Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Laura THOMPSON - Promised Nothing (2010)
Par MARCO STIVELL le 4 Septembre 2010          Consultée 907 fois

Le monde de la musique est vaste, mais avec tout ce qui a déjà été fait, certains musicophiles se posent souvent la question de savoir comment tout cela va évoluer, justement parce que beaucoup de choses ont déjà été faites, dites, et même redites. Parmi eux, il y a un groupe qui se détache, celui du "En fait on n'a pas fait grand-chose par rapport à toutes les possibilités qui s'offrent à nous". Même si je ne sais pas trop comment me positionner, il y a des moments où je reconnais la véracité de cette phrase, à commencer par le milieu pop-rock.

Laura THOMPSON, pour ceux qui prendront la peine de découvrir cette artiste, pourra donner l'impression, à la première écoute de ce premier album Promised Nothing, de n'être qu'une "chanteuse pop-rock de plus". Et pourtant, en plus de ne pas tarder à reconnaître la qualité de ses chansons, on arrive à se dire que, si l'on prend cet événement pour date de lancement, quinze ans après la parution du Jagged Little Pill de Alanis Morissette, le fait que des chanteuses comme elle et Laura arrivent encore à nous surprendre, c'est que tout n'a pas été fait, loin de là. Il ne faut pas oublier non plus qu'elles ont chacune leur personnalité et leur manière propre de s'intégrer dans cette branche de la musique.

La formule de Laura THOMPSON est d'écrire des chansons de trois à quatre minutes en se basant sur le schéma classique couplet-refrain, et quant aux arrangements, d'employer une formation resserrée, une rythmique marquée sans être trop lourde, quelques accords souvent basiques tissés par la guitare acoustique, quelques programmations et effets... Jusque là, rien de très original et à vrai dire, de l'originalité il ne sera franchement pas question ici. Cette description pourra sembler la même que celle d'autres nombreuses chanteuses comme Natalie Imbruglia, mais il y a toujours ce petit quelque chose qui fait qu'au fil des écoutes on se dit que non, clonage il n'y a pas, c'est bien une nouvelle chanteuse qu'on a là, avec son univers bien à elle.

Dix chansons, ça pourra paraître court, mais c'est justement assez pour démontrer qu'il y a du potentiel et que l'artiste n'a pas cherché à remplir, inutilement ou pas, l'espace que propose le support CD. Toutes les chansons ne sont pas forcément mémorables mais restent agréables à l'écoute et c'est déjà un bon point pour ceux qui ne cherchent pas uniquement des compositions extraordinaires. Quant à l'artiste elle-même, elle ne fera décidément pas partie des hurleuses dont "on" a souvent tendance à se plaindre dans la chanson moderne, avec une voix plutôt grave, qui semble (je dis bien "qui semble") limitée ou du moins qui ne s'aventure pas trop dans les aigus. Ce qui renforce quelque part le côté agréable de l'ensemble.

Un ensemble plutôt homogène, dont seules quatre ou cinq chansons se détachent vraiment. Le fait est que le rythme, toujours binaire, et l'emploi d'accords simples limitent les possibilités, ce qui n'est en soi pas une mauvaise chose car beaucoup d'artistes et en particulier ces chanteuses-là ont prouvé depuis longtemps qu'on pouvait faire de très belles choses en réduisant le champ de composition. Et parfois même, comme c'est le matériau principal qu'elles possèdent, elles ne l'emploient qu'avec plus de force. La preuve ici, alors que des titres comme "It's Up to You" (au refrain chanté de manière soul-funky), "Every Time I Fall" ou mieux encore, "Butterfly Against a Tiger", se présentent comme de gentilles chansons au tempo élancé et bien soutenu par une batterie au jeu à la fois minimaliste et inspiré (sans oublier quelques samples efficaces), d'autres titres aux mélodies plus travaillées comme "Down" et la très belle "Close to You" remporteront beaucoup de faveurs auprès des amateurs de cette musique, même si ce n'est pas forcément dès la première écoute. La guitare acoustique, à grands coups d'accords plaqués, est mieux mise en valeur sur trois chansons qui, grâce à leur ambiance plus folk représentent les sommets du disque : "Shape Me" (seul morceau à contenir u peu de piano et ballade qui pourrait devenir un tube), "Anymore" et surtout la magnifique "Illumina", débordante de simplicité et de tendresse magiques... Le meilleur pour la fin, ça existe encore.

Ni court ni long, ce premier essai discographique est l'occasion de créer une rencontre plaisante avec une chanteuse (peut-être étoile ?) naissante et dont le talent, espérons-le, aura l'occasion de s'exprimer encore mieux à l'avenir.

Note réelle : 3.5/5

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Tony BANKS
The Fugitive (1983)
Pop




BRIGITTE
À Bouche Que Veux-tu (2014)
Sensuel et rétro


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Laura Thompson (chant, guitare, programmations)
- Dave Draper (guitare, basse, programmations)
- Joe Singh (batterie)
- Ben Talbot (piano)


1. Butterfly Against A Tiger
2. Close To You
3. All My Faith
4. Every Time I Fall
5. Playing Your Game
6. Shape Me
7. It's Up To You
8. Anymore
9. Down
10. Illumina



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod