Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CONTEMPORAINE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Les Fragments De La Nuit (352)

Les FRAGMENTS DE LA NUIT - Musique Du Crépuscule (2008)
Par MR. AMEFORGEE le 29 Septembre 2008          Consultée 1713 fois

A n’en point douter, si la Musique du Crépuscule était un livre, il commencerait par la fameuse formule : « Il était une fois… ». Mais loin de représenter le royaume de féerie comme un univers niais et toc, infantilisant même les enfants comme le cinéma aime à le faire, il nous plonge dans une contrée de brumes, ombrageuse et mystérieuse, dans l’arrière-pays des rêves.

La disposition en quintette est idéale pour restituer la magie du propos, nuancée, trois violons composant des étoffes soyeuses et mobiles, qu’ourle et épaissit le violoncelle et qu’enrichit et relie en grappes précieuses le piano. Les morceaux sont courts, s’attachant moins en réalité à raconter des histoires qu’à générer des impressions, des images, comme des haïkus peut-être, auxquelles l’imagination de chacun viendra suppléer.
Chaque fois, la structure est relativement simple, Les Fragments de la Nuit s’inscrivant en cela dans le mouvement « néo-classique » héritier de la musique minimaliste, mais les instruments produisent suffisamment de variations, génèrent suffisamment de fils pour que la trame sonore n’en paraisse pas austère ou ennuyeuse. Au contraire, c’est une musique qui a de la chair et de l’ampleur, qui ne manque ni de mordant ni d’attraits.

On passe d’une ambiance languissante, comme dans l’« Eveil des Fées » ou la « Chambre des Fées » rehaussés de voix féminines, à des climats plus alertes et inquiets, comme dans « Assault » qui laisse trotter le piano au milieu des boucles de cordes frottées, ou bien dans « Entre Ciel et Fer » sur lequel plane une tension martiale qui finira par se déjouer dans les montées plaintives des violons. Les impressions angoissantes que laissent les grands quatuors à cordes de Schubert (Rosemonde et La Jeune Fille & la Mort) semblent parfois empreindre l’atmosphère de ces contes brefs. « Solarisation » exploite de manière intéressante la profondeur de timbre des cordes, en de longs et sonores glissandos, quand « Solitude » dans une épure de piano à la Arvo Pärt, laisse perler une certaine mélancolie. Le reste navigue entre ces eaux, du doublé « Devenons Demain » I et II, qui accordent aux violons quelques pirouettes de douleur, au « Soleils Noirs pour Lune Blanche – Tango », qui nous séduit par son déhanché sensuel et funeste.

La grande force de l’album, qui n’accuse guère que quelques longueurs sur la fin, la faute à des titres un peu moins prenants, tient à son équilibre : répétitif sans être rébarbatif, simple sans être simpliste, car non dépourvu de subtilité, élaborant des atmosphères sans jouer la surenchère : pas de dissonances risquant de heurter la sensibilité auditive des plus jeunes, mais pas non plus d’épanchements sentimentaux excessifs : les titres des morceaux nous parlent souvent de fées certes, mais l’on ne nous sert pas pour autant les habituels glockenspiels au milieu de violonnades andrérieuesques. Les Fragments de la Nuit signe ici un solide et prometteur premier album, réellement plaisant, qui ravira tous ceux qui ont gardé un pied ou deux dans le monde des contes, de l’imagination ou de celui des songes.

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par MR. AMEFORGEE :


Howard SHORE
The Lord Of The Rings: The Fellowship Of The Ring (2001)
Un disque pour les gouverner tous

(+ 2 kros-express)



Howard SHORE
The Lord Of The Rings: The Return Of The King (2003)
Une apothéose sombre et réussie


Marquez et partagez





 
   MR. AMEFORGEE

 
  N/A



- Ombeline (violon)
- Cendrine (violon)
- Aurore (violon)
- Ian Elfin (violoncelle)
- Michel (piano)


1. Eveil Des Fées
2. Assault
3. La Ronde Des Fées
4. Entre Ciel Et Fer
5. Devenons Demain I
6. Devenons Demain Ii
7. Solitude
8. Solarisation
9. La Chambre Des Fées
10. Soleils Noirs Pour Lune Blanche
11. La Mélodie De La Tête
12. Le Château Enchanté
13. Le Scarabée Bleu
14. Soleils Noirs Pour Lune Blanche - Tango
15. Les Eaux Dormantes
16. Alpha Du Centaure



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod