Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Morten Harket
- Style + Membre : A-ha

WAAKTAAR & ZOE - World Of Trouble (2017)
Par BAKER le 8 Novembre 2017          Consultée 182 fois

Visiblement irrité par ce que l’entité A-HA est en train de devenir (ses interviews sont sans équivoque), Pal WAAKTAAR-SAVOY fait une petite infidélité (temporaire) à sa femme et est allé dégoter dans un club une jeune chanteuse pour une petite collection de pop songs comme lui seul sait en faire. Car si la voix est différente (bien que très SAVOYesque dans son essence), la musique elle porte l’empreinte du Paulo, sans doute aucun. On retrouve les influences BEATLES (le premier titre à la batterie Ringo et aux arrangements Sgt Pepper), le son un peu cracra par moments (de l’amélioration cependant par rapport aux albums signés SAVOY), les mélodies... mélodiques, mais pas ouvertement grandiloquentes, et ce mélange de ouaté et de plus dense, une sorte de fausse indolence, mais jamais vraiment “dark”. Comme A-HA en fait : grattez un peu, il y a de la matière.

Globalement, l’album est donc très léger, bien plus diaphane que dans son groupe d'origine. Il y a une majorité de titres optimistes, ce qui n’est pas forcément un défaut d’ailleurs. Le chant est agréable et assez transparent - sans méchanceté aucune -, juste un peu plus soul, plus profond que Lauren SAVOY mais pas vraiment exalté... et là aussi, c’est plutôt positif. En fait le disque, malgré quelques instrumentations bien chiadées, est assez retenu ; mais ça, vous vous en doutiez, en solo seul Morten HARKET se laisse régulièrement aller à des effluves épiques. Côté production et composition, les deux peuvent soit se compléter (prod douce pour chanson douce), soit se fighter en choc frontal. Quelques titres sentent la patte A-HA (et pour cause, certains ont déjà été testés avec le groupe avant que Pal ne les reprenne) : "Tearful" dont l’intro et le riff sortent tout droit de "ANALOGUE" (la seule chanson où l’on regrette vraiment que Mags ne pousse pas au cul derrière), "Ancient Arches" qui avec une prod remaniée serait un vrai tube (mais cela irait à l'encontre du projet fait pour se relaxer), ou encore "Open Face" et son contre-chant tuant qu’on voit venir à dix kilomètres. Les synthétiseurs sont parfois limites, et parfois intéressants comme sur "They To Me", chanson bancale littéralement sauvée par une seule note. Si si, ça existe encore. "Winter" manque de peu d’être un titre culte, avec son double pont sons 16-bit + riff noisy (preuve que Waaktaar continue d'étendre son spectre sonore) ; quant à "Laundromat", si son refrain fait assez pop girly 90s, le couplet emprunte à... DEPECHE MODE. Tiens, on vient visiter le jardin des voisins alors ?

Si aucune chanson n’est vraiment sensationnelle, l’album se laisse assez vite apprivoiser et devient un petit plaisir (non) coupable qui passe très bien. Il ne remplace pas le groupe d’origine, mais c’est frais, pas bâclé ni prétentieux. Juste de bonnes petites compositions jouées par un musicien honnête et constamment sous-estimé, qui a moins pour volonté de montrer au monde son talent que de prendre un peu de recul par rapport à la terrifiante machine de guerre dont il est le rouage principal. Et puis l'avantage, c'est qu'à moins de divorcer ou de rejoindre le line-up Mark XVII des Tranxen 200, Pal ne risque pas d'entrer en scission avec lui-même.

A lire aussi en POP :


The CLIENTELE
Strange Geometry (2005)
Berceuses lycanthropes.




The NATIONAL
High Violet (2010)
Qu'il est bon d'être triste


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Pal Waaktaar-savoy (guitares, claviers, prog, choeurs)
- Zoe Gnecco (chant)
- Reste Du Line-up Non Disponible


1. Beautiful Burnout
2. Tearful Girl
3. World Of Trouble
4. Laundromat
5. Mammoth
6. They To Me And I To Them
7. Winter Wants Me Empty
8. Ancient Arches
9. Open Face
10. The Sequoia Has Fallen



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod