Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CONTEMPORAINE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Killing Joke

Jaz COLEMAN - Riders On The Storm: The Doors Concerto (2000)
Par VIN$97 le 12 Juillet 2007          Consultée 4318 fois

Rendre honneur à des groupes et artistes qui ont marqué l'histoire de la musique n'a jamais été chose facile... On ne compte plus les misérables reprises rap ou techno tirées des classiques d'Aerosmith, de Supertramp, de Bob Marley ou encore de David Bowie... c'est à se demander comment ces artistes (du moins ceux encore en vie) peuvent accepter ce genre de blagues...
Heureusement, d'autres groupes, comme les Doors, ont eux, eu droit à de réels hommages comme c'est ici le cas avec ce concerto composé et arrangé par Jaz Coleman...
Oui, vous avez bien lu... C'est en effet à l'ex chanteur du groupe post-punk Killing Joke que l'on doit ce disque de musique classique magistralement interprété par l'orchestre symphonique de Prague! Le bonhomme n'en est cependant pas à son premier essai puisqu'il s'était déjà occupé par le passé de deux réorchestrations, à savoir celle de Pink Floyd en 1995 et de Led Zeppelin en 1997.
On remarque aussi parmi les nombreux musiciens, la présence de Nigel Kennedy, un violoniste d'exception, qui tient ici un rôle clef puisque c'est lui qui se charge de retranscrire, à l'aide de son instrument, la voix de Jim Morisson tout au long des neuf morceaux qui composent ce disque.

Comme vous devez vous en douter, ces neuf titres font bien évidement partie des plus connus que les Doors ont composés. On a donc au programme Riders On The Storm, The Unknown Soldier, Spanish Caravan, Love Street, Hello I Love You, Light My Fire, People Are Strange, Strange Day et l'inévitable The End...
Ces morceaux sont réinterprétés de manière plus ou moins fidèle aux originaux ce qui réserve ainsi de plus ou moins bonnes surprises. Il est en effet, assez surprenant de voir un titre comme Hello, I Love You, possédant à l'origine un rythme calme et posé, devenir aussi rapide et haletant qu'une musique de Star Wars... il est aussi assez étonnant de voir The Unknown Soldiers, à la mélodie normalement joyeuse et déjantée, se transformer en une musique aussi lugubre que tragique... Cela dit ces morceaux restent tout de même facilement reconnaissables et il est difficile pour l'auditeur de ne pas avoir un sourire nostalgique à leur écoute.
On a ensuite des morceaux qui se veulent plus fidèles aux originaux. C'est notamment le cas pour Spanish Caravan, Light My Fire ou The End.... Peu de chose à dire sur ce genre de titre, si ce n'est qu'il gagnent énormément en puissance et intensité (orchestration oblige), offrant ainsi un aspect plus épique ou plus mélancolique selon les morceaux.
L'autre aspect marquant de ce disque reste l'interprétation de Nigel Kennedy qui, grâce à son violon, «réincarne» parfaitement Jim Morisson tout au long du disque: le musicien maîtrise son instrument d'une manière telle, que l'on ne peut s'empêcher de chantonner, sur l'air du violon, les paroles des morceaux originaux. Le son du violon est évidement bien plus aigu que la voix de l'ex chanteur, mais cela n'enlève rien à la qualité musicale de ses interprétations.

The Doors concerto est donc un très bon CD, autant pour les amateurs de musique classique que pour les fans du groupe. Ces derniers lui reprocheront peut être certaines réorchestrations trop éloignées ou trop longues par rapport aux titres originaux, mais malgré ces défauts, les neuf titres du disque restent d'une grande qualité.
Avec cet album, Jaz Coleman témoigne, comme beaucoup d'autres, de l'empreinte indélébile que Jim Morrisson et ses compères ont laissée dans l'histoire de la musique. Une empreinte qui n'est d'ailleurs pas prête de s'effacer avant longtemps.

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE :


Anthony PHILLIPS
Tarka (1988)
L'émotion même




Dimitri CHOSTAKOVITCH
Quatuor à Cordes N°8 (quatuor Borodine) (1960)
Oeuvre de génie, une fois de plus


Marquez et partagez





 
   VIN$97

 
  N/A



- Jaz Coleman (compositeur)
- Orchestre Symphonique De Prague (interpretation)
- Nigel Kennedy (violon)


1. Riders On The Storm
2. The Unknown Soldier
3. Spanish Caravan
4. Love Street
5. Hello I Love You
6. Light My Fire
7. People Are Strange
8. Strange Day
9. The End



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod