Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1997 Sad Hill

DJ KHEOPS - Sad Hill (1997)
Par GLADIUS le 28 Janvier 2019          Consultée 843 fois

Parlons un peu du passé. Toute personne qui fut jeune dans les années 90 a eu la chance de voir l'explosion du hip-hop en France. Nous ne le répéterons jamais assez, mais cette génération NTM, IAM, ASSASSIN (pour ne citer qu'eux) a permis au rap de devenir un style bien établi dans notre pays. Ceci étant, nous pouvons zoomer plus précisément sur l'album L'école du micro d'argent, signé IAM, chef-d'œuvre incontestable du mouvement. Suite à cet album, le DJ officiel du groupe nommé DJ KHEOPS se retranche dans sa caverne pour extirper les plus douces sonorités de ses vinyles et, en coupant, modifiant, recollant des parties de chansons trouvées à droite à gauche, il va créer Sad Hill.

Communément, les albums des DJ sont accompagnés de grands rappeurs qui vont poser leur voix et leurs rimes sur les productions affinées. Le concept ne dérogera pas à la règle ici. KHEOPS travaille la production, la composition et le concept de l'album, tandis qu'une pléthore d'artistes est appelée pour donner la forme finale au projet. Le concept est basé autour du film Le bon, la brute et le truand, à travers le nom de l'album Sad Hill qui est le cimetière de la scène finale mythique, mais aussi à travers la pochette qui met en scène les trois rappeurs d'IAM dans la peau des trois intemporels protagonistes du film. Chacun des rappeurs va se donner un rôle : Blondin pour KHEOPS, Sentenza pour AKHENATON, Tuco pour FREEMAN et Jo l'indien pour SHURIK'N.

Il n'est pas nécessaire de ménager le suspense. Cet album est un chef-d'œuvre à bien des égards. La construction du concept, la production affinée d'un DJ KHEOPS au meilleur de sa forme, des lyricistes tous plus doués les uns que les autres. Sad Hill fait partie sans commune mesure des classiques du rap français. L'album, originellement proposé en deux volumes de dix morceaux, sera réévalué une année plus tard dans une réédition. Plus qu'un album, et surtout 3 titres en moins. Nous pouvons d'emblée dire au revoir à "Le DJ live on stage", "Les groupes représentent" et "0013" qui nous gratifiaient pourtant d'apparitions fort sympathiques de DEF BOND. Cependant, la réédition volume unique étant la seule officiellement commercialisée aujourd'hui, nous nous intéresserons plus à celle-ci.

Le contexte est intense. KHEOPS vient, avec IAM, de signer l'une des plus énormes productions du rap français. Il part l'esprit serein dans la production de cet album. Ceci va engendrer de nouveaux classiques, et un album qui frôle la perfection. Oui, l'intemporel "Mama Lova" signé Oxmo PUCCINO figure bien sur cet album. La plume de cet artiste n'a pas d'égale, et il nous envoie à travers la production travaillée au millimètre dans un morceau plein de vérités et de sincérité. Mais je vais trop vite. Commençons par le commencement, avec les couplets incroyables auxquels on a le droit sur "Sad Hill", morceau introductif dans lequel les trois rappeurs d'IAM vont s'en donner à cœur-joie. Les X-MEN s'emparent du micro sur "C'est justifiable", beaucoup plus calme car mené par un sample d'un morceau de classique ("Protest" de Morton Gould" pour les curieux). La valse continue, les morceaux de qualité s’enchaînent et c'est au tour de DEF BOND de poser sa voix sur "Def Bond (Secret défense remix)", morceau entêtant qui ouvre la voie royale à un STOMY BUGSY qui, sans forcer, envoie sa meilleure prestation sur "Le Playboy de Sarcelles".
Il se révèle très compliqué de trouver un point faible à cet album. La pléthore d'interprètes empêche tout ennui, voyez par vous-mêmes : rien à voir entre le 3ème ŒIL qui pose ses textes sur "Scrute le terrain" et un Faf LARAGE qui s'enrage sur "Hip hop Marseillais" pour redevenir plus calme avec un storytelling plus tard sur "Le fainéant". Le grand FREEMAN n'a lui non plus rien à envier à travers son titre "Fils du dragon" à une production plus douce telle que "Merci", dans laquelle on entendra FABE et KOMA, tous deux à un grand niveau d'écriture et d'interprétation. Pour reprendre une comparaison plus courante, SHURIK'N ne doit en aucun cas pâlir avec son morceau "Si j'avais su", devant la puissance du très grand "Pousse au milieu des cactus ma rancœur" d'AKHENATON. Pour l'anecdote, le rappeur marseillais écrit ce morceau à New York, alors qu'il est dans une mauvaise passe relationnelle, qu'il n'est plus lui-même à cause de nombreux conflits sociaux et – il le dit – probablement le succès qui le touche.
Le travail est fini par un PASSI comme souvent irréprochable à l'époque sur "Les meufs du Show-biz", dans lequel il flâne sur une instrumentation qui lui ressemble parfaitement, et qui fait sensiblement penser à ce que l'on peut trouver sur son album Les Tentations. Nous trouvons aussi un excellent Pit BACCARDI sur "Côté obscur connexion" qui impose sont style sur une production presque boom bap, tandis qu'AKHENATON termine un album plein de surprises et de belles choses sur "Total Kheops II". Si la production n'est probablement pas la plus affinée et sympathique de l'album, il n'en reste pas moins une prestation fort appréciable du rappeur.

Pour ceux d'entre vous qui n'ont pas le courage de lire le pavé retraçant la beauté de chaque titre de l'album, un petit bilan s'impose. Sad Hill est un classique intemporel qui fait un effet immédiat sur son auditeur. L'équipe choisie par le sélectionneur DJ KHEOPS n'a pas d'égale, tout ceci rend un résultat tout bonnement unique. Rares sont les albums à conseiller en toutes circonstances, mais celui-ci en fait partie. Les morceaux conseillés d'emblée seront "Mama Lova", "Pousse au milieu des cactus, ma rancœur" et "Sad Hill". Pour ne citer qu'eux. A toute personne qui me demande régulièrement sur quel artiste se pencher pour commencer une écoute du rap, nul doute que je conseillerai, entre d'autres gros larrons, l'album Sad Hill de KHEOPS.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par GLADIUS :


JAY-Z
Reasonable Doubt (1996)
Classique




BOOBA
Temps Mort (2002)
Spécial semaine boîte à demandes !


Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



Non disponible


1. Sad Hill (ft Iam)
2. C’est Justifiable (ft Les X A.k.a Les X-men)
3. Def Bond (secret Défense Mix) (ft Def Bond Et Spec
4. Le Playboy De Sarcelles (ft Stomy Bugsy)
5. Scrute Le Terrain (ft 3e Œil)
6. Hip-hop Marseillais (ft Def Bond & Faf Larage)
7. Fils Du Dragon (ft Freeman)
8. Si T’es Cap D’y Aller (ft Hifi)
9. Mama Lova (ft Oxmo Puccino)
10. Pousse Au Milieu Des Cactus, Ma Rancœur (ft Senten
11. Les Meufs Du Show-biz (ft Passi)
12. Les Jours Sont Trop Longs (remix) (ft Def Bond & A
13. Merci (ft Fabe Et Koma)
14. Le Fainéant (ft Faf Larage)
15. Si J’avais Su (ft Shurik'n Chang-ti)
16. 0013 (ft Def Bond)
17. Côté Obscur Connection (ft Pit Baccardi)
18. Total Kheops Ii (ft Sentenza)



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod