Recherche avancée       Liste groupes



      
COUNTRY-ROCK\'N\'ROLL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dick Rivers
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (497)

Johnny HALLYDAY - La Terre Promise (1975)
Par MARCO STIVELL le 29 Juin 2016          Consultée 555 fois

La Terre Promise est un album de fin de cycle. C'est le second du diptyque enregistré par Johnny HALLYDAY dans le Tennessee, avec des musiciens du cru et au milieu des années 70, le dernier d'une période au succès maigre avant une remontée fulgurante : le chanteur n'a pas enregistré de gros tube depuis "Toute la Musique Que J'Aime" deux ans plus tôt, mais ça ne saurait tarder !

Pour l'heure, on profite encore du HALLYDAY folk-country-rock'n'roll, et de ses déclarations d'amour directes aux Etats-Unis. La terre promise... C'est le dernier album réalisé par "papa" Lee Halliday, lui qui était présent aux côtés de Johnny depuis toujours, lorsque celui-ci était encore un gamin et qu'ils sillonnaient les routes de l'Europe avec les filles de la famille pour leur spectacles, lors de l'ascension fulgurante du gamin, lorsque celui-ci a choisi son nom de scène etc etc...

Sans se passer le mot, la même année, Johnny et son vieux pote Eddy MITCHELL reprennent "Promised Land" de Chuck BERRY. L'occasion pour HALLYDAY de démarrer son nouveau disque sous les meilleures auspices, avec une énergie toute rock'n'roll, un texte révélant autant d'entrain et de charme !

Avant tout dans ce disque, encore plus réussi que Rock à Memphis, ce qui est bon, c'est la couleur des sons, l'ambiance pépère, sympa, chaleureuse, ce qui manquait à un Rock'n'Slow par exemple. Pas de cuivres, pas de lourdeur, juste l'essentiel ! Le soleil, la pedal-steel, et tutti quanti (pas frutti cette fois). La batterie sonne parfois très "poum-tchack" sur certains tempi rapides, mais les guitares se fondent gaiement dans l'atmosphère (malgré quelques soli tâtonnants par (James C. Dempsey, directeur artistique de l'ensemble), le piano aussi !

C'est toujours la guéguerre entre Long Chris, le vieil ami de Johnny et Michel Mallory, l'autre parolier-adaptateur. HALLYDAY semble de toute évidence s'en remettre plus volontiers à ce dernier, présent sur tous les morceaux sauf un, où l'ami Christian reprend ses droits (de non-auteur !).

Il s'agit de "Reste Avec Moi Cette Nuit", adaptation de "Help Me to Make It Through the Night", l'une des gemmes du premier album de Kris KRISTOFFERSON, désormais établi comme star de la chanson américaine et du cinéma. Johnny l'a aimé particulièrement, ce disque ; il en reprend deux titres. Ses versions personnelles sonnent bien proprettes à côté des originales, pour "Me and Bobby McGee" (devenue "L'histoire de Bobby McGee") il manque toute la seconde partie nébuleuse...

Les harmonicas de Mark Casstevens et Terry L. McMillan soulignent gaiement les mélodies choisies à bon escient. Johnny chante les amours déçues, les filles rencontrées furtivement, et auxquelles il repense avec plus ou moins de nostalgie. De la country pas forcément pure (il y a des soupçons d'arrangements variété, comme sur "Une Fille Sans Importance" et "La Première Fois"), mais on aime...

Les ballades sont plus ou moins belles, mention spéciale à "Linda on My Mind" (ici "Les Larmes de Belinda") qui n'est pas restée autant que Georgia dans l'esprit collectif, et pourtant quelle beauté, merci monsieur Conway Twitty ! Pour le côté plus rock et mordant, on a donc la reprise de Chuck, puis "Tout Ce Que Tu Veux" ("Baby You Got It"), où Johnny y va de ses « Oh oui ! » à gogo, tout en jouant les chevaliers servants...

Parmi le meilleur, on trouve aussi "C'est Bon", "La Ruée Vers l'or" (thème assez différent du texte original) et surtout "Hey Lovely Lady", plein de fraîcheur et de beauté dans le chant, pas besoin d'en faire trop comme ailleurs. Michel Mallory propose là un de ses meilleurs travaux d'adaptation. Ce disque n'est pas un classique d'HALLYDAY, mais on y revient pour ça, pour le plaisir !

A lire aussi en COUNTRY par MARCO STIVELL :


LADY ANTEBELLUM
Own The Night (2011)
Country-pop efficace et linéaire




Emmylou HARRIS
Pieces Of The Sky (1975)
Premier album, et briefing mouvementé


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Johnny Hallyday (chant)
- James C. Dempsey (guitares solo, arrangements, direction)
- Dale Sellers (guitares)
- Richard J. Ross (basse)
- Alan Ellis (guitares)
- George E Jackson (guitares)
- Lee Jackson (guitares)
- Robert C. Dean Jr, Williams P. Ackeman (batterie)
- Herman B. Wade, James N. Colvard (guitares)
- Harold R. Bradley (guitares)
- Larry Sasser, Robert R. Seymour (pedal-steel guitare)
- Mark Casstevens, Terry L. Mcmillan (harmonica)
- Rita Figlio, Susie Calloway (choeurs)
- Alan Moore, Bobby Harden (choeurs)


1. La Terre Promise
2. L'histoire De Bobby Mcgee
3. Je T'aime à L'infini
4. Hey Lovely Lady
5. C'est Bon
6. Les Larmes De Belinda
7. Quand Je Reviendrai
8. La Première Fois
9. Tout Ce Que Tu Veux
10. Reste Avec Moi Cette Nuit
11. Promesses
12. La Ruée Vers L'or
13. Une Fille Sans Importance



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod