Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


MUDDY GURDY - Muddy Gurdy (2018)
Par BAYOU le 12 Février 2018          Consultée 849 fois

C’est un projet superbe et ambitieux…. Au pays des volcans, trois musiciens Tia Gouttebel (guitare, voix) Gilles Chabenat (vielle) et Marc Glomeau (percussion) cherchent à mettre en valeur un instrument traditionnel ancien, la vielle (hurdy gurdy en anglais) et comme ils ont des affinités avec la musique américaine, ils décident de rapprocher les deux univers. Ils partent avec leurs instruments dans le Hill Country, cet endroit magique dans le Mississippi au Sud de Memphis où des musiciens de la nouvelle génération cherchent à maintenir l’héritage du blues rural en le modernisant.

Ils se nomment Cédric Burnside, Shardé Thomas, Cameron Kimbrough et Pat Thomas et ont tous des liens de parenté avec leurs prestigieux aînés (RL Burnside, Otha Turner, James Son Thomas). Les rencontres et les enregistrements se sont déroulés dans les habitations des musiciens, mais aussi dans des endroits de légende comme l’Ebony Club, le club d’Indianola la ville de BB KING, ou Dockery Farm là où l’âme de Charlie Patton est toujours présente. L’ingénieur du son Pierre Bianchi a capturé l'émotion de ces rencontres avec seulement un préampli à 8 microphones et un ordinateur

Le résultat est bluffant, déjà les musiciens américains se sont complètement investis dans le projet, et puis le mariage carrément improbable de la vieille et de la guitare fonctionne parfaitement. Ecoutez le début du CD. C’est le souffle du blues qu’on entend dans les bruissements, c’est la souffrance du peuple noir dans les champs de coton, c’est aussi la vie dans ce Mississippi rural, quand le coucher de soleil illumine la plat paysage.

Le répertoire choisi puise dans celui de R.L. Burnside avec comme une évidence « Going Down South » et « That Girl Is Bad » avec Cedric son petit-fils. Il faudra un jour parler de Cedric, qui, tout petit, a accompagné son grand-père à la batterie, puis a contribué à faire vivre son histoire avec de superbes albums. Cedric est une belle personne, son investissement complet dans ce projet le démontre si besoin.

La difficulté du projet était d’intégrer la vielle aux autres instruments, et de permettre à tous de s’exprimer. Le pari est réussi, certes les sons du huddy gurdy peuvent surprendre à la première écoute, mais très vite on se laisse prendre par les mélodies par ce tempo si particulier, on tape la mesure sur « Rollin' and Tumblin' », la prise de son est impeccable, en fermant les yeux on est sous le porche d’une shotgun house et on écoute les musiciens dans le jour qui s’efface.Autre réussite, le chant de Tia qui est en lead sur plusieurs morceaux et parvient à poser sa voix remarquablement (« Glory »), et contraste habilement avec les voix des bluesmen.

Cet album est une superbe réussite, c’est une belle rencontre de deux univers ruraux. Que serait devenue la musique américaine si les immigrants avaient emporté dans leurs bagages des vielles ? La réponse à la question est dans ce disque attachant.

Cerise sur la gâteau, la pochette est magnifique

A lire aussi en BLUES par BAYOU :


Michael BLOOMFIELD
From His Head To His Heart To His Hands (2014)
Le génie blanc du blues




Robert JOHNSON
The Complete Recordings (1937)
Le diable, probablement...


Marquez et partagez







 
   BAYOU

 
  N/A



- Tia Gouttebel (guitare, voix)
- Gilles Chabenat (vieille)
- Marc Glomeau (percussion)
- Cedric Burnside (batterie, voix)


1. Going Down South
2. That Girl Is Bad
3. See My Jumper Holding On The Line
4. Rollin' And Tumblin'
5. Station Blues
6. Shawty Blues
7. Glory
8. Leave Her Alone
9. Gonna Love You
10. Dream
11. She Wolf
12. Shake Em On Down
13. Help The Poor



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod