Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUTHERN ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

1989 Raging Slab
 

1989 Raging Slab

RAGING SLAB - Raging Slab (1989)
Par NESTOR le 23 Février 2024          Consultée 303 fois

Débouler dans la musique avec un premier album de cette puissance aurait dû assurer à RAGING SLAB une carrière prospère et brillante. Mais ce ne fut pas réellement le cas et le groupe de New-York n’a jamais vraiment percé, du moins pas à la hauteur du talent que l’on peut percevoir au travers de ce premier disque. Un album dans lequel RAGING SLAB propose essentiellement un Southern Rock assez rugueux et plutôt axé années 70, qui s’autorise toutefois quelques excursions vers le Heavy Metal et le Sludge Metal.

Comme on pourrait s’y attendre, les guitares sont très présentes et le trio de guitariste n’est pas avare en matière d’usage de larsens et de Bottleneck. Cette patte seventies se concrétise de manière évidente sur des titres de la trempe de "Get off My Jollies" ou "San Loco". Alors que "Bent For Silver", et sa fantastique intro de guitare slide, se veut un plus Boogie et rentre dedans. On le voit, si le groupe pratique indéniablement un gros Rock un peu gras, il sait rendre son propos toujours intéressant en se montrant capable de diversifier les ambiances et les styles. Ainsi, avec le mid-tempo "Love Comes Loose" il s’approche fortement de ce que propose TESLA à la même époque, alors qu’e "Dig a Hole" possède un très fort côté Big Rock à la David Lee ROTH. A tel point que la présence de ce morceau sur le Eat ‘Em And Smile de l’ex-leader de VAN HALLEN, sorti 3 années plus tôt, n’aurait pas choqué.

Tandis que l’excellent "Geronimo", probablement un des morceaux phare de l’album, avec "Don't Dog Me" et "Joy Ride", s’inscrit dans un Boogie Rock aussi poussiéreux qu’exaltant. Notamment du fait d’un refrain imparable.
Sur toutes les compositions, le groupe se montre très en place, incorporant avec justesse des parties de guitare slide, du piano, ou des chœurs (avec notamment la présence de Ray Gillen, alors ex BLACK SABBATH et futur BADLAND) qui sonnent très justes, pour garder l’intérêt de l’auditeur toujours en éveil.
Si la mainmise de Greg Strzempka, chant, guitare et composition, est alors totale sur RAGING SLAB, cela n’empêche pas le groupe d’apparaitre extrêmement soudé et cohérent.

Ce premier album (il semblerait que ce Raging Slab soit en réalité le troisième album du groupe, mais le premier à bénéficier d’une distribution décente, et qui soit encore accessible) parvient à réconcilier une musique assez rugueuse et foncièrement Rock avec recherche permanente de la mélodie accrocheuse et de sonorités faciles d’accès. Et c’est ce qui fait la force et la particularité de cet album : cette capacité à pouvoir rassembler un large public sous un large étendard Rock. A recommander chaudement à tout fan de Rock Boogie, de Pub Rock, ou tout simplement de Rock.

A lire aussi en BLUES-ROCK par NESTOR :


Ayron JONES
Chronicles Of The Kid (2023)
Du blues rock très méchant et accessible




STOCKS
Enregistré En Public (1982)
Très belle carte de visite blues rock


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Greg Strzempka (chant, guitare)
- Elyse Steinman (guitare)
- Alec Morton (basse)
- Mark Middleton (guitare)
- Bob Pantella (batterie, crédité mais non présent)
- Tony Scaglione (batterie)
- Steve Wacholz (batterie)
- Ray Gillen (choeurs)
- Norm Chynoweth (clavier)


1. Don't Dog Me
2. Joy Ride
3. Sorry's All I Got
4. Waiting For The Potion
5. Gett Off My Jollies
6. Shiny Mama
7. Geronimo
8. Bent For Silver
9. Love Comes Loose
10. Dig A Hole
11. San Loco



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod