Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-COUNTRY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Jess JOCOY - Such A Long Way (2020)
Par MARCO STIVELL le 24 Juin 2020          Consultée 187 fois

Jess JOCOY est originaire de Nashville, temple de la musique country traditionnelle qui donne également naissance à des artistes de "nouvelle country", celle mélangée à de la pop, en grande partie féminine et qui poursuit son chemin depuis les années 90, aux Etats-Unis mieux qu'ailleurs. Une heure de gloire peut-être passée mais qui donne toujours lieu à de francs succès et de belles découvertes.

Après une poignée de singles/EPs, le premier album de Jess JOCOY, Such a Long Way, dresse le portrait typique d'une artiste qui puise dans des influences populaires bien digérées, parvient à y mettre de sa personnalité et en faire quelque chose de raffiné. Si le genre musical ne nous est pas familier, et si l'on est au moins amateur de belles voix féminines, au moins peut-on trouver là une belle porte d'entrée.

La demoiselle propose une sélection de onze chansons dans lesquelles elle a insufflé une grande part de poésie, n'hésitant pas à user d'une forme de dialogue pour des textes dédiés aux émotions vives, amour, perte de repères... Sa voix douce ajoute facilement de la matière à une couleur musicale plutôt mélancolique.

S'il arrivait auparavant à Jess JOCOY de chanter ses mélodies sur des tempos enjoués, ici on reste dans une musique calme. L'effet de spatialisation comme le jeu de batterie ou de guitares (baryton, slide, lap-steel) participent à élever un ensemble qui, sans cela, demeurerait intime avec un goût certain pour le confinement – mot qui, rappelons-le, existait avant 2020.

"Love Her Wild" et "Hope (Such a Long Way)" se rapportent plus à ce critère que les autres, celui d'une chanteuse seule sur le pas de sa maison en train de contempler les grands espaces alentour au soleil couchant. JOCOY et ses musiciens leur donnent quand même, à la deuxième surtout, quelques développements bienvenus.

À côté de cela, "Somebody, Somewhere » fait office de titre plus ouvert, auquel on ajoute des choeurs pour une mélodie prometteuse soulignée par la guitare. De même, "Hallelujah" se voit joliment balancé d'un point de vue rythmique, et grâce à son refrain enjôleur où les deux pistes vocales de la chanteuse se croisent.

"Existential Crossroads" et "She Won't Be Sad Anymore", chansons tendres qui prennent leur temps font partie des trois morceaux où, parmi les résonances, un Mellotron vient rendre le propos épique, titillant nos oreilles de fins gourmets en musique. La lap-steel miaule à droite, la guitare-baryton tâtonne dans le désert à gauche, les mélodies reposent sur quelques accords simples, la voix ne quitte pas son écrin de finesse...

C'est aussi la raison pour laquelle je préfère attribuer une note de 3, pour un 3,5. Jess JOCOY et son premier album sont chaleureusement recommandés aux amateurs/trices d'une pop-country distinguée, ne souhaitant pas faire parler d'elle à tout prix, celui de paraître moins authentique pour y arriver notamment. Toutefois, son homogénéité peut également être à double tranchant.

A lire aussi en COUNTRY par MARCO STIVELL :


Johnny HALLYDAY
La Terre Promise (1975)
Stuck in/bloqué à Nashville, Tennessee.




John FOGERTY
The Blue Ridge Rangers Rides Again (2009)
Go west, young man


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Existential Crossroads
2. The Ballad Of Two Lovers
3. Somebody Somewhere
4. Love Her Wild
5. Castles Made Of Sand
6. She Won't Be Sad Anymore
7. Hallelujah
8. Long Way Home
9. Aching To Feel Alive
10. Numb
11. Hope (such A Long Way)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod