Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


NADA SURF - The Weight Is A Gift (2005)
Par CYRIL le 24 Septembre 2007          Consultée 3262 fois

Le poids est un cadeau, quatrième chapitre du livre Nada Surf. Pour commencer, commentons un peu ce titre ! Parfait contre-pied au paradigme actuel qui voudrait nous faire ingurgiter de l’eau minérale et cinq fruits (par jour) à tout jamais, il nous ferait presque aimer nos poignées d’amour ! Qu’on ne s’y trompe pas, il ne correspond pas au contenu qui, soyons francs, n’est jamais indigeste ou boursouflé. Parfaitement dans la lignée de son prédécesseur (Let Go), cet opus est composé de onze titres aux mélodies accrocheuses et faciles à ingurgiter.

En groupe confirmé, Nada Surf ne doit plus prouver grand’ chose. Par rapport au sublime Let Go, pas ou peu de changement dans la recette si ce n’est un côté plus accessible et l’absence de morceau plus sombre à la « Killian’s Red ». Le groupe se permet de frapper droit au but : The Weight Is A Gift se révèle donc particulièrement efficace mais loin d’être déconcertant. Attention, tout cela est loin d’être mauvais ! Energie, décontraction et bonne humeur se dégagent franchement de cet album. Cela devient évident lorsqu’on écoute les quelques tubes présents ici, dont cette triplette magique présente d’entrée de jeu. Ainsi, « Concrete Bed » se calque sur « Blizzard Of ‘77 » et même si la guitare acoustique n’est plus seule, l’alchimie opère à merveille. « Do It Again » est quant à lui un titre pop très carré à la structure conventionnelle. Réjouissant néanmoins. Enfin, « Always Love » se révèle être le morceau le plus radiophonique de cet opus. Neuf ans après « Popular », Nada Surf balance ici un nouveau titre référence en matière de power pop. Dans les starting-blocks pendant quarante secondes, le trio accélère ensuite pour nous livrer enfin un refrain totalement imparable et reconnaissable entre mille.

Nos écoutilles déjà bien satisfaites, il reste alors huit chansons. D’emblée, disons qu’elles se veulent moins tubesques mais en tout cas jamais redondantes. Quelques bijoux s’offrent même à nous : je pense à l’énergique et puéril « Blankest Year » (« Fuck it, i’m gonna have a party ») ou encore au désenchanté et délicat « Comes A Time ». Ici, Coldplay rôde. Tout comme sur le break de « Imaginary Friends », lui aussi superbe et planqué entre deux tranches enthousiasmantes de rapidité. D’autres moments privilégiés sont au programme de cet album plaisant, bien que parfois un peu prévisible. Plus concis, The Weight Is A Gift n’offre que peu de prises de risque. Certes, la production soignée de Chris Walla convient parfaitement au professionnalisme de chacun. Au niveau mélodique, Daniel Lorca et Matthew Caws semblent imperturbables, sachant encore se renouveler au sein d’un même style. Il faut cependant admettre que le danger latent est à terme la stagnation. Ce n’est clairement pas avec ce disque qu’on ressent une impression de déjà vu mais il faut rester sur ses gardes. En janvier 2008, la parution de Time For Plan A (le nouvel album) est prévue : on espère le meilleur… Honnêtement, c’est jouable !

A lire aussi en POP par CYRIL :


Roger TAYLOR
Electric Fire (1998)
Le sommet de la carrière solo de Roger Taylor...




NADA SURF
Let Go (2002)
Power pop majestueuse


Marquez et partagez





 
   CYRIL

 
  N/A



- Matthew Caws (guitare et chant)
- Daniel Lorca (basse et chant)
- Ira Elliot (batterie et chant)


1. Concrete Bed
2. Do It Again
3. Always Love
4. What Is Your Secret?
5. Your Legs Grow
6. All Is A Game
7. Blankest Year
8. Comes A Time
9. In The Mirror
10. Armies Walk
11. Imaginary Friends



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod