Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PSYCHEDELIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


EDEN ROSE - On The Way To Eden (1970)
Par MARCO STIVELL le 18 Juin 2020          Consultée 110 fois

EDEN ROSE est le nouveau nom que s'est choisi le trio français qui gérait la musique de l'émission Âge Tendre et Tête de Bois, très populaire entre 1961 et 65, et qui a ensuite fait des premières parties pour Claude FRANÇOIS en tant que GARDIANS.

En cette année 1970 où sort On the Way to Eden, leur unique album (mais non leur dernier projet commun), ils se retrouvent aux côtés des TRIANGLE, MARTIN CIRCUS, SYSTÈME CRAPOUTCHIK & co et, depuis, on leur appose l'étiquette "rock progressif".

Sans être tout à fait saugrenue, il convient néanmoins de tempérer les fans de YES aussi bien que de ANGE éventuellement intéressés, car la musique d'EDEN ROSE (contrairement à SANDROSE, suite de l'histoire) reste fidèle d'abord au rock psychédélique, au blues électrifié de CREAM avec une teinte soft et jazz par moments.

Le trio de base, constitué de la section rythmique Michel Jullien (batterie) et Christian Clairefond (basse) ainsi que de Henri Garella aux claviers, se voit complété par l'arrivée de Jean-Pierre Alarcen, peut-être pas le guitariste soliste le plus connu de sa génération en France, mais l'un des plus remarquables. Il a été musicien de Jacques DUTRONC et a contribué au SYSTÈME CRAPOUTCHIK.

Entièrement instrumental, On the Way to Eden (distribué par Katema/Sonopress, Musea pour l'époque CD) fait donc la part belle aux riffs blues-rock, aux envolées virtuoses de guitare et de clavier surtout, puisque Henri Garella est un de ces musiciens-magiciens des touches noires et blanches fusionnées au rock créatif, dont la scène française peut s'enorgueillir.

Christian Clairefond et Michel Jullien, de leur côté, vont régulièrement au-delà de la rythmique, ce qui contribue grandement à la richesse sonore : "Faster and Faster", "Reinyet Number" plus jazzy, "Walking in the Sea" avec sa force tribale qui prend des airs de SANTANA. Un titre mémorable pour ses accords majeurs glorieux de fin, et la guitare d'un point de vue solo !

Les effets sonores modernes sont de la partie, l'apport d'Alarcen crée des ruptures lyriques et savantes avec le piano et l'orgue de Garella. Ainsi, les amateurs de musique rock à rebondissements peuvent se régaler dès le morceau qui introduit l'album éponyme. Les solos déroulés et étirés sur rythmique élancée voire cavalière sont légion ("Obsession", "Travelling", "Feeling in the Living") et tout s'écoute bien, même si la production n'est pas toujours idéale (batterie sous-mixée sur un ou deux titres).

"Sad Dream", de façon isolée, offre une variation sur le thème populaire bien connu de "Frère Jacques", avant de continuer dans un ton pop héroïque et prenant à la MOODY BLUES. Sans être fantastique ni réussi de la même façon de bout en bout, On the Way to Eden incarne la liberté musicale d'une époque où les médias suivaient et même au-delà de ceci, s'écoute toujours avec un plaisir certain. Pour le côté incontournable et avec la même formation musicale, il faut aller vers le futur SANDROSE, parce qu'en prime, il y a "la" chanteuse !

A lire aussi en ROCK PSYCHEDELIQUE par MARCO STIVELL :


JEFFERSON AIRPLANE
Volunteers (1969)
Volontaires idéaux pour bonne musique




The NARCOTIC DAFFODILS
Summer Love (2017)
Rock psychédélique mixte et made in Belgium.


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Henri Garella (claviers)
- Michel Jullien (batterie)
- Christian Clairefond (basse)
- Jean-pierre Alarcen (guitares)


1. On The Way To Eden
2. Faster And Faster
3. Sad Dream
4. Obsession
5. Feeling In The Living
6. Travelling
7. Walking In The Sea
8. Reinyet Number



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod