Recherche avancée       Liste groupes



      
TEENAGE ROCK :)  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Lovex

The RASMUS - Into (2001)
Par METAL-O PHIL le 29 Août 2006          Consultée 2906 fois

J’ai eu avec les RASMUS la même histoire qu’avec MUSE (bah, ça s’écrit presque pareil !). Absolution est sorti en même temps que Dead Letters. Courant l’été caniculaire de 2003, ces deux noms résonnaient fort dans ma tête. Ma soif (merci la canicule ! Hahaha !) de découverte musicale m’a donc poussé à m’abreuver des anciennes galettes de ces deux groupes. Si je n’ai pas déçu par les premiers essais de MUSE, j’ai en revanche eu plus de mal avec les RASMUS des débuts.
A vrai dire, Dead Letters concernant une sorte « d’apogée » du groupe, il est naturel que j’aie été déçu du manque de titres aussi puissants que « First day of my life » ou « Time to burn ». Into était pour moi l’album d’un boys band faisant du pseudo teenage rock avec des mélodies bien gentilles (« Madness » « Heartbreaker"...) et des paroles qui vont avec (« i go to school every Monday …… » véridique !).

Avec un peu de temps, j’ai fini par apprécier Into à sa juste valeur. J’ai revu ma position un peu extrême (même s’il doit avoir pas mal de succès dans les boum !), les RASMUS produisent une pop efficace teintée de quelques riffs rock sympas. Les compositions et les mélodies peuvent paraître un peu simplistes et gentillettes, elles n’en sont pas moins efficaces.
« Bullet » est de loin la chanson la plus réussie, combinant émotion et énergie, avec « Heartbreaker », la plus joyeuse « One & Only » ou la très originale « Last Waltz ». On a des chansons aussi plus émotives comme les ballades pop « Chill » et « Someone else ». L'intérêt de ces chansons a toutefois une durée de vie limitée. Au bout d'un moment, je m'ennuie, enfin ça vient peut-être de moi et de mes a priori inconscients (contre lesquels je lutte, parole de chroniqueur) sur la Pop Rock.

Les RASMUS produisent une musique jeune et efficace, bien qu’un peu caricaturale parfois, Into en est le meilleur exemple (meilleur que ses prédécesseurs, mais parfois trop gentillet), et l’histoire prouvera avec Dead Letters qu’ils pallieront leurs défauts sans non plus perdre leur identité.

A lire aussi en ROCK par METAL-O PHIL :


PLACEBO
Meds (2006)
Brian is back in the kitchen!

(+ 1 kro-express)



The HUSHPUPPIES
The Trap (2005)
Rock pas très original mais efficace et surprenant


Marquez et partagez





 
   METAL-O PHIL

 
  N/A



- Eero Heinonen (basse)
- Lauri Ylönen (chant)
- Pauli Rantasalmi (guitare)
- Aki Hakala (batterie)


1. Madness
2. Bullet
3. Chill
4. F-f-f-falling
5. Heartbreaker
6. Smash
7. Someone Else
8. Small Town
9. One & Only
10. Last Waltz



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod