Recherche avancée       Liste groupes



      
DARK AMBIENT  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (411)

PUISSANCE - Grace Of God (2007)
Par VOLTHORD le 5 Mai 2007          Consultée 2207 fois

Les interminables nuits d'hiver scandinaves ont sans doute quelque chose d'extrêmement propice pour éveiller quelques folies, quelques désespoirs, quelques blessures, et par extension quelques idées artistiques brillantes. Sans doute inspiré par ses longues périodes nocturnes, mais aussi, et c'est ce que le groupe revendique, par un monde en phase terminale. EQUILIBRIUM aura sans doute vu très juste en signant ce groupe pas exceptionnel mais créatif, opérant dans un Dark Ambient orchestral (et avec des vrais instruments, s'il vous plaît) et Industriel, qui pourrait se situer à mi-chemin entre le romantique et accablé ELEND et le martial et déclamatoire KREUZWEG OST, et les OST des Jeux Vidéos Tom Clancy. Cependant ici, pas de violons corrosifs et terrifiants ni de samples verbeux, mais une marche froide sous la forme de percussions lentes, d'instruments aux couleurs mortifères, de chœurs sonnant comme des prières.

L'intention est d'illustrer la marche funèbre inévitable de l'humanité, un monde proche de la ruine, conséquence de la soif de puissance et de pouvoir de l'homme. Les orientations politiques et sociales du message sont relativement classiques, et ne font pas franchement avancer le schmilblik, c'est cependant l'orientation religieuse du concept qui me paraît plus proéminente, l'approche entièrement chrétienne du message. PUISSANCE aimerait nous embarquer dans un monde d'obscurité où la seule lumière semble le pardon à travers la destruction, et blâme un humain corrompu par le démon. Effectivement, les paroles, simplistes mais suffisantes (je pars du principe que dans une œuvre musicale axée sur l'instrumental, c'est la musique qui porte le discours et les paroles qui deviennent un complément, et non l'inverse), plus les efforts de base, griffonnent un croquis assez vague de ce que cette fresque, où fatalité rime avec christianité, aurait pu être. La rencontre entre le Militaire et le Divin n'est cependant pas assez forte, et loin d'être transcendante, le problème de l'album étant finalement qu'il n'impose pas réellement son sujet au moins plausible, si ce n'est original, au travers de ses choix artistiques.

A aucun moment PUISSANCE ne transcende son concept et fait renaître le genre dans lequel il opère. Les orchestrations ancrées dans une certaine répétitivité ont tendance à nous ramener en surface à chaque fois que l'on commençait à croire à une véritable immersion. La répétition de motifs aurait mérité plus de perfectionnisme, le mid-tempo en mode "marche guerrière" et sans cassure devient quelque peu pénible, les chœurs aussi imposants que divins se laissent aller dans des mélodies qui n'ont rien de nouveau. Le chuchotement atone n'est pas de trop mais ajoute un peu plus à la monotonie du cd. L'on se trouve donc au final avec un Grace Of God dont l'idée de départ est intéressante mais qui n'arrive jamais à imposer sa propre vision des choses à quelque niveau que ce soit (même si cette dernière peut-être contestable, mais ça on s'en fout).

Ainsi même si tous les titres sont bons, il leur manque le "petit quelque chose en plus". Plus d'originalité aurait peut-être été souhaitable, des titres comme "In Death" ou "Brittle" demeurent marquants, et mine de rien l'ambiance générale qui se dégage de la chose n'a rien de déplaisant. Un groupe à découvrir, et à suivre.

A lire aussi en NEW-AGE/AMBIENT :


Hans ZIMMER
Interstellar (2014)
Au fond, je crois que l'univers est rond...

(+ 1 kro-express)



Anthony PHILLIPS
Missing Links Iii - Time And Tide (1997)
Vagues de synthés et percussions world


Marquez et partagez





 
   VOLTHORD

 
  N/A



Non disponible


1. Grace Of God
2. Stance
3. Walls Of Fredom
4. Warzone
5. In Death
6. Conspiracy
7. Brittle
8. Loreto



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod