Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Damned , The Sex Pistols , The Blue Hearts
- Membre : The 101ers
 

 Clash Photo Rockers (1213)

The CLASH - Combat Rock (1982)
Par ERWIN le 9 Mai 2014          Consultée 1756 fois

L’heure est aux interrogations chez les membres de THE CLASH. L’idée d’un quadruple album leur vient-elle à l’esprit ? Mick est-il déjà presque parti, la tête rempli de sons nouveaux plus proches de la New Wave que du punk originel ? Et alors que Topper nourrit le singe avec de plus en plus de mal, Joe reste le même rebelle punky des débuts et mène une vie simple mais très bohème. Seul le grand Simonon a la tête sur les épaules, comme la photo de couv prise à Bangkok le montre, sur de lui et équilibré, une tof prise par Pennie Smith, celle-là même qui l’immortalisa à jamais fracassant sa basse sur London Calling… Quel paradoxe ! Sid Vicous son homologue des Pistols incarne la débauche du punk, et finalement, le tranquille Paul incarne le rock, aucun des deux ne savait jouer en intégrant les groupes.

Rock, comme ce combat que nous livrent en 82 nos rebelles préférés. Mais plus cool que rock en définitive, nous y reviendrons. En attendant, l’heure est aux classiques, la lutte ne peut être menée que grâce aux hymnes contenus dans cette cuvée. Le premier d’entre tous, véritable classique du CLASH n’est autre que « Should I stay or should I go » chanté par Mick Jones avec l’esprit punk qui va bien. Je ne vais pas vous en pondre des tonnes sur ce qui est une des chansons les plus connues de la musique, démerdez-vous un peu quoi, vous la possédez certainement quelque part de toute manière.
« Know your rights » est en revanche un hymne punk sans concession, cette rythmique flagellante, stridente, ce martèlement continu de futs martyrisés, ce chant rauque de Joe, ces paroles acerbes, avec toujours en live des introductions plus illuminées que jamais du frontman, c’est du grand art.
Et puis, bah ya « Rock the casbah » titre légendaire qui fit du groupe une attraction des dance floor en 1982. Il y a explication : ni Jones ni Strummer n’aurait pu pondre un titre aussi « dance », c’est ce bon Nicky Topper Headon qui s’en est chargé, et a dans la foulée tout enregistré lui-même, sauf les paroles. Jeté du groupe peu de temps après pour sa sévère dépendance à l’héroïne, ce n’est même pas lui qu’on voit sur la vidéo colorée… ce qui n’arrangera, ni son moral, ni ses affaires. Toujours est-il que le morceau fera un vrai flambard.

Bien sur, n’importe quel disque serait classique en contenant ces trois classiques. Mais le reste du combat est tout aussi agréable, même s’il ne tutoie pas autant les sommets : ainsi, « Ghetto Defendant » œuvre dans un rocksteady vraiment tranquillou, avec ses petites percussions tribales et sa basse ronronnante. « Innoculated city » est presque pop, à l’image des chansons composées par MADNESS et les SPECIALS dans ces mêmes années. Le quasi rockabilly « Car jamming » pourrait être tiré du répertoire des CRAMPS. « Overpowered by funk » rend le groupe méconnaissable avec tous ces sons synthétiques et cette gratte funky, si ce n’était la voix de Joe. Et Paul chante à nouveau le dub « Red angel dragnet », mais il manque sa nonchalance habituelle. Nonchalance qu’on retrouve tout au long du célébrissime « Death is a star » qui clôture l’opus, une berceuse de dingo.

Globalement, on reste sur la même recette qu'affichée sur les précédents London Calling et Sandinista… Une belle triplette que nous avons là, car ce Combat rock sera la plus grosse vente du groupe. Cependant, les difficultés s’amoncellent, le départ de Topper fend la stabilité du groupe, Strummer et Jones commencent à ne plus pouvoir se supporter. On ne le sait pas, mais c’est déjà presque la fin.

A lire aussi en PUNK-ROCK par ERWIN :


The DICTATORS
Dffd (2001)
Enorme !




BERURIER NOIR
Invisible (2006)
Un max de folie

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
   THE UNKNOWN

 
   (2 chroniques)



- Joe Strummer (chant, guitare)
- Mick Jones (guitare, chant)
- Paul Simonon (basse)
- Topper Headon (batterie)


1. Know Your Rights
2. Car Jamming
3. Should I Stay Or Should I Go
4. Rock The Casbah
5. Red Angel Dragnet
6. Straight To Hell
7. Overpowered By Funk
8. Atom Tan
9. Sean Flynn
10. Ghetto Defendant
11. Inoculated City
12. Death Is A Star



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod