Recherche avancée       Liste groupes



      
POP 60\'S  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


The STANDS - Horse Fabulous (2005)
Par OLIVIER le 20 Novembre 2007          Consultée 2114 fois

La question qu'il faut se poser est : comment un tel album a-t-il pu passer inaperçu en 2005? Il aurait à coup sûr cartonné s'il était sorti en 1968 ou 1969 ! En effet, non seulement les Stands réussissent l'exploit d'écrire l'album qui résumerait parfaitement cette période, mais en plus se permettent une montée en puissance au fil de l'album qui ne laisserait personne de marbre ! On passe de pop à l'ancienne simple et efficace à des chansons beaucoup plus expérimentales, avec de longs instrumentaux, sans devenir barbant. L'album prend véritablement aux tripes !

Oui, il est vrai que les Stands viennent de Liverpool... Mais ne se cantonnent pas à faire du sous-Beatles, ils exploitent toutes les voies possibles de l'époque : pop-folk épurée à la Simon & Garfunkel ou The Byrds, chansons plus soul, certaines beaucoup plus rock, plus Stones (et même proto hard-rock à la Kinks sur Do It Like You Like)... Tous les thèmes chers et récurrents à l'époque fin 60's sont présents : choeurs, harmonies, arrangements piano, violons et cuivres, et quelques expérimentations plus psychédéliques. Certes, les Stands n'ont rien inventé, n'ont pas innové, mais ont le culot le sortir un album véritablement très bon, on ne peut le nier ! Tout est nickel : mélodies, guitares, voix...

On commence l'album tout simplement par Turn The World Around, qui, même si elle peut paraître un peu trop simple, finit tout de même à accrocher par la qualité des arrangements saxo et choeurs. Le titre suivant fait assez penser aux Rolling Stones : voix hargneuse, guitares incisives, groove imposant. Le guitariste se permet même un petit solo fort efficace il faut le reconnaître. Certes, les deux premières chansons sont bonnes mais sans plus.

C'est à la troisième chanson que l'album commence véritablement. Tout simplement excellent, Just Enough Love et son solo de saxo, pas prise de tête pour le moins du monde, arrive à point nommé. De la pop pure et simple, aux consonances très Beatles il est vrai, mais Lennon aurait sans doute été jaloux de ne pas l'avoir composée ! Arrive ensuite la petite pépite country-folk aux choeurs magnifiques : I Will Journey Home. Rien à dire si ce n'est qu'il n'y a rien de plus reposant que cette chanson, et que la voix du chanteur est vraiment splendide ! Le morceau suivant garde cette même veine folk, mais diffère cependant par l'arrivée d'un solo piano et flûte !

C'est au sixième morceau que les Stands osent l'instrumental, fait rare chez les jeunes groupes anglais des années 2000. Les Stands osent mais réussissent indéniablement. Ils composent une chanson épique et sombre, aux arrangements multiples, qui scotche carrément : on ne s'y attend pas le moins du monde dans un album de revival-rock des années 2000 ! Le morceau suivant également se permet un percée plus épique en plein milieu, surprise garantie !

L'album finit comme il a commencé : de très sympathiques chansons pop, dont on retiendra You Said et ses cascades de violons qui clôturent l'album. Mais également Do It Like You Like, et son riff plutôt heavy rock à la Led Zep des débuts, ou encore Kinks.

Pour conclure, l'album est bon, très bon même. C'est indéniable : les mélodies sont très fouillées, les guitares et le saxo très efficaces, etc. Il serait idiot de dire que l'album n'innove en rien. Ce n'était pas le but de la bande à Howie Payne. Ce n'est quasiment que du déjà entendu, même si les Stands apportent leur touche personnelle inimitable. Cependant, Horse Fabulous ne dénote pas dans un discothèque aux côtés de Revolver des Beatles et de Village Green Preservation Society des Kinks, et Horse Fabulous est le cadeau idéal à offrir à tous les fans de cette période, et même aux autres car l'album recèle de chansons irrésistibles. C'est tout de même triste que les Stands soient aujourd'hui séparés car ils égalaient presque leurs idoles des 60's, et surpassaient bien évidemment pas mal de leurs camarades des années 2000.

A lire aussi en POP par OLIVIER :


The KINKS
The Kinks Are The Village Green Preservation Society (1968)
Le sgt pepper des kinks ? fort possible...




The KINKS
Something Else By The Kinks (1967)
Très très grand album pop à ne pas sous-estimer


Marquez et partagez





 
   OLIVIER

 
  N/A



- Howie Payne (chant, guitare)
- ??? (seconde guitare)
- ??? (basse)
- ??? (batterie)
- Jeff Big Dad Turmes (saxophone)
- Suzie Katayama (arrangements cuivres et violons)


1. Turn The World Around
2. Soon Come
3. Just Enough Love
4. I Will Journey Home
5. Back To You
6. Mountains Blue And The World Through My Window
7. Nearer Than Green
8. When The Night Falls In
9. Bluer Than Blue
10. Do It Like You Like
11. You Said



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod