Recherche avancée       Liste groupes



      
PSYCHé / INDé  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : The Brian Jonestown Massacre
 

 Site Officiel (520)
 The Black Angels Sur Myspace (468)

The BLACK ANGELS - Passover (2006)
Par LONER le 12 Juin 2008          Consultée 2338 fois

J'en vois certains venir d'ici (« Tiens, un autre groupe en "The" qu'on se sent obligé d'encenser because disque du mois dans un canard bien connu qui n'est plus ce qu'il était, etc... »). Il est vrai que ceux-là, à première vue, fourniraient presque les mitrailleuses pour se faire canarder : avoir bon goût dans le choix de ses influences et les assumer est une chose, en être digne en est une autre. Les "anges noirs" ont donc beau se proclamer enfants de Joy Division, dépositaires de l'âme du Velvet Underground et citer Edvard Munch, tout cela ne pourrait être, à l'image de la pochette de ce premier né, « Passover », qu'une gigantesque illusion, un trompe-l'oeil visant à détourner l'attention d'un contenu peut-être un peu (trop) faible et à amadouer la presse. Ce ne serait pas la première fois.
Difficile donc de partir sans a priori au moment de sortir le disque du boîtier, révélant ainsi le regard pénétrant de Nico, icône attitrée du groupe (oui, croyez-moi, c'est bien elle derrière le CD).

« Young Man Dead » ouvre donc le bal. Basse profonde, rythmique entêtante, guitare pleine de fuzz... Et cette voix, au timbre si particulier, version masculine de Nico, diction quasi morrisonienne. On ne nous avait donc pas menti, cette musique pue le psychédélisme late sixties à trois kilomètres à la ronde. Pas celui du Grateful Dead ou du Jefferson Airplane, mais des Doors, de la bande à Lou Reed et John Cale, voir des Stooges à leurs débuts.

La formation originaire d'Austin, Texas, officie dans le minimalisme instrumental le plus total, à grands renforts d'échos, d'atmosphères glauques et de textes engagés (« The First Vietnamese War »). Une musique sombre, linéaire, hypnotique, mais qui passionne plus que cent breaks des Mars Volta. On se laissera donc volontiers emporter par le déluge sonique et la rythmique tribale de « The Sniper At The Gates Of Heaven » au final magique. On appréciera également le côté plus direct et incisif de « Black Grease », que les spectateurs de la série Californication connaissent peut-être (à l'entrée du magasin de guitares, un peu avant que Becca ne cite « Some Kinda Love »... Vous ne croyez pas aux coïncidences ? Moi non plus), ou encore les effluves hawkwindiennes de « Manipulation », petite perle toute en nuances, certainement l'une de mes plages favorites.

« Empire » rappellera sans problèmes « All Tomorrow's Parties », et « Better Off Alone » ne dépareillerait pas dans la discographie du Roi Lézard et de sa cour, si ce n'était là encore cette rythmique d'acier, véritable marque de fabrique du groupe. Deux morceaux de qualité donc, mais on ne peut s'empêcher de détecter les premiers signes d'essoufflement. « Bloodhounds On My Trails » avec ses accents blues arrive donc à point nommé pour faire repartir la machine, avant le final fleuve de « Call To Arms » qui clôt à merveille l'album.

Le verdict est donc plus que favorable. Car si il y a une chose que les Black Angels ont bien compris, c’est qu’afficher ses influences, aussi bonnes soient-elles, n’est pas tout. Encore faut-il savoir les utiliser, s’en servir intelligemment comme matière première pour façonner une œuvre nouvelle, plus personnelle. Et ça, ils le font admirablement bien.

A lire aussi en ROCK PSYCHEDELIQUE par LONER :


The BESNARD LAKES
Are The Dark Horse (2007)
Joyau noir au coeur du brasero




Randy CALIFORNIA
Kapt. Kopter And The (fabulous) Twirly Birds (1972)
Le voodoo child réincarné ?


Marquez et partagez





 
   LONER

 
   PINHEAD

 
   (2 chroniques)



- Nate Ryan (basse, guitare)
- Stephanie Bailey (batterie, percussions)
- Christian Bland (guitare, basse, chant)
- Alex Maas (chant, basse)
- Jennifer Raines (drone machine)


1. Young Men Dead
2. The First Vietnamese War
3. The Sniper At The Gates Of Heaven
4. The Prodigal Sun
5. Black Grease
6. Manipulation
7. Empire
8. Better Off Alone
9. Bloodhounds On My Trail
10. Call To Arms



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod