Recherche avancée       Liste groupes



      
TRANCE PSYCHéDéLIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Koxbox

INFECTED MUSHROOM - B.p. Empire (2001)
Par CHIPSTOUILLE le 16 Mars 2007          Consultée 2166 fois

On le sentait venir sur leur album précédent, INFECTED MUSHROOM a changé de bord. Situé au creux de la vague israélienne, le groupe s’ouvre sur quelque chose de nouveau. Le neuf, c’est le son. Oui, le son, les bruits si vous préférez, les sonorités, le fluide instrumental. La Trance psychédélique s’est donc évanouie dans ce tout nouvel intérêt porté à la tessiture. Finies les mélodies, finies les sensation et les ambiances tripantes, place aux effets spéciaux, place à la production.

Et qu’il est bien produit, ce B.P. Empire ! Un son cristallin, lumineux, une clarté hors du commun. Pas un poil de fesse qui ne dépasse, pensez. Lorsque vous mettez le disque dans votre lecteur, vous cherchez les sigles de Miramax, Dolby et autres LucasFilm, ces petites démonstrations techniques que l’on se coltine par brochettes de dix, les unes à la suite des autres quand on va au cinéma : le producteur, l’éditeur américain, l’éditeur français, les studios chargés du son, ceux de la lumière (oui, c’est très idiot). Ils y vont tous de leur petit effet sonore qui en jette, histoire de dire : « vous avez eu raison de vous ruiner dans du matériel de pointe, regardez comme ça rend bien quand on s’en donne la peine ». B.P. Empire, c’est un peu ce genre d’impression sur une heure : de la contemplation oisive devant une débauche d’effets spéciaux en voulez-vous en voilà, de la bête promotion pour un producteur de cinéma.

Sur 10 secondes, c’est pourtant génial, on croit revivre Tron en vrai, sur une moto cybernétique laissant un mur lumineux mortel dans son sillage. Ca va vite, c’est high-tech, on en prend plein la poire. On récupère ainsi un ensemble d’effets piezzo-électriques dans un grand espace sonore, l’impression d’immensité est reine sur l’ensemble de l’album. INFECTED MUSHROOM joue avec nos oreilles, un petit coup de synthétiseur rebondissant ça et là, une petite nappe à la tessiture inédite, un effet d’écho, une basse vrombissante pour faire mine de donner de la puissance au tout. Mais alors quel est l’intérêt sur une heure durant ? Aucun.

Je suis sévère, il y a des notes de musique, parfois même quelques mélodies. C’est le propre de la Trance Psychédélique nouvelle génération, on vous fait poireauter pendant la moitié du morceau avec des encas sonores sans grand intérêt pour dévoiler le beau jeu en fin de partie. Encore faut-il que le jeu soit beau. "Noise maker" est une double paire un peu faiblarde qui nous baigne parfois dans quelques nappes de clavier évasives, avant de dévoiler un final abrasif et énergique pour le moins réussi (dommage qu’il n’arrive qu’après 6 minutes pour mourir très rapidement). "Funchamaleon" est un joli Brelan, son motif mélodique sympathique repris au piano rappelle parfois les belles parties de Classical Mushroom, vous vous rachetez ainsi le droit de rejouer. "Unbalanced" enfin, une jolie couleur, presque un hit dirait-on, épopée vibrant sur quelque orgue sombre, la densité des effets parachutés dans le décor dépasse d’une courte tête l’ensemble médiocre du disque. On récupère ainsi non pas en toute fin mais pour une fois au milieu du titre une mélodie accrocheuse, subissant des petites difformités par touches successives, le tout étant parachevé d’un minuscule solo de guitare plus anecdotique qu’intéressant (mais relevons tout de même). Pour le reste, le jeu tournera entre le rien du tout et les petites paires (10 secondes géniales et frustrantes, noyées dans un océan vide de 8 minutes, au mieux). On reste à des kilomètres d’une quinte flush royale…

Pour le Poker donc, je suis certain que même Patrick Bruel s’en tire mieux. Rien à voir, me direz-vous, et vous aurez raison. B.P. Empire d’INFECTED MUSHROOM n’a en effet rien à voir avec un bon disque de Trance.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par CHIPSTOUILLE :


JUNO REACTOR
Labyrinth (2004)
Bullet-time trance

(+ 1 kro-express)



HALLUCINOGEN
Twisted (1995)
L'album ultime de trance


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Amit Duvdevani
- Erez Aizen


1. Never Ever Land
2. Unbalanced (baby Killer Rmx)
3. Spaniard
4. B.p. Empire
5. Funchameleon
6. Tasty Mushroom
7. Noise Maker
8. P.g.m
9. Dancing With Kadafi



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod