Recherche avancée       Liste groupes



      
CHANSON FRANçAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Claude Nougaro
- Membre : Zebda

MOUSS ET HAKIM - Les Darons De La Garonne (2021)
Par NESTOR le 21 Octobre 2021          Consultée 364 fois

Mustapha et Hakim Amokrane, dit MOUSS et HAKIM, sont deux des chanteurs du groupe ZEBDA.
Un duo qui a déjà sorti plusieurs albums : Mouss et Hakim ou le contraire en 2005, puis en 2007, Origines contrôlées, un disque de reprises de chansons écrites entre les années 40 et 80 par des immigrés algériens en France. Et enfin un double live Vingt d'honneur, en 2010. Un disque dans lequel il reprenait un titre de Claude NOUGARO.
Les deux frères avaient croisé le chanteur, qui a passé son enfance comme eux dans les quartiers populaires du nord de Toulouse, au célèbre Club Le Bikini, anciennement situé à Toulouse. Hakim revendique un certaine filiation artistique et géographique en évoquant le fait qu’ils se sont « assis sur les mêmes bancs d’école à des décennies d’écart ».
Cette connivence trouve un premier aboutissement en 2002, lorsqu’à l’issue d’un concert, Claude Nougaro offre à « ses deux petits frères » une première chanson, griffonné à la hâte sur le bord d’une table : "Bottes de banlieue".
Après le décès, deux années plus tard, de Claude Nougaro, sa sœur Hélène Bignon propose à Mouss et Hakim sept poèmes écrits par son frère et qui n’ont jamais été publié, afin qu’ils les mettent en musique.
Et c’est ainsi qu’ils nous reviennent avec un disque dont le concept est centré autour de NOUGARO.
En effet, nous avons là un ensemble d’une reprises, de sept mise en musique de textes, et de la chanson écrite par leur pays pour eux, et citée plus haut.

Le premier constat à l’écoute de cet album est que nous sommes plus plongés dans l’univers musical des deux frères que dans celui de NOUGARO. Aux ambiances Chanson française mêlé de Jazz chères à ce dernier, on retrouve ici plus l’univers métissé, lumineux et entrainant qui évoque ZEBDA.
Le second constat tient à la qualité de la production : tous le morceaux sont mis en valeur par un son à la fois dynamique et clair, qui en facilite l’écoute et rend très agréable la découverte de ces neuf titres.
Pour autant l’album ne contient pas que des réussites, et certains titres peinent à nous convaincre totalement.
C’est notamment le cas avec cette reprise très frustrante et décevante du célèbre "Nougayork" qui ne possède, ni la flamboyance de son auguste modèle, ni l’énergie des tueurs de bals. Il y avait là matière à faire un peu plus monter la pression. Mais également avec l’interprétation un peu bancale et décousue de "Tes casseroles". Le côté un peu mécanique de "Alice passe", et son absence de relief, desservent cette chanson qui peine à nous emporter. De fait, à plusieurs occasion on ne parvient pas à retrouver le même plaisir, le même sens de la percussion de ce dernier groupe.
En revanche, certains textes se plient avec beaucoup plus de grâce au traitement de Mouss et Hakim. C’est ainsi le cas de "Saut de l’ange" qui est une très belle réussite. La musique joyeuse et l’élocution parfaite des deux chanteurs forment un écrin parfait pour les mots de NOUGARO.
"Le lait Caillé" qui évoque l’enfance en culotte courte à ces descendants de bergers kabyles immigrés en France, et le lait caillé maternel, est également un moment très réussi. Les deux frères sont bien parvenus à s’approprier ce texte empreint d’une nostalgie heureuse, le premier sur lesquels ils ont planché. Un texte qui les a visiblement inspiré et ému : « Ça nous ramène au quartier, au deuxième étage avec la daronne et le daron qui sont là et qui s’occupent de nous. On n’avait pas beaucoup de moyens, nos parents étaient ouvriers mais ils nous protégeaient. On savait qu’on était aimé, on savait qu’on avait un toit déclare Mustapha Amokrane à propos de ce titre.

Le titre écrit par Claude pour Mouss et Hakim, "Bottes de banlieue" est présenté ici dans sa version dite « Camarade » que l’on connaissait déjà sur un support promotionnel datant de 2006. Si cette version ne possède pas le petit zest de folie de la version que l’on trouve sur Vingt d'honneur, elle est bien plus dynamique que celle disponible sur ou le contraire (2005).
De manière générale, le parti pris semble être de s’approprier les textes sans chercher à copier le style musical ou le chant de NOUGARO. Epaulé en cela par Julien Costa, qui avait déjà assuré certaines parties de guitare et de percussions sur les deux derniers albums de ZEBDA, le groupe est parvenu a éviter l’écueil de l’hommage figé et sclérosé pour apporter à ce projet une touche de gaité et de vie. L’orchestration, assez riche, et l’ajout de colorations « World music » y étant pour beaucoup.

Malgré quelques petits faux pas, ce Les darons de la Garonne est un exercice de style agréable dans lequel le talent et l’allant de Mouss et Hakim est à nouveau à l’honneur.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par NESTOR :


Pierre PERRET
La Bête Est Revenue (1998)
Pierre Perret en mode mma




Pierre PERRET
La Cage Aux Oiseaux (1971)
Le premier sans faute. magistral !


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Mustapha Amokrane (chant)
- Hakim Amokrane (chant)
- Julien Costa (guitare, percussions)


1. Paisibles Plaines
2. Paysâme-paysâme
3. Saut De L’ange
4. Le Lait Caillé
5. La Nuit Venue
6. Nougayork
7. Alice Passe
8. Tes Casseroles
9. Bottes De Banlieue (version Camarade)



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod