Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Flogging Molly
- Membre : The Popes

The POGUES - Pogue Mahone (1995)
Par MR. AMEFORGEE le 24 Novembre 2004          Consultée 3295 fois

Pogue Mahone est le septième album (le second depuis que Shane Mac Gowan a quitté le groupe) et sera le dernier du groupe avant le split final en 1996 (même si, il semblerait que les Pogues se soient reformés cette année, en l’an de grâce 2004).

Autant le dire tout de suite, Pogue Mahone n’est pas l’album le plus enthousiasmant de la discographie du groupe, ni le pire d’ailleurs. Ce titre tendrait à suggérer peut-être un retour aux sources (puisqu’il s’agit du nom initial du groupe), mais ce retour n’est que moyennement convaincant. Une production un peu plus moderne (la guitare électrique est autorisée désormais), plus carrée aussi, une sonorité plus rock et moins folk, malgré la présence inévitable des instruments traditionnels, ne suffisent pas à nous faire oublier que l’heure de gloire semble passée.

Chaque membre du groupe y est allé de sa petite composition. Ajoutez à cela une reprise, réussie, arrangée façon Pogues, de Bob Dylan (When the Ship Comes In) et une adaptation, un peu ambiance saloon, du célèbre poème d’Apollinaire « le Pont Mirabeau ». Bien entendu, tout cela n’est pas foncièrement mauvais : How Come, Living in a World Without Her, When Ship Comes In, Bright Light sont des titres tout à fait acceptables, rappelant les premiers albums par leur vivacité et leurs arrangements traditionnels, mais d’autres morceaux comme Amadie ou Oretown sont moins accrocheurs.

Spider Stacy, au timbre de voix éraillé, qui officie ici comme chanteur à plein temps à la place de Shane Mac Gowan, essaie d’imiter son illustre prédécesseur, et le résultat est assez moyen (sur l’album précédent, Waiting For Herb, une production qui le laissait un peu en retrait, une plus grande sobriété, ainsi que l’usage de chœur atténuait cette impression quelque peu désagréable). Une voix féminine, Debsey Wykes (apparue déjà sur WFH), vient adoucir cette impression sur les ballades Anniversary et Love You till the End, mais c’est un peu maigre. C’est la principale critique que je ferais de cet album : un peu trop conventionnel (ça sonne un peu comme du déjà entendu) et desservi par un chanteur plutôt moyen en leader. C’est en essayant de retrouver l’élan des premiers albums (contrairement à WFH) que le groupe nous donne le bâton pour se faire battre car il ne soutient pas la comparaison.
On notera également la petite touche mélancolique qui plane sur l’album, muette à certains passages, mais qui s’exprime pleinement sur Anniversary, sur Oretown à l’ambiance sombre, ou encore sur le bluesy et intéressant Four O’Clock In the Morning. Le groupe a vieilli, le temps de l’insouciance n’est plus, c’est ainsi.

Qu’on ne s’y trompe pas cependant, l’ensemble reste agréable à écouter, les instruments traditionnels continuant à distiller leurs effets de belle manière, et dans la mesure où l’album n’excède pas 40 minutes on n’a pas le temps de trop s’ennuyer. Pogue Mahone constitue donc un album de folk rock irlandais sympathique, ni plus, ni moins.

A lire aussi en ROCK par MR. AMEFORGEE :


WEEZER
Weezer (green Album) (2001)
Mariage parfait entre la pop et le rock à guitares




The POGUES
If I Should Fall From Grace With God (1988)
Le meilleur du punk-folk irlandais?


Marquez et partagez





 
   MR. AMEFORGEE

 
  N/A



- Andrew Ranken (batterie)
- Darryl Hunt (basse, choeur)
- Jem Finer (banjo, guitare, saxo)
- Spider Stacy (chant)
- David Coulter (percussions, mandoline)
- Stephen Warbeck (accordéon, mandoline, piano)
- James Mcnally (accordéon, whistle)
- Jamie Clark (guitare, basse, accordéon, etc.)
- John Sevink (violon)
- Anne Wood (violon)
- Debsey Wykes (chant)


1. How Come
2. Living In A World Without Her
3. When The Ship Comes In
4. Anniversary
5. Amadie
6. Love You 'till The End
7. Bright Lights
8. Oretown
9. Pont Mirabeau
10. Tosspint
11. Four O'clock In The Morning
12. Where That Love's Been Gone
13. The Sun & The Moon



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod