Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Acoustic Revolution

FRESCH - Superstrings (2007)
Par GEGERS le 14 Mai 2010          Consultée 991 fois

Aux dix lecteurs qui vont consulter cette chronique, je dis merci. Oui, merci d'avoir cliqué sur cette pochette pour afficher les quelques lignes composant ce texte sans prétention. Merci de ne pas avoir été rebutés par cette accroche et d'être passés outre ce jeu de mots affligeant pour découvrir l'objet de cette chronique. En effet, je me doute bien que ce n'est en aucun cas pour vérifier ce que votre serviteur pense de votre groupe favori que vous avez affiché la présente page dans votre navigateur Internet. Car FRESCH n'est le groupe favori de personne. D'ailleurs, personne ne connait FRESCH. D'abord, FRESCH est autrichien. Qui derrière son écran est capable de me citer un groupe célèbre originaire d'Autriche, hmm? Mouais, c'est ce que je pensais. Si c'est pas une preuve ça.

Mais lorsqu'un groupe, quand bien même serait-il autrichien, a la gentillesse de vous faire parvenir gratuitement son album, la moindre des choses est de rédiger une foutue chronique pour en parler. Non pas que cette tâche soit un fardeau, loin de là, mais sera-t-elle d'une quelconque utilité pour un groupe ne distribuant ce premier album qu'à travers son site Internet et n'ayant visiblement aucune prétention de percer sur le marché européen ? Forces Parallèles permettra-t'il à FRESCH d'être invité dans une célèbre émission musicale présentée par Nagui alors qu'il est totalement inconnu dans son propre pays ?

Néanmoins, écoutons FRESCH. 12 titres, 55 minutes de musique, chant en anglais. La tâche semble abordable. Jetons un coup d'œil au verso de l'album. Trois vikings, armés de guitares acoustiques, simulent une bataille rangée à l'aide de ces mêmes instruments. Le pouvoir et la puissance de la guitare acoustique, c'est bien ce dont il s'agit ici. Trio d'instrumentistes aguerris, FRESCH rend hommage à travers chacune de ses compositions à cet instrument capable de générer toutes les émotions et sublimer tous les styles. Décidant d'entamer son opus avec le bluesy et énergique « Be My Woman Tonight », le groupe convainc immédiatement. Avec en tout et pour tout trois guitares acoustiques, le trio offre un premier titre riche en harmonies sur lequel les instruments s'assemblent à merveille. La voix de chacun des trois membres du groupe, malgré un accent anglais approximatif, se pose avec délicatesse sur l'ensemble, pour proposer un premier titre réussi. « Richest Man », le titre suivant, est dans la même veine, mais se révèle plus convaincant grâce à une rythmique plus enlevée, un refrain imparable et surtout un solo dantesque en fin de morceau.

Variant son propos, FRESCH n'hésite pas à agrémenter certains titres de guitares électriques (« Give me More »), proposant ainsi une pop-rock sympathique mais loin d'être impérissable. En effet, c'est bien lorsque le groupe œuvre dans un folk-blues acoustique que la sauce parvient à prendre réellement : la ballade « Heavy Rain », le solennel « She » ou l'intimiste « Keeps Me Going » qui voit chacune des voix des membres du groupe s'unir dans une harmonie riche en émotions, sont autant de titres originaux et réussis et qui, dotés d'une production exemplaire pour un groupe amateur, prennent une dimension et une aura que ne renieraient pas certains groupes professionnels.

Parvenant à maintenir une qualité constante, FRESCH ne fléchit qu'en fin d'album, les trois derniers titres, en deçà du reste de l'opus, étant superflus. Superstrings constitue néanmoins un premier essai fort convaincant qui devrait faire passer un agréable moment aux amateurs de folk-blues acoustique inspiré bien que conventionnel. L'album est en vente sur le site du groupe : http://www.fresch.at/

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


LOCH LOMOND
Little Me Will Start A Storm (2010)
Et le septième jour, il se reposa...




OUBéRET
But Alors, You Are Celte ? (2016)
Passe-moi le celte


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Erich Schacherl (guitare, chant, mandoline, banjo, tambourin, basse)
- Florian Kargl (guitare, dobro, bottleneck, chant)
- Robert Polsterer (guitare, chant)


1. Be My Woman Tonight
2. Richest Man
3. Give Me More
4. Heavy Rain
5. My World, My Life
6. She
7. Keeps Me Going
8. All In One & That's You
9. Times Have Changed
10. A New Song
11. You Say
12. Schlusspfiff



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod