Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


THE ANCHORESS - Confessions Of A Romance Novelist (2016)
Par DARK BEAGLE le 25 Juin 2020          Consultée 129 fois

Derrière The ANCHORESS, se cache une jeune femme, Catherine Anne Davies, qui s'exprime pleinement sur un ton doux-amer, voire gentiment cynique. La Galloise s’est fait remarquée sur un premier E.P, "One For Sorrow", publié en 2014, qui posait les bases de son style très libre, gravitant autour du Rock et de la Pop, mais pas seulement, de trucs typés années 80 qui parviennent à sonner frais et actuels. Elle développe son propre univers donc, mais il n’est pas forcément aisé d’y entrer, la petite rouquine ayant plus d’un tour dans son sac. Et ce premier album, "Confessions Of A Romance Novelist", distribue les cartes avec intelligence.

Tout commence avec cette pochette étrange, qui attire forcément le regard. Nous retrouvons Catherine Anne Davies habillée comme toutes ces héroïnes romantiques de l’époque Victorienne, mais dans une situation assez incongrue. Au verso, les morceaux nous sont présentés comme des titres de romans écrits par The ANCHORESS, avec un aspect de collection dépareillée, des livres de poche dont certains ont un peu vécu. Voilà qui est donc raccord avec le titre de l’album.

Ce dernier a été produit par notre chanteuse et par Paul Draper, que nous connaissons pour avoir été le chanteur/guitariste de MANSUN et qui s’essaie depuis à la production. Les deux compères ont réussi à donner un son chaud à l’ensemble, qui s’adapte au style des chansons, toujours clair et puissant. Et Catherine AD (comme elle se surnomme) ne se contente pas de poser sa voix, elle joue également de la guitare, du piano et du Mellotron. En tant qu’artiste complète, elle mène sa barque d’une main sûre, mais elle sait également s’entourer de musiciens de sessions capables de faire le job.

Quand on continue à s’intéresser à l’emballage, on remarque que les paroles de chaque composition (même l’instrumental) sont précédées d’une citation ; Catherine est diplômée en littérature et cela se ressent dans ses textes assez exigeants, mêlant un humour très froid, cynique avec une petite dose de spleen et de mélancolie. Et mine de rien, cela fait plaisir d’avoir de bons textes à se mettre sous la dent, fluides et efficaces, même si le refrain fédérateur n’est pas le genre de la maison. C’est plutôt un flot de paroles, qui coule doucement, au gré des mélodies que la belle distille tout du long.

Et à ce niveau, il n’y a pas de soucis à se faire, il y en a vraiment pour tous les goûts. Quels sont les points communs entre un "Chip On Your Shoulder" funky à souhait et "What Goes Around" très Pop dans l’idée et qui n’aurait pas dépareillé sur un album de QUEEN avec sa mélodie au piano entêtante ? Franchement, comme ça, à brûle-pourpoint, la réponse la plus évidente serait : aucun. Pourtant ces deux morceaux figurent sur le même album, en compagnie de tant d’autres qui attirent immanquablement l’oreille ("You And Only You" et son influence pleinement assumée des années 80, le title-track qui explore une voie plus romantique).

Catherine a cette faculté de pouvoir papillonner d’un style à l’autre, touchant du doigt le Rock Progressif, la Pop, l’Indie Rock, les ballades soignées, tout en gardant une certaine logique dans sa démarche : rien n’est choquant dans cette succession de morceaux ayant chacun sa personnalité, assez forte pour que nous nous en souvenions une fois l’album achevé. Le tout est habilement construit et il devient vraiment aisé de se laisser porter par les différents morceaux et petit à petit, une espèce de logique se dessine, un peu vaporeuse, qui s’apprécie un peu plus avec le découpage du vinyle (double), qui permet de faire quelques petites pauses bienvenues et qui créent une espèce de chapitrage bienvenue.

Cependant, la seconde partie de ce "Confessions Of A Romance Novelist" souffre de quelques longueurs et forme un petit ventre mou avec des morceaux un peu plus faibles, qui sortent moins du lot. The ANCHORESS se montre plus efficace sur les titres plus rythmés, ou quand le discours se veut plus travaillé, plus vertigineux ("Long Year"), où l’artiste montre vraiment toute l’étendue de son talent, de sa maîtrise des émotions, dans sa faculté à les délivrer, à les faire suinter de sa musique ou de ses textes, de son interprétation.

Quand les dernières secondes s’achèvent, il reste un sentiment bizarre. Ce n’est pas de l’abandon, mais cela y ressemble ; il n’y a pas encore eu de successeur à ce disque, laissant tout un public orphelin en quelque sorte. Parce que "Confessions Of A Romance Novelist" est un disque fort. Il semble monté de bric et de broc, mais il est solide, mené tambour battant par une artiste de caractère. Son œuvre n’est peut-être pas ce qu’il y a de plus original dans les styles parcourus, mais le canevas est solide, les fils ne sont pas prêts de se détendre. Pénétrer dans son univers est une invitation au voyage. Quand vous aimez un tant soit peu la musique Rock dans ses grandes lignes, ce disque est susceptible de vous plaire.

Il est certainement trop tôt pour se prononcer, bien que quatre ans et demi se soient écoulés depuis la sortie de cet album, mais il possède les qualités pour devenir une référence pour des générations futures, comme une Kate BUSH moderne. Bref, "Confessions Of A Romance Novelist" a les atours d’un classique en devenir, dans un genre où souvent de nombreux groupes n’ont pas grand-chose à dire. Là, le plus savoureux est de suivre Catherine AD dans ses envies et ses délires, de se laisser bercer, emporter par la musique et de prendre son pied. Tout simplement.


P.S : en fonction du pressage choisi, les bonus ne sont pas les mêmes. Le CD propose une reprise de SIMPLE MINDS (Rivers Of Ice), tandis que le vinyle est complété par quatre morceaux acoustiques.

A lire aussi en POP :


STING
The Last Ship (2013)
Un homme se penche sur son passé

(+ 1 kro-express)



GWENNYN
Avalon (2016)
Pop bretonne et voix de fée


Marquez et partagez





 
   DARK BEAGLE

 
  N/A



- Catherine Anne Davies (chant, melltron, piano, guitare, synthés, samples)
- Matthew Tr Percival (guitare)
- Ben Sink (guitare)
- Paul Draper (guitare, chant, basse)
- Ben Stack (basse)
- Jon Barnett (batterie)


1. Long Year
2. What Goes Around
3. Doesn't Kill You
4. You And Only You
5. One For Sorrow
6. P.s. Fuck You
7. Popular
8. Bury Me
9. Intermission (notes To The Editor)
10. Waiting To Breathe
11. Ship On Your Shoulder
12. Confessions Of A Romance Novelist



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod