Recherche avancée       Liste groupes



      
POP ROCK / SOUL ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

2000 Songs From The Ocean ...

Kip WINGER - Thiscconversationseemslikeadream (1997)
Par BAKER le 11 Juillet 2018          Consultée 326 fois

Si cette conversation ressemble à un rêve, cet album ressemble à une revanche. 1997, cela fait trois ans que WINGER s'est séparé, mais cela fait encore plus longtemps qu'il est la risée d'une partie du monde metalleux. Aussi, difficile de ne pas voir dans ce premier disque solo une carte de visite pleine de fiel envers tous les rageux. Ah, vous avez passé des années à vous moquer de WINGER le groupe ? Laisez-moi vous montrer ce que je vaux, moi, Winger l'homme.

Multi-instrumentiste assez balèze et chanteur protéiforme (quand on a fait partie du ALAN PARSONS LIVE PROJECT, il faut un solide bagage), Winger a toujours proclamé que ses chansons étaient plus techniques et raffinées que votre groupe de hair metal blond platine lambda ; ce disque lui permet de le prouver. Les chansons passent allègrement du pas mal du tout au grandiose, avec une qualité globalement très homogène et beaucoup de classe. Rien que le titre d'ouverture met les points sur les I : couplet entre rock et soul, pré-refrain pop terriblement accrocheur, et refrain arena rock FM. La mise en place est clinique mais groovy à la fois grâce à l'immense talent du très fin Rod Morgenstein. Surtout la production est chaude, belle, les instruments vibrent et le moindre bruitage, le moindre arrangement s'entendent parfaitement.

Cette science d'orfèvre trouve son pinacle avec le second titre, le single "Monster", qui porte bien son nom : cette chanson est monstrueuse de feeling. Guitares funk à mort, piano marquant signé Alan Pasqua, solo chanté, groove juteux, c'est un des sommets de l'année, tant par son ambiance que par sa sensualité vénéneuse. Et d'autres titres se montrent presque du même haut niveau : "Endless Circles" ballade peu évidente et un peu dream-pop aux sons magnifiques, "Naked Son" très soigné et dont le début acoustique fait semblant de cacher une colère sourde qui finit par exploser et le titre de fin, un "Here" épique d'une incroyable classe, tout en restant dans les clous, pas outrageusement nombriliste.

Quelques morceaux se montrent un peu moins réussis, parfois un petit peu paresseux, comme "I'll Be Down" ou l'exercice de style "Angel of the Underground". Mais dans l'ensemble, les chansons savent accrocher et laisser place à des éléments parfois techniques, toujours organiques : les choeurs féminins de "Don't Let Go", un élément classic pop rock très fédérateur sur "Daniel", la chaleur du son de "Steam". La voix ne faiblit jamais, évidemment, mais surtout le timbre de voix de Kip, plus exactement LES timbres de voix, sont très pop au sens fédérateur du terme.

Qu'en d'autres mots ces choses soient dites : il n'est nul nécessaire d'aimer le heavy metal, même commercial, pour apprécier cet album car il donne dans une pop rock aux entournures funk réellement accessible. Tout comme les fans de progressif n'y trouveront presqu'aucune circonvolution technique, mais retrouveront un soin dans les arrangements qui les ravira. Un tout petit chouïa déséquilibré, cet album passe de très peu à côté du disque parfait. Evidemment, les fronts bas n'aimeront pas, mais si vous recherchez du cool racé et mélodique peu connu et étonnant, arrêtez-vous ici immédiatement : cette chronique ressemble à votre rêve.

A lire aussi en POP par BAKER :


THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA
Sometimes The World Ain't Enough (2018)
Le convecteur temporeeeeeeeel !




Paul MCCARTNEY
The Mccartney Years (dvd) (2005)
Quelle carrière ! et quel son fantastique !


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Kip Winger (chant, claviers, basse, guitare)
- Rod Morgenstein (batterie)
- Andy Timmons (guitare)
- Rich Kern (guitare)
- Marc Sculman (guitare)
- Alan Pasqua (claviers)
- Noble Kime (claviers)
- Adam Gonzalez (violoncelle)
- David Felberg (violon, violoncelle)
- Willy Sucre (cordes)
- Jonathan Amerding (cordes)
- Chris Botti (trompette)
- Robbie Rothchild (percussions)
- Mark Clark (percussions)
- Jonathan Arthur (flûte)
- Betty Winger (choeurs)
- Paul Winger (choeurs)
- Natz Winger (choeurs)
- Greta Rose (choeurs)
- Jordan Rudess (guest)


1. Kiss Of Life
2. Monster
3. Endless Circles
4. Angel Of The Underground
5. Steam
6. I'll Be Down
7. Naked Son
8. Daniel
9. How Far Will We Go
10. Don't Let Go
11. Here



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod