Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK CELTIQUE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


2021 Highflyer

The RAMSHACKLE ARMY - Highflyer (2021)
Par GEGERS le 10 Juillet 2021          Consultée 193 fois

En langue anglaise, l'adjectif "ramshackle" désigne quelque chose de branlant, délabré, rendu fragile par le passage du temps. Nous pourrions ainsi traduire le nom THE RAMSHACKLE ARMY par un sémillant "L'Armée en Piteux Etat". Venu tout droit d'Australie, terre fertile pour le genre punk-rock celtique dont il se fait le représentant (les RUMJACKS, ça vous parle ?), THE RAMSHACKLE ARMY accuse 10 ans de carrière au cul et quelques tournées en première partie de noms prestigieux tels que les Dropkick Murphys ou Frank Turner, en Australie et aux Etats Unis.

Un album et deux EP sous le bras, le groupe s'était fait discret dans la deuxième moitié des années 2010, au point qu'on commençait à douter de sa volonté de poursuivre sa carrière. Une signature fraîche au sein de l'écurie Golden Robot Records voit le sextet revenir aux affaires avec ce nouvel EP, Highflyer, qui reprend les choses là où il les avait laissées. A Melbourne, on aime son punk celtique rugueux, énergique et très mélodique. A point, en somme. Le style tel que pratiqué par les RAMSHACKLE ARMY n'est ni novateur ni particulièrement original, mais s'inscrit parfaitement dans une tradition qui ne fait pas de l'audace artistique une valeur importante. La concision, l'EP comptant cinq titres seulement, permet au groupe d'éviter l'écueil de la redite et de la lassitude. Il y a de la vitesse, des riffs frénétiques, de la légèreté voire de l'espièglerie portée par une mandoline sautillante. Un violon et un banjo complètent le tableau et égayent une section rythmique carrée et impeccable.

"Highflyer", qui ouvre l'EP, est un bon aperçu du punk servi par les Australiens. Les instruments traditionnels prennent ici le pouvoir, et voient leur mise en avant contrebalancée par des chœurs imposants et un chant direct, sans fioritures. Cette même formule se retrouve sur "Bend Don't Break" qui peine à se faire aussi percutant, et sur "Rise and Fall" qui, par ses mélodies inspirées et sa rythmique emballante s'impose comme le titre le plus réussi de l'EP.

L'effort reste sympathique, mais je reconnais avoir du mal à me retrouver dans ce format EP bâtard. Un single est un aperçu, un album un univers, mais un EP a le cul entre deux chaises. A peine commence-t-on à comprendre la démarche que survient une fin forcément frustratrice. C'est un goût de trop peu qui se dégage donc de ces 15 modestes minutes de musique, certes fort bien construite et interprétée, mais qui nous laisse tout de même largement sur notre faim.

A lire aussi en PUNK-ROCK par GEGERS :


BOOZE BROTHERS
Reels And Squeals (2010)
Les booze version 2.0




PADDY AND THE RATS
Hymns For Bastards (2011)
Punk-rock celtique innovant. miracle !


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Highflyer
2. Bend Don't Break
3. Rise And Fall
4. The Also Rans
5. Old Weapons



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod