Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Flogging Molly
- Membre : The Popes

The POGUES - Waiting For Herb (1993)
Par MR. AMEFORGEE le 5 Décembre 2004          Consultée 2748 fois

Waiting For Herb est le premier album après l’éviction du leader et principal compositeur du groupe, Shane Mac Gowan (pour cause d’alcoolisme). On aurait pu craindre le pire. Mais, contrairement à Peace & Love qui avait déjà laissé plus de place aux autres membres du groupe pour la composition, pour un résultat fort moyen, Waiting For Herb n’est pas si mauvais et plutôt même sympathique.

Finie l’époque où le punk se combinait au folk. La racine endiablée s’est adoucie avec le temps. Désormais, le punk s’est mué en un pop rock accrocheur, où les instruments traditionnels ont toujours la part belle, bien sûr, et c’est ce qui constitue le point positif de l’album : le groupe ne cherche pas à imiter ses jeunes années échevelées, assumant son évolution naturelle, et nous sert des compositions originales, plus posées, mélodiques, plutôt agréables.

En l’absence de Shane, les différents membres du groupe se partage le micro, avec une prédominance de Spider Stacy (qui n’est pas franchement mon préféré) et ici cela passe plutôt bien, avec l’usage de davantage de chœurs, qui viennent renforcer le côté mélodique et gentiment accrocheur des morceaux.

On trouvera différentes influences sur l’album, qui est suffisamment diversifié pour éviter l’ennui : pop-rock/folk sur Tuesday Morning ou Smell of Petroleum ; sur la ballade Once Upon A Time, on pourra penser à Bob Dylan ainsi qu’aux Beatles ; sur Drunken Boat, l’ambiance de cirque s’accompagne d’un mouvement rythmique qui n’est pas sans rappeler le Paint It Black des Rolling Stones. On évoquera les touches orientales des titres Girl From the Wadi Hammamat, presque lascif, et de Modern World, plus agité. Ou encore les très orientés rock’n’roll Big City et My Baby’s Gone.

Les Pogues ont conservé cette faculté d’évoquer des atmosphères populaires, exotiques, qui forment le sel de leur musique. Personnellement, j’apprécie cet album, meilleur à mon sens que l’effort suivant (Pogue Mahone), qui cherchera peut-être, sans succès, à rappeler le souvenir des précédents albums.

A part la ballade de fin (avec la chanteuse Debsey Wykes), qui est plutôt inutile, aucun titre n’est franchement inintéressant. Entraînant serait le meilleur mot. On n’est pas saisi du besoin impérieux de remuer l’arrière-train comme c’était le cas sur les premiers albums, mais on se surprend à secouer quelque peu la tête ou à taper légèrement du pied, ce qui indique que cet album est une honnête réussite. On ne boudera pas notre plaisir donc. A savourer en apéritif.

A lire aussi en ROCK par MR. AMEFORGEE :


The WHO
My Generation (1965)
Les qui mettent les pieds dans le plat

(+ 1 kro-express)



LOUISE ATTAQUE
Louise Attaque (1997)
Allez viens, j't'emmène au vent!..

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   MR. AMEFORGEE

 
  N/A



- Andrew Ranken (batterie)
- Darryl Hunt (basse, choeur)
- Philip Chevron (guitare, choeur)
- James Fearnley (accordéon, guitare, piano)
- Jem Finer (banjo, guitare, saxo)
- Terry Woods (mandoline, banjo, chant, etc.)
- Spider Stacy (chant)
- David Coulter (percussions)
- James Pinker (percussions)
- Michael Brook (guitare, clavier)
- Sarah Stanton (choeur)
- Debsey Wykes (chant)


1. Tuesday Morning
2. Smell Of Petroleum
3. Haunting
4. Once Upon A Time
5. Sitting On Top Of The World
6. Drunken Boat
7. Big City
8. Girl From The Wadi Hammamat
9. Modern World
10. Pachinko
11. My Baby's Gone
12. Small Hours



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod