Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2020 Walls

Louis TOMLINSON - Walls (2020)
Par MARCO STIVELL le 15 Février 2020          Consultée 233 fois

Louis TOMLINSON a été membre de ONE DIRECTION. Il a envie de faire autre chose. Mais il a emporté Auto-Tune avec lui.

Tout le monde a droit à une seconde chance. Cela dit, en écoutant le disque, j'ignorais totalement que TOMLINSON faisait partie du groupe que les WHO ont honteusement plagié pour écrire "Baba O'Riley"...

Plus sérieusement, son album Walls a mis du temps pour être finalisé, après une longue période de problèmes familiaux : TOMLINSON a perdu sa mère encore jeune suite à un cancer, sa soeur de 18 ans à la suite d'une overdose. Il leur dédie un slow au piano appelé "Two of Us".

Le disque aurait pu être simplement touchant si la déception ne se faisait pas aussi vite ressentir, d'un point de vue musical. Avec "Kill My Mind", on entend une forme de pop plutôt prometteuse, mélodiquement bonne, guitares en avant, 12 cordes comprise, un chant qui fait penser à Kelly Jones (STEREOPHONICS). Louis TOMLINSON a délaissé l'aspect electro des singles à succès publiés après la fin de ONE D. et c'est cela qui entretient la déception.

C'était plutôt chic de vouloir faire un album pop-rock nostalgique des années 90. Malheureusement, on se retrouve avec les belles mélodies d'OASIS (jusque là tout va bien), notamment sur "Walls" et "We Made It", mélangées avec le même son r'n'b/zouk on-ne-peut-plus conforme à la Ed SHEERAN (demandez au collègue Baker, il n'aime pas les traîtres lui non plus) et même les tentatives soul/gospel avec choeurs et le même effet contestable que chez IMAGINE DRAGONS (re-demandez à Baker...).

Et en plus, il y a Auto-Tune, qui vous bave à la figure. Tout le long ou presque. Nul besoin de rappeler que c'est hautement regrettable car la voix du chanteur en solo peut être fort agréable, et on s'en rend mieux compte sur un titre comme "Perfect Now", plus léger, moins produit. Même les rythmes modernes, zouk & co (Baker, s'il te plaît, reviens-nous parler de l'ouverture qui confine à l'uniformité), à la rigueur, ça pourrait presque passer... Presque.

Non, décidément, on préfère les sons d'arpèges acoustiques, même pour un titre simplement mignon comme "Too Young", le pop-rock élancé de "Kill My Mind", même le caractère ballade crépusculaire de "Only the Brave". Cela reste très gentillet, trop peut-être, avec une forte dose de sucre baignant dans les cordes et revenant vite à l'esprit 2010 ("Fearless" et ses penchants r'n'b ; "Always You", du Ed SHEERAN en barres). Il y avait pourtant des guitares, de l'orgue, de quoi espérer beaucoup mieux. Une prochaine fois, peut-être !

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


Alicia KEYS
The Diary Of Alicia Keys (2003)
Vers une meilleure maîtrise




DISNEY
Planes (2013)
Une bo de mark(que)


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Kill My Mind
2. Don't Let It Break Your Heart
3. Two Of Us
4. We Made It
5. Too Young
6. Walls
7. Habit
8. Always You
9. Fearless
10. Perfect Now
11. Defenceless
12. Only The Brave



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod