Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2021 Promenade

Antoine VILLOUTREIX - Promenade (2021)
Par GEGERS le 8 Mars 2021          Consultée 364 fois

Antoine VILLOUTREIX et moi, nous ne sommes pas le même type de marcheurs. J’avoue préférer la randonnée en montagne, sur des terrains à fort dénivelé, et j’apprécie une bonne suée pour mériter la bière fraîche qui m’attend au refuge. Antoine, chanteur, auteur-compositeur, originaire de Paris et installé à Berlin depuis plusieurs années, savoure pour sa part les déambulations bucoliques dans les parcs et jardins. L’artiste marche moins dans un tableau peint au couteau de Lucien Poignant que dans un dessin de Sempé, car c’est bien au dessinateur que l’on pense lorsqu’on contemple la pochette de ce bien nommé Promenade.

Cette troisième réalisation est frappée du sceau du voyage. Mis en boîte juste avant que les humains soient mis sous cloche au printemps 2020, Promenade est un délicieux patchwork musical que l’on pourrait étiqueter du label "chanson française", même si l’horizon se fait, par la personnalité même du chanteur, bien plus large que ce que ce terme pourrait évoquer. Antoine VILLOUTREIX ne voyage pas en solitaire, pour faire un clin d’œil au morceau le plus célèbre de Gérard MANSET. Derrière l’épaule de l’artiste, Georges BRASSENS, Alain BASHUNG ou Stephan EEICHER tiennent le crachoir, débattant sans doute de l'audace qui voit cet Antoine à la voix chaude marier les styles et les influences.

Si l’album démarre sur un swing à la manière de Charles TRENET (ce "Jardin Municipal" n’est pas si éloigné du "Jardin Extraordinaire"), c’est par le folk que Promenade nous séduit et nous embarque. "Ça ira mieux" demain, enjoué et énergique, dégage en effet une chaleur intense et immédiate, attisée par d’ostensibles cuivres. Il y a néanmoins, dans les intonations du chanteur, une petite pointe de mélancolie qui va nous accompagner sur l’ensemble de l’album.

Promeneur, donc, Antoine VILLOUTREIX est de ces observateurs au regard aiguisé qui s’attardent sur un détail, une démarche un peu bancale, un sourire fatigué, plus que sur l’immuable route. Sur tout chemin, il y a des cahots, et ce sont eux qui font le sel du voyage. Prenez "Old Town", dont la guitare slide exhale une ambiance country, façon vieux cowboy qui se traîne sur sa monture en direction du couchant. N’y a-t-il pas là une beauté simple, de celle que savent apprécier ceux qui se déplacent avec rien d’autre qu’une brosse à dents pour l’hygiène et un chapeau pour se protéger du soleil ? Assurément.
Artiste européen convaincu, le chanteur propose des ritournelles en Français, en Allemand, en Anglais et en Italien, marchant ainsi dans les pas d’un autre saltimbanque sans frontières, Stephan EICHER, auquel "Le Vacarme", titre folk-rock d’une puissance délectable, fait penser. Il y a là une mélodie qui saisit à la gorge et génère un flot d’émotions, accompagné par le mariage réussi des guitare, piano et violon. Porté par un texte d’une éclaboussante pudeur, ce titre agrémenté d’un solo de guitare électrique savamment exécuté, constitue à lui-seul une raison suffisante pour donner sa chance à l'album.

C’est d’ailleurs lorsqu’il œuvre dans ce registre folk-rock mélancolique qu’Antoine VILLOUTREIX semble proposer ses compositions les plus réussies. Il y a du BASHUNG sur "La falaise", une nouvelle fois transcendée par une mélodie sifflée presque enfantine, mais qui revêt au fur et à mesure de ses répétitions une profondeur de plus en plus affirmée. Dans une veine similaire, bien que plus sombre, "Gris" évoque dès la première écoute les odeurs humides d’un triste automne, mettant l’humain face à sa solitude. Une perle. Dans des univers identiques bien que proposant des ambiances uniques, "Le Capitaine" et "La Chambre" poursuivent dans cette veine folk à la fois mélancolique et espiègle, aimant jouer sur les mots.

La promenade, longue, déploie ses atours sur plus de 50 minutes. Mais se faisant variée et iconoclaste, elle se transforme en Odyssée musicale. Si on est Ulysse, alors plutôt que rejoindre Ithaque on préfère largement céder au charme de ces chants de sirènes qui se font irrésistibles. Si les grands noms de la chanson française constituent les piliers de cette œuvre, il s’en dégage une personnalité forte, une poésie personnelle, qui la rendent unique et savoureuse. Un album à emporter dans tous ses voyages, qu’ils soient physiques ou spirituels.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par GEGERS :


Maxime LE FORESTIER
Le Steak (1973)
L'ombre et la lumière




Maxime LE FORESTIER
L'echo Des Etoiles (2000)
Le voyage comme une évidence.


Marquez et partagez







 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Le Jardin Municipal
2. Ça Ira Mieux Demain
3. Old Town
4. Regenschirm
5. La Falaise
6. Auf Deinen Straßen
7. Gris
8. Le Docteur En Rimes
9. Emotionen
10. Che Posso Fare
11. Le Capitaine
12. La Chambre
13. Le Vacarme
14. Waiting For A Sign
15. Die Wellen



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod