Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Dany SAUVAGEAU - Sauver Sa Peau (2019)
Par GEGERS le 5 Septembre 2019          Consultée 385 fois

« Face au chagrin, il faut d’abord sauver sa peau », nous disent les Cowboys Fringants sur leur morceau « Bobo » (2007). Cette phrase me vient en tête au moment d’aborder Sauver Sa Peau, le nouvel album du Québécois Dany SAUVAGEAU, qui revient aux affaires cinq ans après un album rock-folk fort réussi. Auteur, compositeur et interprète depuis plus de 20 ans, le bonhomme propose ici un album décomplexé, essentiellement rock, mais également country, blues et folk. Autant d’influences savamment dosées et équilibrées qui donnent naissance à un opus bariolé.

On retrouve chez Dany SAUVAGEAU ce que l’on apprécie chez les artistes québécois, tels qu’Alexandre Poulin ou Fred Pellerin : cette tendance naturelle à faire de chaque chanson une histoire, à faire de chaque morceau un monde avec ses ambiances et ses possibles. Les paroles sont suffisamment explicites pour évoquer un imaginaire, suffisamment opaques pour que chacun puisse y trouver un sens tout personnel selon son état-d’esprit du moment. On se retrouve ainsi à plonger avec délectation dans ces douze morceaux dont le dénominateur commun, la guitare, sert de porte d’entrée vers des atmosphères parfois surprenantes.

Forcément, certaines nous séduisent plus que d’autres, et il faut bien reconnaître que c’est lorsque Dany SAUVAGEAU mêle rock et folk qu’il nous semble le plus percutant. « T’avais raison », rock léger qui sert d’introduction à l’album, bénéficie d’un refrain particulièrement percutant, qui met rapidement l’album sur de bons rails. Plus profond, « Damnée » et son rock mid-tempo agrémenté de claviers façon orgues Hammond, est sans doute le morceau le plus réussi de cet album. Mystérieux dans le propos, direct dans les arrangements, on ne peut que tomber sous le charme de cette musique qui mêle ombre et lumière avec une réussite insolente. « Sauver sa peau », qui donne son nom à l’album, se fait lui-aussi particulièrement convaincant. Porté par de timides intonations country, le titre reste rock dans sa construction, et propose une nouvelle fois un refrain résolument entraînant et réussi.

Se faisant carrément rock’n’roll 60’s (« La mort peut bien attendre » et ses paroles croustillantes, drôles et finement ciselées), façon Status Quo, Dany Sauvageau n’oublie pas le blues, que l’on retrouve sur le lancinant « Lucifer » ou sur « Au javelot » et son harmonica lancinant. Pour compléter le tableau, l’artiste propose quelques ballades délicates. Sur bon matin, Dany chante avec un timbre fragile et délicat évoquant celui de Fred Pellerin, et si le morceau prévaut grâce à un refrain de grande qualité, on lui préfèrera « Pluie d’automne », pièce acoustique plus sombre et alambiquée, qui souffle une nouvelle fois le chaud et le froid, alterne l’ombre et la lumière.

Certains morceaux peuvent paraître superflus. C’est le cas de « Madagascar », sorte de fable rock hallucinée dont on peine à saisir le sens et l’intérêt musical. Cela n’est qu’accessoire néanmoins. Se faisant varié, rock dans l’esprit, plus tendre par moments, Dany SAUVAGEAU propose un album savoureux qui voit énergie brute et mélancolie se côtoyer à plusieurs reprises. Un album profond et réussi, à l’écoute duquel tous les amateurs de rock francophone trouveront leur compte.

3,5/5

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


MATMATAH
You're Here, Now What ? (2019)
Ne serait-ce que la cerise ?




RUNRIG
Donnie Munro's Farewell Concert (1997)
Passation de pouvoirs...


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. T'avais Raison
2. La Mort Peut Bien Attendre
3. À L'encre Bleue
4. Damnée
5. Madagascar
6. Au Javelot
7. Sauver Sa Peau
8. Bon Matin
9. Le Sud Est Mieux Encore
10. Comme Une Folle
11. Lucifer
12. Pluie D'automne



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod