Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Flogging Molly
- Membre : The Popes

The POGUES - Red Roses For Me (1984)
Par MR. AMEFORGEE le 13 Novembre 2004          Consultée 4454 fois

Initialement, les Pogues, groupe irlandais né au début des années 80, s’appelait Pogue Mahone, ce qui signifie en gaélique "embrasse mon cul", sympathique formule de politesse s’il en est, et qui résume parfaitement le mélange musical qui sera leur marque de fabrique : un mélange entre traditions irlandaises et punk subversif, mais assurément populaire (au sens de "près du peuple" et non de "célèbre").

Red Roses For Me, sorti en 1985, constitue leur premier méfait et pose déjà les bases de leur style : morceaux aux rythmes plus ou moins soutenus et dansants (Transmetropolitan, Sea Shanty, le fameux Boys From the County Hell, Dark Streets of London), ainsi que, pour mettre un peu d’eau dans la bière, des morceaux plus calmes (The Auld Triangle, Kitty) et des instrumentaux (The Battle Of Brisbane, Dingle Regatta), le tout mené par des instruments traditionnels (accordéon, tin whistle, banjo, mandoline, harmonica, pipeau, etc.) et investi de l’esprit rock (à ce titre, la triade chant éraillé, batterie et guitare acoustique, est tout à fait exemplaire).

On notera qu’à part la basse, aucun des instruments n’utilise d’amplis électriques. Dans ce même ordre d’idées, la production, sentant un peu l’artisanal, reste, contre toute attente, tout à fait satisfaisante (merci les remastérisations sur cd…), même si, bien entendu, elle n’est pas ultra léchée. Mais ce n’est pas rédhibitoire, au contraire, on pourrait se lancer alors dans une longue harangue sur la sincérité de la musique dans ce cas, le côté chaleureux s’opposant aux productions froides et millimétrées de l’ère moderne, l’esprit de la houle et du houblon se rejoignant ici en une folle sarabande pour entraîner l’auditeur conquis, mais ce ne serait que pur lyrisme. Je m’en abstiendrais donc.

Que dire de plus précis alors ? On entre dans l’album sur un petit air d’accordéon, vite submergé par le rythme effréné du Transmetropolitan, caractéristique du style "Pogues", avec ses flûtes, sa batterie et son chant qui ne faiblissent pas dans la vélocité. Certains titres, comme Waxie’s Dargle, Sea Shanty ou Poor Paddy, aiment à varier la cadence, alternant phases de calme et accélérations tempétueuses (et joyeuses). A noter la fin absolument débile du morceau Down In the Ground Where the Dead Men Go (les membres du groupe qui se mettent à hurler comme des gorets…), qui me fait bien rire à chaque fois.

Shane Mac Gowan, leader charismatique (et bourré ^_^) du groupe montre déjà son talent de composition/adaption de thèmes traditionnels, qui fera le succès du groupe jusqu’en 1991. Personnellement, j’accroche à tous les titres, qui donnent tous envie de taper du pied, exception faite, peut-être, de The Auld Triangle, trop calme, sans doute, pour moi.

En résumé donc, un excellent album de "punk rock folklorique irlandais", qui prépare le terrain pour le non moins excellent Rum Sodomy & the Lash, considéré comme le bijou du groupe.

A lire aussi en PUNK-ROCK par MR. AMEFORGEE :


Die TOTEN HOSEN
Opium Fürs Volk (1996)
Punk-rock pop allemand de très haute tenue




FLOGGING MOLLY
Within A Mile Of Home (2004)
Une grosse baffe de punk-folk de haute volée

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   MR. AMEFORGEE

 
  N/A



- Shane Macgowan (chant, guitare)
- Jem Finer (banjo)
- Spider Stacy (tin whistle)
- James Fearnley (accordéon)
- Cait O'riordan (basse, chant)
- Andrew Ranken (batterie)


1. Transmetropolitan
2. The Battle Of Brisbane
3. The Auld Triangle
4. Waxie's Dargle
5. Boys From The County Hell
6. Sea Shanty
7. Dark Streets Of London
8. Streams Of Whiskey
9. Poor Paddy
10. Dingle Regatta
11. Greenland Whale Fisheries
12. Down In The Ground Where Dead Men Go
13. Kitty



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod