Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

1993 Namlook

NAMLOOK - Namlook (1993)
Par JOVIAL le 8 Mars 2022          Consultée 237 fois

Sans pour autant aller jusqu'à le considérer comme un véritable génie, tel que trop souvent présenté par sa petite cohorte de fans, il est néanmoins difficile de nier l'influence que Peter Kuhlmann, plus connu sous le surnom de Pete NAMLOOK (1), a exercé sur la musique ambient voire techno dans les années 90. D'une part avec son label Fax +49-69/450464, qu'il fonde en 1992 à Francfort, dont le catalogue s'élève à sa disparition prématurée en 2012 à plus de quatre-cents disques. D'autre part, avec ses propres œuvres, qu'il réalise soit en solo sous une dizaine de noms différents, soit en collaboration avec d'autres artistes (2), là encore en usant pour l'occasion de divers autres pseudonymes, pour au total plus d'une centaine d'albums sortis. On vous laisse imaginer le casse-tête !

Malgré tout, il faut toutefois savoir que la plupart d'entre eux sont loin d'être des chefs-d'œuvre, notre Allemand étant le genre d'artistes à enregistrer à peu près tout et n'importe quoi, du moment que cela peut tenir sur support CD. Peter Kuhlmann était un bourreau de travail et un touche-à-tout, on pourra difficilement dire le contraire, mais aussi souvent capable du meilleur comme du pire. À côté d'une poignée d'albums réellement marquants, s'amoncelle une haute pile d'œuvres beaucoup plus dispensables. Un bon disque d'ambient se doit d'être suffisamment captivant afin de susciter l'intérêt de l'auditeur, pour lequel l'écoute doit restée active, encourageant un certain sentiment de détente voire de contemplation. Chez Pete NAMLOOK au contraire, c'est parfois tellement plat que la musique tient alors plus du fond sonore qui s'oublie plus qu'il ne s'écoute.

Son premier disque solo, enregistré sous le simple nom de NAMLOOK (3), nous dévoile encore un autre défaut, une prolixité presque maladive. Plus d'une heure de temps, c'est beaucoup trop. D'autant plus lorsqu'on commence à comprendre que le bougre nous ressert de loin en loin plusieurs fois la même boucle, chose qui, conjuguée au minimalisme ambiant, nous donne souvent l'impression que l'intéressé lui-même ne sait pas vraiment où il va. C'est sans doute d'ailleurs le cas puisque ce long "Astrogator"(4) est une improvisation totale, sans feuille de route ni compositions préalables.

Malgré une approche assez expérimentale, il n'empêche que certains passages fonctionnent plutôt bien. Pete NAMLOOK nous emmène faire un tour de l'espace et retient plus l'aspect scientifique que futuriste de l'aventure. Quittant l'atmosphère, il ne reste plus rien sinon le vide, glacial et silencieux, et peut-être quelques étranges signaux émis ça et là par une vieille sonde en perdition. L'homme pratiquait pour lors un ambient très froid, abyssal même, sans grand rapport avec l'onirisme voire le psychédélisme de ses productions ultérieures.

Une première œuvre donc, pas totalement dénuée d'intérêt (une manière détournée de vous dire qu'on ne s'en relèvera quand même pas la nuit), pressée à seulement cinq cents exemplaires, dont la valeur dépasse évidemment aujourd'hui la centaine d'euros. Notons aussi que l'année 1993 comporte de meilleurs crus, notamment Dreamfish en compagnie de l'Anglais MIXMASTER MORRIS ou encore The FIRE of Orks en collaboration avec un certain Geir JENSSEN.

(1) Simplement le verlan phonétique de son propre nom de famille : Kulhmann = Namlook.
(2) Citons par exemple Klaus SCHULZE, Tetsu INOUE, Geir JENSSEN, Bill LASWELL, Richie HAWTIN ou encore David MOUFANG.
(3) C'est d'ailleurs sous ce pseudonyme qu'il enregistre la plupart de ses productions de 1993 à 2012.
(4) L'album est divisé en sept pistes, toutes nommées "Astrogator", mais ne formant en réalité qu'un seul et même morceau.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par JOVIAL :


HUORATRON
$$ Troopers (2008)
Bûcheron des tympans !




TANGERINE DREAM
White Eagle (1982)
Aller simple pour l'espace

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   JOVIAL

 
  N/A



- Pete Namlook (tout)


1. Astrogator (part I)
2. Astrogator (part Ii)
3. Astrogator (part Iii)
4. Astrogator (part Iv)
5. Astrogator (part V)
6. Astrogator (part Vi)
7. Astrogator (part Vii)



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod