceau met tout le monde d'accord grâce au flow de Mc Solaar qui cisèle les mots avec classe et à l'instru de Jimmy Jay qui sample avec brio le morceau « One Cylinder » écrit par le jazzman Lou Donaldson dans les années 60. Il est impossible de passer à côté de « Victime de la mode », critique sociétale dans laquelle on suit « Dominique », femme mal dans sa peau qui se réfugie dans la mode, régimes et autres programmes alimentaires. « Dominique réplique, et très vite m'explique qu'elle veut être la réplique d'une créature de clip ». Le texte est léger mais les rimes s'enchaînent avec adresse.

« Caro je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur ». Tout le monde a déjà entendu cette phrase issue d'un autre tube qu'est « Caroline », la première histoire d'amour du futur « cinquième as ». Voix feutrée, paroles susurrées avec tendresse, instrumentation délicate tout en mélancolie mais qui se permet une embardée aux accents ragga délicieuse ; le tout fait mouche avec une efficacité redoutable !
Dans un style assez underground le morceau « Quartier Nord » fait référence au quartier de la bande du Posse 501. Le titre ressemble à un impro hip-hop qui, contrairement au très moyen « Ragga Jam » envoie vraiment du lourd. Jimmy Jay fait couiner la platine sur un beat simple et direct tandis que MC Solaar balance son verbe à toute allure. MC Solaar fait un tour du côté du funk avec « La musique adoucit les mœurs » dont l'instrumentale signée Boom Bass distillent quelques touches jazzy fort appréciables et surtout propose un solo de guitare des plus inattendus !

« Qui sème le vent récolte le tempo » brille non seulement grâce à ses textes raffinés, sensibles et intelligents mais aussi par le travail d'accompagnement qui révèle des influences multiples et variées. Le duo MC Solaar/Jimmy Jay deviendra iconique et restera dans les mémoires comme ayant signé ce qu'il y avait de mieux chez le rappeur ; certains fans affirment qu'après le départ du DJ, Solaar ne parviendra plus à atteindre un tel niveau créatif. D'autres que le rappeur atteindra l'apogée 10 ans plus tard... Quoiqu'il en soit le prochain album « Prose Combat » signera en 1994 la fin de leur collaboration.

Note réelle: 3,75

A lire aussi en RAP, HIP-HOP :


FORT MINOR
The Rising Tied (2005)
Du Nu metal au meilleur du rap




OUTKAST
Speakerboxxx/the Love Below (2003)
Un double album révolutionnant un style


Marquez et partagez





 
   TEEMO

 
  N/A



Non disponible


1. Intro
2. Qui Sème Le Vent Récolte Le Tempo
3. Matière Grasse Contre Matière Grise
4. Victime De La Mode
5. L´histoire De L´art
6. Armand Est Mort
7. Quartier Nord
8. Interlude
9. A Temps Partiel
10. Caroline
11. La Musique Adoucit Les Mœurs
12. Bouge De Là (part 1)
13. Bouge De Là (part 2)
14. Ragga Jam
15. La Devise



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod