Recherche avancée       Liste groupes



      
CONTEMP/ELECTRO/AMBIENT  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Divers Compositeurs Jeux Video

M. O'DONNELL/M. SALVATORI - Halo Original Soundtrack (2002)
Par STREETCLEANER le 10 Juillet 2010          Consultée 1573 fois

Halo Original Soundtrack est l'OST du jeu "Halo: Combat Evolved", sorti sur la première XBOX, et développé par les studios Bungie, jeu qui a été utilisé au demeurant pour promouvoir le lancement de la console de Microsoft. Halo met en scène un super soldat du nom de Spartan -John- 117, fruit d'expérimentations scientifiques, et qui sera le fer de lance (UNSC) de l'humanité en 2552 contre une coalition de races extra-terrestres belliqueuses, animées par une foi commune, coalition connue sous le nom d'Alliance Covenante. Dans le combat entre ces deux civilisations intergalactiques, va s'inviter une troisième force aussi dangereuse pour l'une que pour l'autre, et connue sous le nom de Flood (ou Le Parasite). Ce jeu, devenu la franchise phare de Microsoft, fut le premier d'une longue série et il faut dire qu'il a parfaitement et immédiatement connu le succès, et on le remarqua très favorablement tant du point de vue technique, que de son scénario, de son identité ou de ses ambiances. Halo fait indéniablement partie de ces jeux qui marquent un joueur à vie.

Halo Original Soundtrack (H.O.S.) est un habile mélange de musique contemporaine, par l'utilisation d'un orchestre restreint de cordes (d'ailleurs O'Donnell, qui travaille alors chez Bungie en qualité de compositeur, est un grand auditeur de musique classique), de musique électronique par l'utilisation fréquente de synthés, de séquenceurs, d'ordinateurs, et de musique ambiante par la présence de nombreux passages atmosphériques. Ce genre de musique s'adresse donc, au-delà des joueurs, aux auditeurs qui apprécient les mélanges, à ceux qui ne voient pas d'objection à ce que, par exemple, des percussions lourdes côtoient des boucles synthétiques et des chants grégoriens ("Covenant Dance").

Les chants grégoriens, parlons-en justement. Ils sont la signature même de cette musique qui a beaucoup contribué à la réussite du jeu. Les chants qu'on peut entendre au début de "Opening Suite" (après le petit jingle des studios Bungie) sont l'identité même du jeu, son empreinte. La signature sonore de Halo c'est ce petit passage de choeurs grégoriens de toute beauté et facilement mémorisable. Cette trouvaille c'est du génie... et pas seulement commercial. Car les deux compositeurs sont capables de nous subjuguer également par leur écriture d'une musique contemporaine, qui fait essentiellement appel aux violons, une musique souple, étirée, touchante, émouvante, parfois énergique et plus serrée, et aux superbes motifs ("Opening Suite", "Truth and Reconcilation Suite", "Brothers in Arms", "Enough Dead Heroes"...). Même un parpaing en ressentirait l'émotion. L'esprit de la guerre n'est évidemment pas oublié avec, par exemple, les trompettes et les tambours débutant le morceau "Truth and Reconciliation Suite", ou les tambours de "Brothers in Arms", pour des moments plus épiques.

Mais H.O.S. est aussi particulièrement tribal ("The Gun Pointed at the Head of the Universe", "Drumrun"...) et on entendra régulièrement au cours de cette OST des percussions qui semblent sortir du continent africain, ou parfois un chant ethnique, lui aussi d'inspiration africaine, et qui s'invite en arrière-plan "Under Cover of Night". Quelques moments angoissants sont également présents, on notera ce petit passage dans "Truth and Reconcilation Suite" où il n'est pas sans rappeler les cordes de la BOF d'Alien. Parfois, ils vont côtoyer des passages plus aériens, plus célestes "Enough Dead Heroes". Un des moments les plus angoissants du jeu correspond au passage dans la Bibliothèque, où on doit faire face au Parasite, dans des pièces immenses et successives, et ce passage stressant se retrouve ici dans l'OST sur "Library Suite", dans lequel on a vraiment l'impression de retrouver ces couloirs et plafonds démesurés; C'est très perceptible, on est transporté dans une sorte de cathédrale spatiale ! A côté de cela, les compositeurs nous gratifient de moments envoûtants de toute beauté, avec d'imposantes lignes de basse sur fond de nappes de claviers ("A Walk in the Woods" ou le superbe "Under Cover of Night" qui n'est pas sans évoquer un Jean-michel Jarre au meilleur de sa forme pour les synthés). Les atmosphères électroniques ambiantes et futuristes ne sont également pas déplaisantes ("Ambiant Wonder", "Trace Amounts", "Alien Corridors" ou "What Once Was Lost") et nous mettent face à une technologie extra-terrestre. A noter que certains petits passages ambiants ("Trace Amounts", "What Once Was Lost") ne sont pas sans évoquer le travail de Brian Eno sur son album Music For Films (1978), et notamment le morceau "Alternative 3". On retrouvera aussi un titre expérimental et jazzy "The Long Run" qui n'est pas sans rappeler le travail qu'auraient pu développer quelques grands noms de la musique électronique.

On peut évidemment écouter l'OST de Halo sans y avoir joué mais, dans ce cas, la force d'évocation de la musique sera, sans nul doute, moins importante. Mais c'est tout à fait possible de le faire, et c'est là une des grandes forces de cette OST. Toutefois, comme je l'écrivais précédemment, il faudra savoir apprécier les divers mélanges et styles proposés : influences tribales, parties d'orchestration classique, musique électronique, chants grégoriens, quelques passages angoissants ou oppressants, voire même quelques courts instants de guitares plus metal. L'OST de H.O.S. est d'une richesse surprenante, nous offrant passages de toute beauté, de belles parties atmosphériques, des instants musicaux contrôlés par les ordinateurs etc... H.O.S. c'est un peu plus d'une heure de musique mémorable, et elle constitue une des plus grandes OST jamais réalisées avec son univers parfaitement identifiable et prenant. Indispensable pour ceux qui ont adoré Halo, et à découvrir pour les autres.

Note réelle : 4.5/5.

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par STREETCLEANER :


M. O'DONNELL/M. SALVATORI
Halo: Reach (2010)
Dernier épisode, oriental, épique et tribal




Nick CAVE & WARREN ELLIS
Mars (2016)
Contemp/electro/ambient


Marquez et partagez





 
   STREETCLEANER

 
  N/A



- Martin O'donnell (composition, chant, claviers, synthés)
- Michael Salvatori (composition, chant, claviers, synthés)
- Harry Hmura (guitare)
- + Nombreux Autres Musiciens


1. Opening Suite
2. Truth And Reconciliation Suite
3. Brothers In Arms
4. Enough Dead Heroes
5. Perilous Journey
6. A Walk In The Woods
7. Ambient Wonder
8. The Gun Pointed At The Head Of The Universe
9. Trace Amounts
10. Under Cover Of Night
11. What Once Was Lost
12. Lament For Pvt. Jenkins
13. Devils... Monsters...
14. Covenant Dance
15. Alien Corridors
16. Rock Anthem For Saving The World
17. The Maw
18. Drumrun
19. On A Pale Horse
20. Perchance To Dream
21. Library Suite
22. The Long Run
23. Suite Autumn
24. Shadows
25. Dust And Echoes
26. Halo



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod