Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  DVD

L' auteur
Acheter Ce DVD
 


1990 The Event

KNEBWORTH - The Event (1990)
Par BAKER le 19 Juin 2018          Consultée 635 fois

Un des plus grands concerts jamais donnés, mais aussi testament sur la scène anglaise, Knebworth dès ses premières images met les choses au point : ici, on est en Angleterre !!! Donc des torrents de pluie s'abattent sans pitié sur les TEARS FOR FEARS, dont le clavier a d'ailleurs revêtu un K-way pour l'occasion. Heureusement que par la suite le temps s'est amélioré, car c'aurait été dommage d'annuler un concert aussi important, d'une part pour ce qu'il est (une oeuvre caritative à grande échelle) et d'autre part pour ce qu'il représente, à savoir un panorama presque exhaustif du classic rock anglais des années 70 et 80 et un petit point sur le devenir des différents groupes.

Ainsi, ce concert fut le tout dernier des T.F.F. période Curt SMITH, très fraîchement séparés, ce qui permet à SMITH de donner son chant du cygne. De même, cet évènement "réveilla" GENESIS et DIRE STRAITS, alors tous deux en végétation totale. Concernant DIRE STRAITS, Knopfler se permet même d'envoyer un inédit, proclamant qu'il "finirait sur le prochain album, ou pas". Finalement, il ne se retrouva pas sur On Every Street, mais sur l'album de Jeff HEALEY. GENESIS quant à eux donnent un set phagocyté par leur excellent medley sur "Turn it on again" (la meilleure version existante de ce medley), et par la présence de Phil COLLINS qui se permit de donner également un set SOLO ! Double ration de Philou donc, avis aux amateurs.

Autres surprises qui marquèrent la journée : Robert PLANT et Jimmy PAGE, réunis le temps de deux titres qui mirent franchement le feu au public (un public, il est bon de préciser, fort de 120.000 personnes). C'est à partir de ce concert que les spéculations d'une réunion de LED ZEPPELIN prirent réellement forme. Et puis il y a eu ce "supergroupe" avec Eric CLAPTON, DIRE STRAITS et Elton JOHN ensemble, donnant - c'est une surprise - d'excellentes versions, beaucoup plus rock et spontanées que prévu. Enfin, là ce n'est pas une surprise mais une confirmation, PINK FLOYD atomise un public exténué avec un show carré et pro, la guitare de GILMOUR faisant des merveilles et la toujours hyper-sexy Candy DULFER embrasant les coeurs.

Le principal est donc sauvé, et on évite ce qui fait généralement grincer des dents dans ce type d'entreprise : le formatage par le bas, les prestations molles et l'émotion au chronomètre. D'émotion pure, il n'y aura d'ailleurs que très peu, juste quelques passages (l'arrivée sur scène de PAGE, la foule chantant "Hey Jude"), en revanche pendant trois heures on a droit à une bonne humeur absolument permanente de tout le monde : musiciens, choristes, roadies, public, chacun sourit et prend son pied. C'est une véritable fête de la musique à l'Anglaise. Le point noir bien sûr, c'est qu'aucun artiste ne dépasse le quart-d'heure d'antenne. Il manque des choses, y compris des titres qui étaient présents sur le double 33 tours (tandis que d'autres chansons, elles, y manquaient). Cette ressortie d'une des vidéos les plus "successful" des années 90 aurait bien mérité plus d'exhaustivité. De même, l'image n'est pas aussi lisse qu'on aurait aimé. En revanche, la piste 5.1 et DTS est une excellente nouvelle car le mastering mono des cassettes vidéo était bien frustrant.

Ne vous attendez donc pas à un "super méga concert indispensable", ni au ratage que l'on pouvait pressentir, mais simplement à une sorte de best of du rock anglais très bien exécuté dans une bonne humeur contagieuse. Et pour les ignares totaux, c'est un bon début pour découvrir le pop-rock... Ce qui fut d'ailleurs le cas de votre serviteur !

PS : Le concert est récemment ressorti en "SD Blu-Ray", qui est un genre de super-DVD avec une image meilleure (mais qualité DVD donc) et un son éclatant, non compressé. C'est évidemment cette version nouvelle que je vous conseille d'acquérir, bien que malheureusement il n'y ait aucun bonus.

-------------------------------
Fiche technique

Editeur : Eagle Vision
Date : 30 juin 1990 - Knebworth (Hertfordshire, Royaume-Uni)
Image : 1.33 4/3 PAL
Son : DD 2.0 + DD 5.1 + DTS 5.1
Durée totale : 191 minutes
Bonus : Aucun

A lire aussi en ROCK par BAKER :


STYX
The Mission (2017)
Un grand moment d'aor purement classique !




David KNOPFLER
Release (1983)
La vengeance ne doit pas dépasser thermostat 3.


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Non Disponible, Il Y En A Bien Trop !


- tears For Fears
1. Change
2. Badman's Song
3. Everybody Wants To Rule The World
- cliff Richard & The Shadows
4. On The Beach
5. Good Golly Miss Molly
6. We Don't Talk Anymore
- phil Collins
7. In The Air Tonight
8. Sussudio
- paul Mccartney
9. Coming Up
10. Birthday
11. Hey Jude
12. Can't Buy Me Love
- status Quo
13. Whatever You Want
14. Rockin' All Over The World
15. Dirty Water
16. In The Army Now
- eric Clapton
17. Before You Accuse Me
18. Tearin' Us Apart
- dire Straits + Eric Clapton
19. Solid Rock
20. Think I Love You Too Much
21. Money For Nothing
- elton John + Dire Straits + Eric Clapton
22. Sacrifice
23. Sad Songs
- robert Plant
24. Hurting Kind
25. Tall Cool One
26. Wearing & Tearing
27. Rock And Roll
- genesis
28. Mama
29. Throwing It All Away
30. Turn It On Again - Medley
- pink Floyd
31. Shine On You Crazy Diamond
32. Run Like Hell



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod