Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Daran

MORAN - Le Silence Des Chiens (2017)
Par GEGERS le 9 Juin 2017          Consultée 458 fois

Où trouver la beauté ? Difficile de faire question plus subjective. Selon le ressenti de chacun, la beauté va se trouver dans le rire d'un enfant, dans le ressac des vagues, dans la conquête d'un sommet vertigineux. Elle est dans la musique que nous écoutons, c'est un fait indéniable. Mais là encore, quels sont les éléments qui la constituent et la font naître ? Une tessiture de voix, une cavalcade de basse, la chaleur d'une guitare acoustique ? Les réponses sont multiples. MORAN, lui, a choisi de déconstruire la beauté et de la reconstruire sur des bases poétiques et intimistes. Après tout, la beauté est là où on la perçoit.

Auteur-compositeur québécois, MORAN propose avec Le Silence Des Chiens son quatrième album, à mi-chemin entre chanson folk et poésie. Chose inédite, en plus de l'album nous est fourni un livret reprenant l'ensemble des textes présentés ainsi que plusieurs poèmes non mis en musique, qui permettent à l'auditeur/lecteur de pousser plus loin sa découverte de l'univers mélancolique de l'artiste. Chez MORAN, comme chez DARAN d'ailleurs (les deux artistes partagent à la fois un nom et des ambiances similaires), il est souvent question de départ, de séparation, de mal-être, de jeux de "je t'aime - moi non plus". Il est question d'amour, naturellement, mais en aucun cas d'amour adolescent. L'amour décrit ici est mordant, amer, brûlant. Pour soutenir son propos, le chanteur à la voix chaude et éraillée fait preuve d'un minimalisme fort à propos. Une guitare électrique, celle du musicien français Thomas Carbou, et tout, ou presque. Sur la seconde moitié, il arrive qu'une guitare acoustique et quelques arrangements se joignent à l'absence de fête.

La musique de MORAN n'est pas "facile". Elle alterne entre la présence et l'absence de mélodie, joue sur la rugosité de la guitare électrique et de la voix de son interprète pour construire un univers qui évoque plus les sombres journées d'automne que la lumière estivale. "Le silence des chiens", le morceau, voit sa guitare lancinante évoquer NOIR DESIR, période Des Visages Des Figures. Il y a la même froideur organique (et non pas mécanique), le même sentiment que l'artiste parvient à envahir l'espace de son charisme, avec peu d'instruments et aucun artifices. Globalement sombres donc, les chansons ici présentées n'offrent guère de point d'accroche, mais tissent une toile, construisent un univers dans lequel on se complaît, en prenant plaisir à décortiquer les paroles, à les faire résonner avec des éléments de notre propre existence.

Certains morceaux sortent tout de même du lot, musicalement. "Merveilleux", qui donne le ton de l'album, est une pépite intimiste qui montre comment l'artiste peut faire beaucoup avec peu de choses. "Tic Tac", chanté en duo avec sa compagne Catherine Major, voit MORAN se faire plus tendre, bien aidé par une guitare acoustique délicate. "Crache la salive" et ses sonorités africaines apportent une belle originalité. En fin d'album, "J'ai vu l'ours", plus mélodieux et lumineux, offre une conclusion parfaite à cet opus engageant et exigeant.

En fait, on en ressort fatigué. Avec peu de choses, MORAN abat les cloisons, pousse les murs et se fait une place très importante, accapare toute l'attention de l'auditeur qui se reconnaîtra forcément dans ces textes qui décrivent les déconvenues de l'existence. Le chanteur envahit l'espace, justement parce qu'il ne tente pas de forcer nos barrières. Au contraire, il s'insinue par à-coups, instrument par instrument. En résulte un album puissant et original, qui poursuit et emmène encore plus loin l'univers de DARAN. Surprenant et réussi.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


Ben HARPER
Fight For Your Mind (1995)
Après les trois coups, le lever de rideau !




Les COWBOYS FRINGANTS
Break Syndical (2002)
Quand cinq québécois s'envolent vers la gloire...


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Moran (chant)
- Thomas Carbou (guitare)


1. Merveilleux
2. Le Silence Des Chiens
3. La Chute
4. Tic-tac
5. Crache La Salive
6. Chez Toi
7. C'est Pas Moi
8. Mémoire
9. Figlie
10. L'orgueil
11. Corruption
12. Soirs De Scotch
13. J'ai Vu L'ours



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod