Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Ubu Dance Party (493)

PERE UBU - The Modern Dance (1978)
Par ONCLE VIANDE le 28 Décembre 2007          Consultée 2189 fois

Le hasard fit naître deux fondateurs de la new wave à quelques kilomètres l’un de l’autre. Comme Devo, Pere Ubu venait de l’Ohio, loin de l’effervescence New Yorkaise. Il exprimait en musique le quotidien d’une région pas folichonne, rythmée par l’activité industrielle et le commerce portuaire. Pere Ubu évoque Kraftwerk dans sa capacité à mettre en musique son environnement. Si le duo de Düsseldorf entretenait une fascination pour le progrès et s’inscrivait dans une démarche descriptive, Pere Ubu en fera le point de départ de ses chroniques de l’Amérique moderne.

La new wave, dont on peine souvent à définir les contours tant elle désigne tout et son contraire, est d’abord un état d’esprit. La musique de Pere Ubu en donne une définition possible. Si elle plonge les mains dans les racines du rock et en retrouve la simplicité, elle est d’abord une musique de son temps, le témoignage lucide d’une société absurde qu’il faut peindre à défaut de changer. Pere Ubu produit un rock rude et anguleux, nourri de blues, de rock’n roll et de country. L’exécution est efficace et enlevée. L’énergie omniprésente, les structures anodines mais le format classique. Pere Ubu, c’est aussi une voix, celle de David Thomas, fils spirituel du Captain Beefheart avec qui il partage un timbre hors du commun, une propension à éructer et un physique ingrat. On évoquera aussi Roger Chapman de Family pour sa voix chevrotante qui pourra séduire ou rebuter.
Pour en revenir à Beefheart, Pere Ubu peut être considéré comme le nouveau Magic Band. L’instrumentation, le son, la cacophonie orchestrée ou la dégaine des musiciens. Ces similitudes ne seront jamais aussi criantes que quand les deux groupes publieront simultanément « Doc at the radar station » et « The art of walking » en 1980.
Tout ceci suffirait à faire du gang de Cleveland un combo insolite, mais sa griffe est ailleurs. Pas de claviers, mais de l’électronique, du vrai. Pere Ubu greffe des sons électroacoustiques sur son rock fermier, et parasite ses chansons de bruits blancs, d’ondes et de stridences. Il emploie l’électronique comme ponctuations, un peu comme le faisait Pierre Henry avec ses jerks sur « Messe pour le temps présent ». Ces bruits lui permettent de fixer des images, d’introduire une dureté dans un rock traditionnel comme un corps étranger, un anachronisme absurde. On peut donner plusieurs sens à ce mariage contre nature. Une défiance vis-à-vis du progrès, une résignation, un télescopage de deux époques, un regard incrédule vers l’avenir, ou plus naïvement une danse moderne.

Alors que dire pour rendre justice à ce groupe majeur ? Que son influence sur les années 80 fut considérable. Que ses musiciens ont une classe folle, que cette musique a de la gueule, que les interventions électroniques sont toujours pertinentes et ne lassent pas, que Thomas est l’un des chanteurs américains les plus authentiques des trois dernières décennies, que ce disque a la pêche et enfile les perles les unes après les autres sans s’essouffler, que Pere Ubu enfin, contrairement à beaucoup de sa génération, ne sera pas le groupe d’un disque mais conservera force et sincérité sur une poignée d’albums indispensables, et que son retour récent ne fait que confirmer la nature intemporelle de son œuvre. Oh yeah.

A lire aussi en NEW-WAVE par ONCLE VIANDE :


JOY DIVISION
Unknown Pleasures (1979)
New-wave

(+ 2 kros-express)



TALKING HEADS
Remain In Light (1980)
And the heat goes on


Marquez et partagez





 
   ONCLE VIANDE

 
  N/A



- Tom Herman (guitare)
- Scott Krauss (batterie)
- Tony Maimone (basse)
- David Thomas (chant)
- Allen Ravenstine (synthétiseur, saxophone)


1. Non-alignment Pact
2. The Modern Dance
3. Laughing
4. Street Waves
5. Chinese Radiation
6. Life Stinks
7. Real World
8. Over My Head
9. Sentimental Journey
10. Humor Me



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod