Recherche avancée       Liste groupes



      
PROG/NEW-AGE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Gandalf & Galadriel

GANDALF - To Our Children's Children (1994)
Par MARCO STIVELL le 16 Avril 2017          Consultée 164 fois

GANDALF fait de la bonne musique en solitaire, mais ses albums de chansons, en plus d'être rares, sont d'une qualité inestimable sur le long cours de sa carrière, et pour un néophyte, simplement de très belles oeuvres à découvrir. Après The Shining en 1986, réalisé en compagnie de la chanteuse GALADRIEL/Pippa Armstrong qui s'est fait largement discrète depuis, 1994 marque une nouvelle opportunité, un projet qui met en valeur une autre voix féminine.

Ex-membre de QUASAR, déjà engagée pour la chanson-titre de l'album Gallery of Dreams, celui auquel avait participé Steve HACKETT en 1992, Tracy Hitchings vient donner sa couleur unique à To Our Children's Children. Pas de point commun avec les MOODY BLUES (qui s'adressaient même à la génération suivante d'arrières petits enfants), sinon le penchant pour les claviers, les guitares et la rêverie.

En revanche, le message est clair, sur trois des cinq chansons (pour neuf morceaux en tout) interprétées par Hitchings, dont on connait désormais la voix lumineuse, appliquée et impliquée, très, pour ne pas dire passionnée, mais disons-le quand même. La demoiselle aux longs cheveux blonds de fée chante les mots de GANDALF aussi écologiques que son univers artistique rend grâce à la Nature, aussi humanistes que sa musique dégage de la sensibilité.

Même pour un anglophone, on reconnaît la qualité des paroles, plutôt simples certes, mais subtiles et au mieux cyniques, dénonciatrices (de la guerre, la pollution, la course au progrès) mais jamais agressives, ce serait trop antinomique. Les interprétations flamboyantes de la fabuleuse et généreuse Tracy Hitchings s'accordent fort bien avec la musique planante de GANDALF, qui lui laisse sans doute plus de place que le rock néo-progressif auquel elle est habituée.

Les morceaux sont ainsi étirés comme d'habitude, avec des mélodies déclinées en séquences de guitares ou de claviers, voire les deux ensemble. La basse d'Erich Buchebner remarquée sur l'album précédent, The Stones of Wisdom (1992), revient nous chatouiller les oreilles voluptueusement et sinon, l'Autrichien fait appel à ses collaborateurs habituels.

Tout n'est pas grandiose dans ce disque, notamment les instrumentaux, car comme pour The Shining, GANDALF en intercale avec les chansons. "World on the Scales" peine à convaincre mieux que son statut de plage lambda aux claviers, alors qu'"Evening Glow", sans être mémorable non plus, crée déjà plus de surprise avec ses sonorités d'orgue.

Puisque l'artiste ne peut faire d'album de chansons complet, chose regrettable quand on a une vocaliste comme celle-ci, concentrons-nous sur ses interventions. "What Are We Bound For" est construit sur le même parcours d'accords aux nappes que "Fields of Eternal Harmony" sur Gallery of Dreams, simple mais joli. La chanson-titre est très belle avec son solo de basse, son côté berceuse et son esprit 80's, tout comme le magique "Aquarius", mais ce sont surtout les deux longs morceaux que l'on retient.

"The Machine" et "There's a Fire" dépassent les dix minutes, pour garder un pied dans la sphère progressive. "There's a Fire" a un caractère tribal et Peter Aschenbrenner vient jouer d'un saxophone à-propos. "The Machine" a une construction intelligente : sons électroniques en continu, et la voix de la chanteuse qui alterne avec les arpèges de guitare. Ces deux titres seuls sont très beaux et valent à eux seuls le détour, même si c'est presque le cas de tous dans ce disque unique. De la vraie chanson new-age et progressive !

A lire aussi en NEW-AGE/AMBIENT par MARCO STIVELL :


Jean-marc BENAïS
La Carte Aux Trésors (les Plus Beaux Thèmes De...) (1997)
Spirit of 90's !




Anthony PHILLIPS
Missing Links Iii - Time And Tide (1997)
Vagues de synthés et percussions world


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Gandalf (guitares, piano, claviers, mellotron, percussions)
- Tracy Hitchings (chant)
- Erich Buchebner (basses)
- Peter Aschenbrenner (saxophone soprano)
- Robert Julian Horky (shakuhachi)
- Peter Rosmanith (percussions)


1. What Are We Bound For
2. Creatures Of God
3. To Our Children's Children
4. The Machine
5. World On The Scales
6. There's A Fire
7. The Call Of Nature
8. Aquarius
9. Evening Glow



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod