Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


FATHER JOHN MISTY - I Love You, Honeybear (2015)
Par A.T.N. le 24 Avril 2017          Consultée 269 fois

Un indéniable revival de l'Americana s'installe. Entre Gruff Rhys, Israel Nash Gripta ou les Fleet Foxes, ça sent bon la guitare folk et les morceaux fleuves, un barbu au coin du feu qui crée une belle ambiance que d'amples orchestrations viennent sublimer. Visions de grands espaces, et perpétuation d'une tradition dont les hérauts sont Crosby, Stills, Nash & Young, pour citer les plus célèbres et icôniques.

Les Fleet Foxes, justement. Fantastique groupe vocal folk, qui a apporté un souffle nouveau sur ce mouvement en 2008 (voir la chouette chronique de Marco). Un des batteurs du groupe, Josh Tillman, a choisi de lancer sa carrière solo sous son propre nom entre 2003 et 2010, puis sous le nom de Father John Misty en 2012. I Love You, Honeybear est son deuxième album sous cette appellation, celui qui va attirer la lumière et recevoir de nombreux éloges tout au long de 2015.

Produit par Jonathan Wilson, rien que ça, cet album regorge de titres évidents, de chansons solides, belles, portées par cette voix sensible dont le timbre révèle les fêlures du bonhomme, souvent en proie à de nombreuses angoisses.

Ce disque, c'est avant tout le règne de l'élégance, de l'ampleur, du beau.
Les violons, les couches vocales se superposent sans alourdir, aucun titre n'est vraiment indigeste, tant l'ensemble est bien produit et les mélodies agréables.

Ce dosage et cette écriture font merveille dans "Strange Encounter", et atteignent des sommets dans "When You're Smiling and Astride Me", balade au ralenti, ampoulée certes mais qui ne peut que fendre le coeur, ou encore dans le morceau-titre qui ouvre le bal, concentré des qualités de l'album. On sent que le mec était chez les Fleet Foxes tant les harmonies sont belles.

Lorsqu'il laisse de côté l'orchestre, ça fonctionne au poil également. Sur "Holy Shit", guitare seule et choeurs lointains, il fait mouche, tout comme dans "I Went to the Store One Day": FJM sait se livrer sans non plus faire dans le lourdingue et le pathos.

Pour avoir un album qui respire, les instrumentations varient un brin (trompettes mariachis dans "Château Lobby #4", rythmique électro pour "True Affection"), "Ideal Husband" surprend par son énergie, Tillman se dévoue entièrement à son morceau pour faire passer le message et ça marche.

Quelques redondances, un "Bored in the USA" qui... bah... nous ennuie (mauvaise idée le piano, là, il aurait dû rester dans le son boisé/folk), mais sinon c'est un sans-faute!

A lire aussi en FOLK par A.T.N. :


DM STITH
Heavy Ghost (2009)
Un doux psychopathe




FATHER JOHN MISTY
Pure Comedy (2017)
Folk


Marquez et partagez





 
   A.T.N.

 
  N/A



Non disponible


1. I Love You, Honeybear
2. Chateau Lobby #4
3. True Affection
4. The Night Josh Tillman Came To Our Apt.
5. When You're Smiling And Astride Me
6. Nothing Good Ever Happens At The Goddamn Thirsty C
7. Strange Encounter
8. The Ideal Husband
9. Bored In The Usa
10. Holy Shit
11. I Went To The Store One Day



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod