Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (559)

BB BRUNES - Blonde Comme Moi (2007)
Par LOONEY le 7 Juillet 2008          Consultée 3269 fois

D'abord un patronyme arrogant, presque chauvin, à la fois tiré du « initials BB » de Gainsbourg et du boulevard Brune à Paris, ensuite un son et des textes qui se veulent 'nouvelle scène' donc en communion avec la jeunesse du moment, enfin le fait d’être un combo issu des beaux-quartiers prêt à marquer l’instant plutôt qu’à marquer son temps et qui, le comble, joue du rock français... A la base, les BB brunes ont moins pour produire de la bonne musique qu’ils n’ont pour se faire aduler, du moins par le public visé, adepte d’un plaisir immédiat et éphémère plutôt que d’un épicurisme maîtrisé.

Pourtant, le groupe refuse l'état d’esprit « fils de riche » et ses inhérentes facilités puis évite le piège de la désinvolture qui lui tend les bras. Par conséquent, « Blonde Comme Moi » parvient régulièrement à nous faire passer un moment acceptable, sans laisser ni amertume, ni doutes, ni regrets ; Les BBB font tout pile ce dont ils sont capables, sans ambition exagérée, et tendent vers une démarche plutôt intelligente. Des morceaux immédiats et inspirés, vite mémorisables, candides et frais, qui penchent fort vers un punk typé seventies. Peintures naïves des tourments ados actuels, depuis la romance difficile (« Dis-Moi », « Houna ») jusqu’aux poétiques nuits parisiennes (« Perdus Cette Nuit »). Tout est bien exécuté et assez honnête pour être appréciable. Le groupe nous gratifie même de quelques pics d'inspiration : "Mr.Hyde" tout en subtilités ou "68", brûlot très incisif comme il en manque ces derniers temps. Le tout évoque les Clash, et l'influence est digérée. La voix d'Adrien Gallot est par contre surmixée (un peu façon variétoche, particulièrement nul...) et les guitares en prennent pour leur grade : les accords, aussi inventifs et sympathiques soient-ils, n'ont souvent qu'un effet limité.

Maintenant, et c’est là le véritable problème, BB Brunes est un groupe qui tombe au bon endroit au bon moment, dans l’ère du temps, et qui se retrouve totalement surestimé, tant par les médias que par un public non-averti (en témoignent leurs nombreuses invitations aux émissions télé). Faites un p’tit tour sur YouTube et cherchez les vidéos (amateurs pour la plupart) de leurs premiers live. L'incroyable stupidité des spectateurs, surtout spectatrices, suffirait presque à nous faire oublier la qualité de la musique...

Pour résumer, les Brunes jouent bien et ont un potentiel mais, faute à l'ahurissante inculture (et je pèse mes mots) d'une majorité de leur public, jouissent d'un statut qu'ils ne méritent pas forcément... De quoi choper une grosse tête qui leur serait fatale. Tant pis. En tout cas, pour l'instant, pas la peine de bouder sa satisfaction : "Blonde Comme Moi" est assez rafraîchissant pour nous faire passer au dessus de la hype qui l'entoure.

A lire aussi en ROCK par LOONEY :


OASIS
Definitely Maybe (1994)
Oasis is fookin' great, great, great !!

(+ 1 kro-express)



The STROKES
Is This It? (2001)
Nouveau et renouveau

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   LOONEY

 
   BOMBE_HUMAINE
   JOVIAL
   RED ONE

 
   (4 chroniques)



- Adrien Gallo (chant, guitare)
- Félix Hemmen (guitare)
- Karimm Réveillé (batterie)
- Bérald Crambes (basse)


Non disponible



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod