Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT / WORLD / NEW-AGE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Brian Eno

LARAAJI - Ambient 3 - Day Of Radiance (1980)
Par ONCLE VIANDE le 27 Avril 2008          Consultée 2124 fois

EDWARD LARRY GORDON avait une carrière de musicien-comédien toute tracée. Son intérêt pour les philosophies orientales va pourtant l’en détourner et modifier profondément son rapport à l'art. Parallèlement à l’apprentissage de nouveaux instruments, il va développer une approche spirituelle de la musique et l'envisager comme un moyen d’accéder à certains états. C’est l’époque où BRIAN ENO déniche tout ce que New York compte de talents neufs. La rencontre ne tarde pas et les deux hommes travaillent courant 1980 à la réalisation de « Day of radiance ». ENO lui donnera un petit coup de pouce en l’intégrant à la série « ambient » avec l’indispensable mention « produit par BRIAN ENO ». Il s’agit toutefois d’un authentique disque de E.L.GORDON, qui publiera désormais ses travaux sous le nom de LARAAJI.

LARAAJI joue de la cithare (et non du sitar), instrument à cordes tendues sur une petite caisse de résonance en bois, et du tympanon (plus connu sous son nom anglais « dulcimer »), proche du précédent mais joué avec deux petits maillets et dont la sonorité se rapproche un peu de nos cloches d’église.
« Day of radiance » est un disque de lumière qui dégage fraîcheur et sérénité. En ce jour radieux, il est dit que la danse précèdera la méditation. La première face contient trois pièces que le format LP dut écourter. Elles sont construites autour d'un rythme rapide joué au tympanon. Le mouvement est mécanique mais entraînant et invite le corps à se libérer par la transe. La seconde face est occupée par deux méditations jouées à la cithare et basées sur des dentelles de notes aux fluctuations régulières. Ces deux pièces recherchent le souffle parfait, la respiration du méditant. Telle une pluie de pétales, les notes de LARAAJI s'égrènent délicatement et procurent un bien-être véritable. « Day of radiance » dépasse le simple cadre de la musique et relève aussi de l’expérience sensorielle, avec un plaisir presque physique.
Le travail de BRIAN ENO se limite à quelques traitements simples et se confond avec son rôle de producteur. Il utilise trois effets très classiques pour transformer le son des instruments. Une importante reverb combinée à du delay pour étirer les notes, et du phaser pour en moduler le timbre et créer une ambiance liquide et fluctuante. LARAAJI se contente alors d’entretenir le flux par quelques notes, comme on disperserait une poignée de feuilles dans le courant d'une rivière paisible.

Ce troisième volume se rapproche beaucoup de la musique new age. Il relève aussi de la world music par ses instruments et ses références orientales. Un travail où économie et répétitivité sont les maîtres mots, et que beaucoup jugeront peut-être soporifique. « Day of radiance » tient néanmoins toutes ses promesses. Une musique rayonnante, détachée des choses terrestres mais qui n’en demeure pas moins voluptueuse.

A lire aussi en NEW-AGE/AMBIENT :


VANGELIS
El Greco (1998)
Le testament de Vangelis : d'une sombre grandeur




GANDALF
To Another Horizon (1983)
Légère progression. légère.


Marquez et partagez





 
   ONCLE VIANDE

 
  N/A



- Laraaji (cithare, tympanon)
- Brian Eno (traitements)


1. The Dance # 1
2. The Dance # 2
3. The Dance # 3
4. Meditation # 1
5. Meditation # 2



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod