Recherche avancée       Liste groupes



      
INDIE-ROCK / SADCORE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


LOW - Ones And Sixes (2015)
Par STREETCLEANER le 14 Décembre 2015          Consultée 695 fois

Les Américains de Low sont riches d'une discographie bien garnie depuis le milieu des années 90 ; toutefois on ne peut pas dire qu'ils aient dépassé une audience qu'on qualifiera de trop confidentielle. Pas très connus mais pas inconnus du tout ils demeurent. Ones and Sixes est un album très accrocheur, mélodique, sans temps faible notable, toujours élagué et sans superflu, majoritairement infusé dans un bain d'humeurs qui filent le bourdon. Amateurs de musiques joyeuses, optimistes, célébrant le présent ou chantant l'avenir, passez encore votre chemin, cela n'a jamais été la marque de fabrique de la formation ; jetez à nouveau un coup d’œil à la pochette, voilà ce qui vous attend, l'atmosphère est grisâtre et hivernale.
 
Ones and Sixes s'est éloigné du folk lent, pesant mais léger en même temps, et un peu dreampop des débuts (on écoutera en priorité le superbe premier album I Could Live in Hope qui plaira probablement aux aficionados de Cocteau Twins) ; c'est la raison pour laquelle Ones and Sixes, plus dans l'esprit d'un The Great Destroyer (2005) ou Drums and Guns (2007) qu'un C'mon (2011) ou The Invisible Way (2013), peut être déroutant, car il diversifie encore le propos ; toutefois, ce nouveau parti-pris injectant du sang nouveau, révélateur peut-être d'un nouvel état d'esprit, est bienvenu car il évite à Low de trop se répéter et de délivrer peu ou prou la même recette. Et la puissance électrique semble mieux servir le propos que sur The Great Destroyer. Si le folk est toujours là, sous-tendu, force est de reconnaître qu'il a été plongé dans un bain d'électricité, de métal liquide et enveloppé d'un manteau noisy et électro (écoutez donc par exemple les discrets wobbles sur « Into You » qui s'intègrent au folk plus habituel du groupe, ou les touches électro-techno de « Kid in the Corner »). Voilà une raison certaine de discordes à son sujet ; Ones and Sixes pourrait bien décevoir le public habituel de la formation américaine ; en revanche il pourrait attirer à elle une nouvelle audience.

Plus mécanique, avec des traînées noisy, et une basse profonde, presque techno « Gentle », Low annonce la couleur d'entrée de jeu. S'ensuit un « No Comprende » post-rock, avec une guitare crûment organique ; la lourdeur de la section rythmique lors du bridge impressionne. « Spanish Translation » confirme que l'orientation prise est résolument rock, la dualité des couplets calmes et refrains mouvementés et plaintifs fonctionne à merveille. « No End », à l'esprit plus barré, blindé de chorus, aurait parfaitement convenu aux Flaming Lips, tout comme « Lies », dont les effets ressemblent à s'y méprendre à ceux des Lips ; alors que « What Part of Me » nous ramène aux débuts plus dreampop des Américains : Mimi Parker a un pied chez Cocteau Twins alors que Sparhawk a le sien chez Peter Gabriel. Le duo est poignant sur « The Innocents », et « DJ » qui n'est rien d'autre qu'une musique en forme d'adieux l'est plus encore. La longue pièce « Landslide » a un côté Swans / Neil Young / post-rock ; c'est un vraie éruption de grésillements, d'électricité, de guitare sale et rock, où on retrouve toute la pesanteur de la section rythmique ; c'est cru, éthéré et organique pendant près de dix minutes.

Cet album est en tout état de cause une vraie réussite pour peu qu'on accepte ce nouveau visage !

Note : 4.5/5.

A lire aussi en FOLK :


The KINGSTON TRIO
The Kingston Trio (1958)
Pour papa




RUNRIG
The Cutter And The Clan (1987)
37 minutes de bonheur...


Marquez et partagez







 
   SUNTORY TIME

 
   STREETCLEANER

 
   (2 chroniques)



- Alan Sparhawk: (chant, guitares)
- Mimi Parker (chant, batterie,percussions)
- Steve Garrington (basse, claviers)
- Glenn Kotche (percussions sur 'no end' et 'the innocents')


1. Gentle
2. No Comprende
3. Spanish Translation
4. Congregation
5. No End
6. Into You
7. What Part Of Me
8. The Innocents
9. Kid In The Corner
10. Lies
11. Landslide
12. Dj



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod