Recherche avancée       Liste groupes



      
CHANSON FRANçAISE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2020 Paradis

Ben MAZUE - Paradis (2020)
Par NESTOR le 6 Mars 2021          Consultée 207 fois

Avec quelques mois de recul, on peut affirmer que le quatrième album de Ben MAZUE a bénéficié d’un bel accueil de la critique. Et cela semble mérité au regard du travail qui transparait à l’écoute de ce Paradis. L’artiste s’inscrit un peu dans la veine du minimalisme de POMME, avec une orientation très légèrement plus électro. Ce, avec une voix qui évoque parfois celle de Pierre LAPOINTE, en légèrement plus voilée. Au-delà de son charme particulier, ce n’est pas la voix qui impressionne le plus dans ce disque. C’est bien plus les ambiances distillées, la qualité des textes, et la capacité de Ben MAZUE à nous emporter dans des récits du quotidien qu’il parvient à amener à un autre stade, qui font opérer le charme. Ce talent pour ce qui est d’amener des banalités du quotidien dans une autre dimension, peut faire penser à BENABAR, même si leurs objectifs diffèrent largement. Ce dernier cherchant l’effet humoristique alors que MAZUE nous transporte plutôt vers plus de poésie et de mélancolie. Mais il reste cette même aptitude à partager avec les auditeurs des émotions communes et transmissibles, de permettre au public de faire sien des sensations, des pensées qui dépassent le cadre personnel pour devenir quasi universelles.

L’artiste est indéniablement très à l’aise avec les mots et ses textes sont empreint de finesse et de charme.
L’épine dorsale de l’album est la séparation du chanteur avec sa femme, mère de ses deux enfants.
Nous sommes majoritairement dans une démarche catharsis que dans une analyse des raisons de cet échec, même si quelques morceaux, notamment "Nulle Part" et "Tu m’auras tellement plu", en effleurent la genèse.
Ben MAZUE parvient à poser des mots avec justesse et pudeur sur les douleurs et les incertitudes qui accompagnent ce passage d’une vie à une autre.
L’orchestration, assez minimaliste, contribue à renforcer le caractère intimiste et fragile des textes en installant un climat qui oscille entre nostalgie et résignation.
Et on se laisse facilement entrainer par cet album empreint de Saudade.
Que ce soit le single "Quand je marche" et ses petites touches électro, "Les jours heureux" avec ses faux airs de VOLO, ou bien le duo "Semaine A / semaine B" avec la comédienne Aanaide ROZAM, nous sommes vite conquis.
Le charme des textes qui expriment un mélange de sentiments de manque et tentative de reconstruire l’avenir avec beaucoup de délicatesse est réel. Il y a toujours cette douce tension entre des sensations contraires.

Mais le paradoxe est que si on pourrait regretter que Paradis de soit pas un peu plus audacieux, un peu plus varié, dès que Ben MAJUE sort de sa formule magique, il se fait moins charmeur, moins efficace.
C’est ainsi le cas avec "Providence", dont les tentatives de jouer avec les sonorités du chant me semblent moins heureux. Si l’idée est louable et était de nature à apporter un peu de variété dans cet album un peu monolithique, le traitement est trop timide pour être réellement convaincant et constituer une véritable rupture avec les autres titres.
Inversement, le duo avec POUPIE, candidate de la saison 8 de THE VOICE, sur "Le cœur nous anime" se révèle assez dérangeant. Le flow de la chanteuse tranche fortement avec l’ambiance ouateuse dans laquelle nous baignons jusqu’alors. Cela a l’avantage d’apporter de la diversité, mais le résultat peine à convaincre.
Le duo avec Jérémy FREROT sur "Gaffe aux autres" est à ce titre plus convaincant. Chose étonnante, la voix de ce dernier, ressemble encore plus que celle de Ben MAZUE à celle de Pierre LAOINTE.

Ce Paradis, qui fait référence à l’ile de la Réunion où cet album a été conçu, laisse au final un sentiment mitigé.
Il est indéniable que Ben MAZUE possède un réel talent pour transmettre des émotions et créer des ambiances fortes. La qualité de ses textes est également remarquable.
Mais l’enrobage musical manque parfois d’un peu de relief, d’épice. Nous ne sommes pas dans le dépouillement complet, ce qui aurait pu être une option, et pour autant l’orchestration est assez minimaliste.
Une pincée supplémentaire de piment cabri, sous forme d’ajout de violoncelles, d'instruments à vent, de ruptures sonores, de loop électro… aurait certainement donné à Paradis une longévité plus grande.
Car si l’album conquière assez vite son auditoire, il peine un peu à s’imposer sur la durée.
Un bon album donc, mais qui manque un peu de relief pour nous ravager totalement de son charme.
3.5/5

Il est a noté que le chanteur a sorti en début d'année un film d'une vingtaine de minutes en support à l'album Paradis qui montre, s'il en était besoin, que Ben MAZUE est un artiste polyvalent et prolixe.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par NESTOR :


Pierre PERRET
La Cage Aux Oiseaux (1971)
Le premier sans faute. magistral !




Les WRIGGLES
7 Chansons Pour Noel (2020)
Les Wriggles touchés par la grâce de noel


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Ben Mazué (chant)
- Guillaume Poncelet (arrangements, instruments)


1. Tu M’auras Tellement Plu
2. Quand Je Marche
3. Divin Exil
4. Nulle Part
5. Gaffe Aux Autres (avec Jeremy Frerot)
6. Mathis
7. Quarantaine
8. Providence
9. Le Coeur Nous Anime (avec Poupie)
10. J’écris
11. Parents
12. Semaine A / Semaine B (avec Aanaide Rozam)
13. Les Jours Heureux



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod