Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : The Hotrats

SUPERGRASS - Supergrass (1999)
Par A.T.N. le 26 Avril 2008          Consultée 2180 fois

Troisième album des trublions d'Oxford, sans titre. Il n'est pas inhabituel pour des albums de ne pas avoir de titre lorsqu'il s'agit de débuts (LED ZEPPELIN, BLACK SABBATH, IRON MAIDEN, DIRE STRAITS, etc.), c'est un peu plus rare pour les groupes installés. Et quel que soit le cas de figure, c'est toujours pénible pour les fans et les critiques, qui lui donnent très vite un pseudo. The Beatles est devenu le White Album, Genesis est devenu Mama... et ce disque de SUPERGRASS est, à cause de sa pochette, devenu The X-Ray Album. Les rockers, quelle bande de feignasses.

Le contexte, lui, est celui d'un groupe qui a su, comme RADIOHEAD l'avait fait pour "Creep", se débarrasser d'un single embêtant ("Alright"). Fatigués de voir les foules se déplacer pour ce titre qui n'est pas représentatif de leur musique pas si gentille que ça, SUPERGRASS l'avait progressivement éliminé de leurs set-lists, puis avait enfoncé le clou avec un deuxième opus toujours aussi rock mais plus sombre, plus adulte, parfaitement maîtrisé. Et ils se sont installés dans le paysage des groupes respectés du Royaume. N'ayant plus rien à prouver (d’où l’absence de titre ? genre « c’est nous, à poil, sans artifice » ?), le power trio livre ici le résultat de leurs nouvelles aventures.

On n’a pas besoin d’attendre longtemps.

"Moving" s’impose d’emblée comme le single le plus abouti des garnements. Gaz prend confiance dans sa voix et la pose bien haut. Le morceau possède des teintes mélancoliques inattendues, le break plus lourd confère à l’ensemble un côté scotch double-face et lui donne un relief très accrocheur. Accords complexes, claviers évanescents, de la belle ouvrage, made in SUPERGRASS tout de même (ça balance rudement bien au milieu).
Just keep moving, donc. Pas le temps de s’arrêter en chemin. La direction que prend le groupe n’est cependant pas radicale. On retrouve la recette miracle des superherbeux : excellentes mélodies (en cela, ils sont les enfants des KINKS, par exemple), chœurs insouciants, dynamique rock shootée aux bonbons Haribo, riffs imparables (la base… mais aussi le plus difficile, combien de milliers d’heures de guitare a-t-il fallu à Jack WHITE pour trouver les 5 notes de "Seven Nation Army" ?).

Exemple de riff imparable : "Pumping on your Stereo", autre single issu de la galette aux rayons X. Riff archi simple, claps, choeurs brouillons, et pourtant ça ne ressemble à rien d’autre que du SUPEGRASS. La vidéo de "Pumping…", inspirée du Muppet Show, est une merveille absolue (allez vite vite vous régaler sur YouTube), très symbolique du formidable état d’esprit des fripons.

Mick QUINN s’essaie au chant ("Beautiful People", et le doux "Mama & Papa" en clôture), ce n’est pas une franche réussite mais les couleurs changent, et quand Gaz revient donner un coup de main sur un refrain, ça fait son petit effet.

A noter aussi la progression fascinante d’accords sur « EON » (morceau bizarre qui possède une longue intro, une longue outro, et un couplet un peu mou au milieu), les accents planants et rêveurs de "Born again", et enfin le génial "Mary", sorti en single également. Trois accords, des paroles bien crades et crues, deux voix de loubards, et le « Ah Ya Yaaa ! » du refrain. Complètement irrésistible. Pour faire bondir de rire les mômes à l’arrière de la voiture, et rire de plaisir les grands à l’avant qui, grâce à SUPERGRASS, parviennent à garder un peu de leur âme d’enfant.

A lire aussi en ROCK par A.T.N. :


AC/DC
Back In Black (1980)
En deuil, les frères Young éblouissent le monde

(+ 1 kro-express)



AEROSMITH
Rocks (1976)
Un sommet pour les bad boys


Marquez et partagez





 
   A.T.N.

 
  N/A



- Gaz Coombes (chant, guitares)
- Mick Quinn (basse, chant)
- Danny Goffey (batterie)
- + Rob Coombes (claviers)


1. 'moving'
2. 'your Love'
3. 'what Went Wrong (in Your Head)'
4. 'beautiful People'
5. 'shotover Hill'
6. 'eon'
7. 'mary'
8. 'jesus Came From Outta Space'
9. 'pumping On Your Stereo'
10. 'born Again'
11. 'far Away'
12. 'mama & Papa'



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod